Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sebiwan dans les étoiles

Sebiwan dans les étoiles

Fan de cinéma, vous trouverez ici des news, des bandes annonces, des fiches de films mais également l'actu des séries TV.

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #Actus Ciné, #CINEMA-DVD
M. Night Shyamalan + Bruce Willis : le retour

Ils n’avaient pas bossé ensemble depuis INCASSABLE – sans doute le meilleur film du cinéaste – mais voilà que M. Night Shyamalan et Bruce Willis rempilent. C’est ce qu’on apprend aujourd’hui de Deadline. Le réalisateur et le comédien vont en effet se retrouver pour le projet LABOR OF LOVE, qui sera vendu au marché du film du festival de Berlin. Le tournage pourrait débuter en septembre pour une date de sortie encore inconnue. La production sera assurée par Emmett/Furla Films.

LABOR OF LOVE est un projet ancien de Shyamalan : le scénario date d’avant LE SIXIÈME SENS et il s’agit même du tout premier script qu’il était parvenu à vendre. Mais à l’époque, en 1993, le film ne s’était pas fait car la Fox avait refusé que Shyamalan le réalise lui-même. Selon Deadline, par la suite, LABOR OF LOVE avait intéressé Denzel Washington, mais n’avait pas abouti pour autant.

De quoi il s’agit ? LABOR OF LOVE se positionne en mélodrame romantique puisqu’il suit « un libraire qui perd son épouse dans un tragique accident. Cet homme mutique réalise alors qu’il n’a jamais assez dit à sa femme à quel point il l’aimait. Il se rappelle qu’un jour, elle lui avait demandé s’il l’aimait assez pour traverser les États-Unis à pied. Il décide alors de lui prouver, de manière posthume, l’étendue de son amour et débute une longue traversée du pays, de Philadelphie jusqu’à la Californie. » Rien à voir avec LE SIXIÈME SENS et INCASSABLE donc, puisque LABOR OF LOVE ne mettra en scène aucun élément fantastique.

On espère en tout cas que pour Shyamalan, ce sera l’occasion de renouer avec le brio de ses premiers films – un brio narratif qui s’est quelque peu dilué ces dernières années, même si la puissance de sa mise en scène ne s’est elle presque jamais démentie. Pour Bruce Willis, ce sera peut-être l’occasion de prouver qu’il n’est pas uniquement porté sur le cachetonnage à répétition. On croise les doigts.

Source : cinemateaser.com

Commenter cet article

La peur est le chemin vers le côté obscur : la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance.

Articles récents

PaperBlog

Hébergé par Overblog