Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Sebiwan dans les étoiles

Sebiwan dans les étoiles

Fan de cinéma, vous trouverez ici des news, des bandes annonces, des fiches de films mais également l'actu des séries TV.

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #CINEMA-DVD

Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ? est un film français réalisé par Philippe de Chauveron et sorti le 16 avril 2014.

Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?

Synopsis

Claude Verneuil, un notaire gaulliste et sa femme Marie, des bourgeois catholiques de Chinon, sont les parents de quatre filles : Ségolène, Isabelle, Odile et Laure. Les trois premières sont déjà mariées à des Français issus de l'immigration et de religions différentes : Isabelle a épousé Rachid Ben Assem, un arabo-musulman, Odile est en couple avec David Benichou, un Juif séfarade, et Ségolène vit avec Chao Ling, un Chinois. Les Verneuil font des sourires de facade à leurs gendres mais ont du mal à cacher leur racisme : une réunion de famille est gâchée à cause des maladresses et des clichés sur les étrangers, énoncées par le père autant que par les trois gendres qui ne se ménagent pas entre eux et se jettent à la figure des propos communautaristes insultants.

Les Verneuil, désespérés, mettent toute leur confiance en la cadette, Laure, pour qu'elle ramène à la maison un catholique, allant jusqu'à lui arranger une rencontre prétendument fortuite avec un garçon blanc, bourgeois de bonne famille et travaillant dans la finance. Ils ne savent pas que Laure est déjà en couple et veut se marier. Quand elle annonce que l'heureux élu est effectivement catholique, et s'appelle « Charles » comme le général De Gaulle, cela enchante ses parents, et son métier de comédien est aisément pardonné. À la première rencontre, ils découvrent stupéfaits que l'homme en question est noir, d'origine ivoirienne. À l'heure de connaître les parents de Charles, les Verneuil découvrent le père, un ancien militaire rigide, intolérant et rancunier de la colonisation blanche en Afrique. Le mariage aura-t-il des chances d'aboutir ?

Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?
Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?
Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?
Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?
Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?

Mon avis

Comment faire rire avec des sujets sérieux et de la vie courante : Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?

Un film sans prétentions qui fait rire sur un sujet qui pourrait offusquer certains : le racisme. Le film est très bien construit avec des acteurs que l’on a plaisir à revoir (Chantal Lauby et Christian Clavier) et d’autres, certes mal ou peu connus, mais qui jouent très bien également. J’avouerai que la deuxième moitié du film est plus drôle que la première, mais c’est, je pense, le temps d’introduire tous les personnages.

Les vannes fusent souvent et les dialogues très drôles. Les situations les sont également (le prépuce du bébé, la zumba, le sciage des arbres, la cuite entre les deux pères, etc…). la fin est très touchante et la scène du générique de fin est à voir.

Une très bonne comédie française simple, drôle et dotée d’une très grande auto-dérision.

Scénario / Histoire : 4/5
Image / Effets spéciaux : 5/5
Bande sonore : 4/5
Acteurs / Personnages : 4/5
NOTE GLOBALE : 17/20

Fiche technique

Titre original : Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?
Réalisation : Philippe de Chauveron
Scénario : Philippe de Chauveron et Guy Laurent
Producteur : Romain Rojtman
Production : UGC Images, TF1 Droits Audiovisuels et TF1 Films Production
Décors : François Emmanuelli, Cécilia Blom
Costumes : Ève Marie Arnault
Photographie : Vincent Mathias
Son : Éric Tisserand, Michel Kharat, Serge Rouquairol
Montage : Sandro Lavezzi ; Germain Boulay (son)
Musique : Marc Chouarain
Pays d'origine : France
Genre : comédie
Durée : 97 minutes
Dates de sortie : France : 16 avril 2014

Distribution

Christian Clavier : Claude Verneuil
Chantal Lauby : Marie Verneuil
Émilie Caen : Ségolène Ling Verneuil
Frédéric Chau : Chao Ling
Frédérique Bel : Isabelle Ben Assem Verneuil
Medi Sadoun : Rachid Ben Assem
Julia Piaton : Odile Benichou Verneuil
Ary Abittan : David Benichou
Élodie Fontan : Laure Verneuil
Noom Diawara : Charles Koffi
Élie Semoun : le psychologue
Pascal Nzonzi : André Koffi, le père de Charles
Salimata Kamate : Madeleine Koffi, la mère de Charles
Tatiana Rojo : Viviane Koffi, la sœur de Charles
Loïc Legendre : le curé de Chinon
Yvonne Gradelet : une touriste
David Salles : Le gendarme
Axel Boute : le jeune en cellule

Autour du film

Une partie du casting de Qu'est-ce qu'on a fait au bon dieu ? s'est plus au moins fait connaître grâce à des comédies jouant sur les codes religieux, ethniques et sociaux de leurs personnages. Ainsi, Frédéric Chau a joué dans Halal, police d'état (2010) et Neuilly sa mère ! (2008), Medi Sadoun est la tête d'affiche des Kaïra (2012) et on le retrouve aux côtés de Ary Abittan dans De l'huile sur le feu (2011). Enfin, Frédérique Bel, qu'on avait pu voir dans Beur sur la ville (2010), prête, avec Sadoun, sa voix aux Lascars (2009).

Pour la plupart des scènes du film mettant tous les acteurs en jeu, seule une mise en place technique fut faite avant de passer au tournage réel. Selon Medi Sadoun, il n'y avait pas de répétitions pour les comédiens qui ont alors tenté de jouer sur le naturel de leur texte, sans essayer d'incarner un personnage caricatural. Celui-ci se demandait justement avant le tournage comment parlait un avocat, s'il avait ou non un ton condescendant, mais il décida de le jouer comme si lui-même était maître au barreau. Beaucoup de prises furent ainsi gardées dès le premier essai.

C'est en découvrant, "statistiques à l'appui", que les Français étaient les chefs du mariage mixte que le réalisateur eut l'idée première du film. "Différentes études disent qu’environ 20 % des unions qui ont lieu dans notre pays se font entre des individus d’origines et de confessions différentes. Chez nos voisins européens, le chiffre tournerait plutôt autour des 3%." Venant lui-même d'une famille bourgeoise catholique, il s'est amusé à imaginer ce que donnerait la mixité dans un milieu aussi conservateur. De Chauveron connut par ailleurs lui-même ce type de situation puisque son frère se maria avec une femme d'origine maghrébine et qu'il épousa de son côté une femme africaine.

Médi Sadoun et Ary Abittan auraient mis tellement d'ambiance sur le tournage et fait tellement de bruit entre les prises, que de nombreux voisins se seraient plaints du tapage...

Commenter cet article

La peur est le chemin vers le côté obscur : la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance.

Archives

Articles récents

PaperBlog

Hébergé par Overblog