Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sebiwan dans les étoiles

Sebiwan dans les étoiles

Fan de cinéma, vous trouverez ici des news, des bandes annonces, des fiches de films mais également l'actu des séries TV.

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #BATTLESTAR GALACTICA, #Actus Ciné, #CINEMA-DVD
Le reboot de Battlestar Galactica se précise

Signe des temps, rien ne se crée, tout se transforme. Et tout ce qui s'est produit, se reproduira. Entre les Star Wars et les Star Trek, Battlestar Galactica essaye de se faire une place de choix.

Alors certes, Battlestar Galactica est avant tout une série de Glen Larson diffusée en 1978 aux USA, mais nous préférons nous en rappeler comme du chef-d'oeuvre absolu de Ronald D. Moore, l'excellente série terminée depuis (déjà) 7 ans. Car oui, si Le Réveil de la Force fait genre, la vraie SF intelligente et philosophique tout autant qu'épique, c'était dans BG et nulle part ailleurs.

Alors forcément, quand on apprend le projet de porter la série au cinéma en 2014, on tire un peu la tronche. Surtout quand on comprend que Ron Moore ne sera pas de la partie. Mais comme rien ne vient, on respire. Sauf que voilà, il y a 3 mois, on nous reparle du film à l'occasion de l'arrivée de Michael De Luca au poste de producteur. Et là, on se dit qu'on n'a plus le choix, on ne va pas y couper.

Et si on en reparle aujourd'hui c'est pour vous annoncer l'arrivée de la scénariste du film, Lisa Joy. Et madame n'est pas n'importe qui puisqu'elle est également productrice et scénariste de la série Westworld d'HBO et du frangin Nolan qu'on attend quand même depuis un bon moment. Donc, les grille-pains belliqueux, elle connait. Si pour le moment, il n'y a aucune autre info solide concernant le projet, il se murmure que Francis Lawrence pourrait occuper le poste de réalisateur bien que cela reste à confirmer.

Pour ce qui est de l'histoire, ça ne devrait pas trop changer, il sera toujours question de guerre entre les Cylons et ce qui reste de l'humanité, voyageant dans l'espace à bord de gros vaisseaux pour trouver une nouvelle terre d'accueil. Si on ne s'attend pas forcément à la qualité exceptionnelle de la série (ne serait-ce que pour une question de contingence du format), on espère cependant que le film ne se vautrera pas dans la facilité grand public pour faire un maximum de pognon rapidement. On peut toujours rêver.

Source : ecranlarge.fr

Commenter cet article

La peur est le chemin vers le côté obscur : la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance.

Articles récents

PaperBlog

Hébergé par Overblog