Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sebiwan dans les étoiles

Sebiwan dans les étoiles

Fan de cinéma, vous trouverez ici des news, des bandes annonces, des fiches de films mais également l'actu des séries TV.

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #PACIFIC RIM 2, #MAËLSTROM, #CAILEE SPAENY, #Actus Ciné, #CINEMA-DVD
Pacific Rim 2 a enfin trouvé son héroïne

Il faut vous faire une raison, Pacific Rim 2 se fera sans Guillermo Del Toro. C'est triste mais c'est comme ça. Cela dit, c'est quand même le showrunner de Daredevil qui le remplace, ce qui n'est pas rien.

Il n'empêche que c'est quand même un drôle de destin que celui de Pacific Rim. Un projet taillé sur mesure pour Del Toro qui aurait dû casser la baraque avec son concept digne de faire monter le moindre geek aux rideaux et qui pourtant n'a pas si bien marché que ça. En dépit de sa popularité et des torrents d'amour qui se déclenchent à l'évocation de son nom, Del Toro a bataillé à corps perdu pour monter une suite qui se fera finalement sans lui. Ca doit être le karma.

Mais bon, comme dirait Paul Valéry : "Le vent se lève, il faut tenter de vivre". Pacific Rim 2, rebaptisé Pacific Rim : Maëlstrom , arrivera dans nos salles le 28 février 2018 et sera réalisé par Steven S. DeKnight avec notamment John Boyega dans le rôle du fils d'Idris Elba. Car oui, aucun personnage principal du premier film ne sera de retour (sauf peut-être Ron Perlman).

Dans le même ordre d'idée, le projet vient donc enfin de trouver son actrice principale en la personne de Cailee Spaeny, très jeune comédienne dont on ne sait absolument rien pour le moment puisqu'elle en est au tout début de sa carrière et qu'elle n'a que deux films à son actif actuellement.

Un choix des plus surprenants là où l'on pensait qu'il fallait au minimum une tête d'affiche féminine pour vraiment lancer le projet. Une prise de risque qui pourrait s'avérer payante suivant l'orientation que souhaite donner DeKnight à son film, dont on ne sait pas grand-chose non plus. Décidemment, nous ne savons pas beaucoup de choses sur ce coup. Et le pire dans tout ça, c'est que l'on n'en a même pas honte, cela fait aussi partie du plaisir que de découvrir petit à petit ce qu'on nous prépare.

Même si on aura toujours une pensée pour Del Toro et le film qu'il avait en tête à l'origine.

Source : ecranlarge.com

Commenter cet article

La peur est le chemin vers le côté obscur : la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance.

Articles récents

PaperBlog

Hébergé par Overblog