Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Sebiwan dans les étoiles

Sebiwan dans les étoiles

Fan de cinéma, vous trouverez ici des news, des bandes annonces, des fiches de films mais également l'actu des séries TV.

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #ASTRONOMIE

Taureau-1.jpg

Désignation

Nom Français:       Taureau
Nom latin:             Taurus
Génitif:                 Tauri
Abréviation:          Tau


Observation (Epoque J2000.0)
Ascension droite:            Entre 49,25° et 88,25°
Déclinaison:                    Entre -1,75° et 30,67°
Taille observable:           797 deg² (17e)
Visibilité:                       Entre 90° N et 65° S
Méridien:                       15 janvier, 21h00


Constellations limitrophes
Baleine
Bélier

Cocher

Eridan

Gémeaux

Orion

Persée

 

Histoire et mythologie

 

Dans la mythologie grecque, le Taureau correspondrait soit à la forme bovine utilisée par Zeus afin de commettre le rapt d’Europe, soit au taureau blanc envoyé par Poséidon à Minos.

 

Observation des étoiles

 

Localisation de la constellation

 

Une grande constellation proéminente du ciel hivernal de l’hémisphère nord, le Taureau est situé entre le Bélier à l’ouest et les Gémeaux à l’est. Le Cocher et Persée se trouvent au nord, la Baleine et l’Éridan au sud-est, et Orion au sud-est.

Taureau-2.jpg

 

Aldébaran se repère très facilement, que ce soit à partir d'Orion (dans le prolongement des trois rois mages), ou par sa proximité avec les Pléiades. C'est l'étoile brillante qui domine l'axe Orion - Pléiades. Aldébaran peut également être identifiée directement par le "V" dont elle marque une des extrêmités.

 

Forme de la constellation

 

Aldébaran (α Tauri), rouge et brillante, l’une des étoiles de première magnitude, se trouve au milieu de cette constellation. Derrière elle se trouvent les Hyades, l’amas ouvert le plus proche de la Terre, qui, avec Aldébaran, forme un V marquant la tête du Taureau. Les cornes s’étendent à l’ouest, marquées par Elnath (β Tauri, traditionnellement partagée par le Cocher) et ζ Tauri. Vers le milieu de la constellation se trouve un des amas ouverts les plus connus, facilement visible à l’œil nu, les Pléiades.

 

La partie Nord-Est de la constellation contient deux étoiles brillantes mais assez isolées, qui ne paraissent pas rattachées au centre. En prolongeant la branche du "V" où se trouve Aldébaran, on tombe sur ζ Tau, le nez du Taureau, qui semble se regrouper avec la massue d'Orion et les pieds des Gémaux.

 

De son côté, Elnath (β Tau), la corne Est, se situe dans le prolongement de l'autre branche du "V", et semble plutôt se regrouper avec le Cocher pour former un petit hexagone.

 

La "colonne vertébrale" est dans le prolongement arrière de Aldébaran et sa branche du "V". On tombe successivement sur λ Tau et ο Tau, qui marque la fin de la constellation.

 

Entre la colonne vertébrale et l'arc d'Orion, la partie Sud-Ouest ne contient pas d'alignement ni de forme très convaincante. On peut y voir un corps de taureau et quelques pattes avec beaucoup d'imagination, la forme imaginée variant avec les conditions de visibilité.

 


Étoiles principales

 

Aldébaran est l’étoile la plus brillante de la constellation du Taureau avec une magnitude apparente de 0,87 (soit la 13e du ciel). Distante de 65 années-lumière, c’est une géante rouge d’un âge avancé, 40 fois plus grande que le Soleil.

Aldébaran est proche de l’écliptique et est assez souvent occultée par le Soleil et la Lune.

 

Elnath est la deuxième étoile de la constellation et porte logiquement la dénomination β Tau. Moins logiquement, elle est parfois désignée γ Aur.

 

Objets célestes

 

La constellation du Taureau contient, entre autres, deux amas d’étoiles proches, les Hyades et les Pléiades, suffisamment lumineux pour être clairement visibles à l’œil nu.

 

Les Hyades sont distantes d’environ 150 années-lumière, ce qui en fait l’amas ouvert le plus proche du Système solaire (si on exclut l’amas de la Grande Ourse qui semble n’être qu’un ensemble d’étoiles individuelles non liées). La plupart de ses membres se situent dans un diamètre de 10 années-lumière et se déplacent à peu près dans la même direction.

Bien qu’Aldébaran se trouve apparemment au centre de l’amas, elle n’en fait pas partie et est en fait deux fois plus proche.

hyades.jpg
Les Hyades

 

Les Pléiades (également notées M45) sont probablement l’amas le plus connu. En fait, on peut distinguer à l’œil nu de 6 à 12 étoiles distinctes, parmi les 500 qui le composent. L’amas est distant de 380 années-lumière.

pleiades.jpg
Les Pleiades

 

Un autre objet visible au télescope est la nébuleuse du Crabe, un vestige de supernova au nord-est de ζ Tauri. L’immense explosion, visible le 4 juillet 1054, a été assez brillante pour être observée de jour. On en trouve des mentions dans des recueils historiques chinois et dans des poteries amérindiennes.

Nebuleuse-du-crabe.jpg
Le nébuleuse du Crabe (M1)

 

Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #CINEMA-DVD
Pour commencer la bande annonce du film (désolé je ne l'ai pas trouvé en VF, si quelqu'un sait où je peux la trouver, merci). 

 

Ensuite, la chanson principale du film: Take My Breath Away de Berlin


Puis une autre chanson du film: Danger Zone de Kenny Loggins (encore de beaux zavions à voir !).



 

Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #HUMOUR
Insolite-1.jpg
C'est son coté "Femme" qui ressort !

Insolite-2.jpg
Ouf.... heureusement que tu es là !

Insolite-4.jpg
Yes !!! 3 points !!!

Insolite-5.jpg
Mais... Mais... Mais t'es où ?!

Insolite-6.jpg
Faudrait que tu penses à mettre tes lunettes !

Insolite-7.jpg
Attention, j'ai le bras long ! T'en veux une !

Insolite-3.jpg
Cherchez l'erreur !

Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #HUMOUR

 

Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #HUMOUR
Proverbe-japonais.jpg

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>

La peur est le chemin vers le côté obscur : la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance.

Archives

Articles récents

PaperBlog

Hébergé par Overblog