Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sebiwan dans les étoiles

Sebiwan dans les étoiles

Fan de cinéma, vous trouverez ici des news, des bandes annonces, des fiches de films mais également l'actu des séries TV.

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #ALIEN 5, #Actus Ciné, #CINEMA-DVD

Ces dernières semaines, nous avons beaucoup parlé de Prometheus 2 devenu Alien : Paradise Lost, au détriment du Alien 5 de Neill Blomkamp. A tel point qu'on pouvait se demander si une telle annonce n'allait pas faire de l'ombre à ce projet. Il n'en est rien.

Parce que bon, les décisions de Papy Scott ont beau monopolisé notre attention, il ne faudrait pas oublier qu'un autre Alien est en préparation, le très craint Alien 5 de Neill Blomkamp. On rappelle que le film sera la suite directe d'Aliens du James Cameron, qu'il effacera de la timeline Alien 3 et Alien Resurrection et qu'il verra le grand retour de Ripley et du Caporal Hicks.

Projet casse-gueule s'il en est, le film de Neill Blomkamp poursuit sa minutieuse préparation et histoire de tirer la couverture à lui, le réalisateur en appelle à nos plus profonds sentiments martiaux en nous présentant la nouvelle version du fusil-mitrailleur emblématique du film de James Cameron, le fameux Pulse Rifle.

Alien 5 : Neil Blomkamp vous présente l'armement de ses héros

Proposant un design assez proche du fusil original, ce nouveau Pulse Rifle tire son originalité du système RIC (pour Rail Integration System) qui permet d'attacher à l'arme une série d'accessoires tels qu'un pistolet, une lampe, une visée laser ou encore une bayonnette. Une arme multi-forme donc, livrée en kit, et conçue pour faire le maximum de dégâts. En espérant qu'avec ça, les Space Marines défouraillent du Xénomorphe par wagons entiers.

Le film quant à lui va bien, merci pour lui, et son tournage est toujours prévu après celui d'Alien : Paradise Lost.

Source : ecranlarge.com

Commenter cet article

La peur est le chemin vers le côté obscur : la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance.

Articles récents

PaperBlog

Hébergé par Overblog