Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Sebiwan dans les étoiles

Sebiwan dans les étoiles

Fan de cinéma, vous trouverez ici des news, des bandes annonces, des fiches de films mais également l'actu des séries TV.

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #SOUVENEZ-VOUS

Synopsis

 

Voici les aventures comiques et loufoques de Perry, l’homme à tout faire du commissariat ! Bricoleur à ses heures, il cache surtout un secret, puisqu’il n’est autre que le fabuleux héros Hong Kong Fou Fou, maître des arts martiaux... du moins c’est ce qu’il dit !! Grâce à son manuel, il est capable d’utiliser n’importe quelle prise adaptée à la situation, et il poursuit les méchants à bord de sa foufoumobile, bardée de gadgets.


Hong Kong FouFou est accompagné de Spot, un chat qui l’aide dans ses aventures mais qui est surtout là pour pallier à l’épouvantable maladresse de notre héros... puisqu’il s’avère qu’en fin de compte, Hong Kong Fou Fou est un véritable gaffeur !!!



Hong-Kong FouFou-générique envoyé par roldon

 
Commentaires

 
Cette amusante série de la Hanna Barbera était un des principaux rendez-vous de "la Parade des dessins animés" des Visiteurs du Mercredi. On retrouve la "patte" qui a fait le succès de ces cartoons : Humour décalé, héros pas très doué mais charismatique etc...
On retrouvait aussi les aventures de Hong Kong Fou fou dans le magazine Télé Junior.

 
Voix françaises

 
Michel Roux :                 Perry/ Hong Kong Fou Fou

Albert Augier :              Spot le chat, voix aditionnelles

Jacques Ferrière :          Le Sergent

Perrette Pradier :           Rose-Marie

Georges Atlas :               Voix additionnelles

Claude Bertrand :           Voix off générique

 

Série

 
Nom original :                          Hong Kong Phooey

Origine :                                 Etats Unis

Maison de production :             Hanna-Barbera Productions

Année de production :               1974

Nombre d'épisodes :                 31

Production :                            William Hanna, Joseph Barbera

Scénarii :                                Larz Bourne, Fred Fox, Seaman Jacobs,

Chuck Menville, Len Jansen

Animation :                             Steve Clark, Bob Bemiller, Ed Parks,

Carlo Vinci, Ken Muse

Chara-Design :                         Marty Murphy, Iwao Takamoto

Direction de l'animation :          Charles A. Nichols

Décors :                                  Fernando Montealegre, Lorraine Andrina,

Richard Khim

Musiques :                                Hoyt S. Curtin

 

1ère diffusion hertzienne 1976 (TF1 - Les Visiteurs du Mercredi)

Rediffusions 1978, 2005 (Boomerang), été 2007 (France 3 - Toowam)

Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #CINEMA-DVD

Rocky est un film américain, écrit et interprété par Sylvester Stallone, réalisé en 1976 par John G. Avildsen.


 
Synopsis

 
Dans les quartiers populaires de Philadelphie, Rocky Balboa collecte des dettes non payées pour Tony Gazzo, un usurier, et dispute de temps à autre, pour quelques dizaines de dollars, des combats de boxe sous l'appellation de "l'étalon italien". Cependant, Mickey, son vieil entraîneur, le laisse tomber. Son ami Paulie, qui travaille dans un entrepôt frigorifique, encourage Rocky à sortir avec sa soeur Adrian, une jeune vendeuse réservée d'un magasin d'animaux domestiques.
Pendant ce temps, Apollo Creed, le champion du monde de boxe catégorie poids lourd, recherche un nouvel adversaire pour remettre son titre en jeu. Son choix se portera sur Rocky.







Mon avis

 
Film d'anthologie, Rocky a marqué les esprits de tout le monde. Qui n'a jamais vibrer à l'écoute de la B.O. du film, aux scènes de combats… Plus de 30 ans plus tard, ce film reste une référence dans le genre.

 
Fiche technique

 

Réalisateur :

John G. Avildsen

Scénariste :

Sylvester Stallone

Producteur :

Irwin Winkler, Robert Chartoff

Production :

Chartoff-Winkler productions

Photographie :

James Crabe

Musique :

Bill Conti

Monteur :

Scott Conrad

Décors :

Ray Molyneaux

Durée :

118 minutes

Date de sortie :

21 novembre 1976 (USA)

27 mars 1977 (France)

 
Distribution

 

Sylvester Stallone :

Rocky Balboa

Talia Shire :

Adrian Pennino

Burt Young :

Paulie Pennino

Carl Weathers :

Apollo Creed

Burgess Meredith :

Mickey Goldmill

Thayer David :

Jergens

Joe Spinell :

Gazzo

Jimmy Gambina :

Mike

Joe Frazier :

Lui même

Jodi Letizia :

Marie

 
Récompenses

 
Oscar du meilleur film, du meilleur réalisateur et du Meilleur montage en 1977.

 

Ce film a également été nommé dans sept autres catégories : meilleur acteur (Sylvester Stallone), meilleure actrice (Talia Shire), meilleurs seconds rôles (Burgess Meredith & Burt Young), meilleure chanson, meilleur son & meilleur scénario original (Sylvester Stallone).

 
1976 : LAFCA du meilleur film

 
En 1977, Rocky reçoit 10 nominations aux Academy Awards dans neuf catégories distinctes, empochant 3 victoires :

Oscar du meilleur film (Robert Chartoff and Irwin Winkler) (victoire)

meilleur réalisateur (John G. Avildsen) (victoire)

Meilleur montage (Richard Halsey and Scott Conrad) (victoire)

Meilleur acteur : Sylvester Stallone

Meilleure actrice : Talia Shire

Meilleurs seconds rôles : Burgess Meredith et Burt Young

Meilleure chanson : Bill Conti, Carol Connors et Ayn Robbins pour Gonna Fly Now

Meilleur son : Harry W. Tetrick, William L. McCaughey, Lyle J. Burbridge et Bud Alper

Meilleur scénario original : Sylvester Stallone

 
Rocky apparait aussi dans divers classements de l'American Film Institute :

 
Top 100 de l'American Film Institute :

numéro 78 dans le classement des meilleurs films publié en 1998

numéro 57 dans le classement publié en 2007

 
Top 100 des répliques du cinéma américain selon l'American Film Institute : « Yo, Adrian ! », numéro 80

 

Top 100 des héros et méchants du cinéma américain selon l'American Film Institute : Rocky Balboa, numéro 7

 
L'année de sa sortie, le syndicat des réalisateurs américains récompense Rocky comme meilleur film lors de ses Directors Guild of America Award de 1976. En 2006, le scénario original de Rocky est classé 78e meilleur scénario de tous les temps par la Writers Guild of America, syndicat des auteurs américains.

Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #PUBLICITES

Durée 0'33

Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #CINEMA-DVD

The Dark Knight, Le Chevalier Noir  (The Dark Knight en version originale) est un film américain sorti en août 2008. Ce long-métrage américain de Christopher Nolan est basé sur le célèbre personnage de fiction DC Comics, Batman. C'est la suite de Batman Begins sortie en 2005.


 

Synopsis

 
Batman accentue ses efforts dans sa lutte contre le crime. Avec l'aide du Lieutenant James Gordon et du Procureur Fédéral Harvey Dent, il entreprend de démanteler les principaux gangs qui infectent encore les rues de Gotham City. Ce partenariat s'avère efficace mais ils se retrouveront bientôt sous la proie d'un chaos généralisé dominé par un esprit criminel brillant bien qu'émergeant, connu pour la peur qu'il inspire aux citoyens de la ville sous le nom du Joker.









 
Mon avis

 
The Dark Knight est une vraie réussite. L'Univers de Batman est de retour dans ce film. Malgré quelques petites longueurs très peu perceptibles durant le film, celles-ci sont très vite effacées par le scénario et le les acteurs. Christian Bale est toujours aussi impeccable dans le rôle de Bruce/Batman et Heath Ledger tient subliment le rôle du Joker. C'est un film très impressionnant et malgré les 2h27 on ne voit pas le temps passé.


Double Face

 

 
Fiche technique

 

Titre :

The Dark Knight, Le Chevalier Noir

Titre original :

The Dark Knight

Réalisation :

Christopher Nolan

Scénario :

Jonathan Nolan, d'après une histoire originale de Christopher Nolan et David S. Goyer, et d'après le personnage créé par Bob Kane et Bill Finger en 1939

Production :

Warner Bros., Legendary Pictures, Syncopy

Producteurs :

Christopher Nolan, Charles Roven, Emma Thomas,

Benjamin Melniker et Michael E. Uslan

Musique :

Hans Zimmer et James Newton Howard

Photographie :

Wally Pfister

Montage :

Lee Smith

Effets visuels :

Double Negative LTD

Décors :

Nathan Crowley

Costumes :

Lindy Hemming

Pays d'origine : 

États-Unis

Genre :

Action, fantastique

Budget :

180 millions de dollars

Durée :

2h27

Dates de sortie :

États-Unis : 18 juillet 2008 

France : 13 août 2008

 
Distribution

 

Christian Bale (VF : Philippe Valmont) :

Bruce Wayne/Batman

Michael Caine (VF : Frédéric Cerdal) :

Alfred Pennyworth

Heath Ledger (VF : Stéphane Ronchewski) :

le Joker

Maggie Gyllenhaal (VF : Nathalie Homs) :

Rachel Dawes

Morgan Freeman (VF : Benoît Allemane) :

Lucius Fox

Gary Oldman (VF : Vincent Violette) :

Lt James Gordon

Aaron Eckhart (VF : Constantin Pappas):

Harvey Dent/Double-Face

Anthony Michael Hall :

Mike Engel

Cillian Murphy (VF : Mathias Kozlowski) :

Dr. Jonathan Crane/L'Épouvantail

Michael Jai White :

Gambol

Eric Roberts (VF : Michel Vigné) :

Salvatore Maroni

Nestor Carbonell :

Anthony Garcia

Nathan Gamble :

James Gordon Junior

William Fichtner :

le directeur de la banque nationale de Gotham

Melinda McGraw :

la femme de James Gordon

Colin McFarlane (VF : Olivier Cordina) :

Commissaire Gillian B. Loeb

 
Récompenses

 
Golden Trailer Awards

Meilleur trailer pour un film d'action (Best Action Award) : gagné

Meilleure affiche pour le teaser d'une superproduction de l'été 2008 (Best Summer 2008 Blockbuster Poster for the teaser) : gagné

Meilleure conception graphique (Best Motion/Title Graphics) : nominé

Meilleure affiche pour le teaser Batman d'une superproduction de l'été 2008 (Best Summer 2008 Blockbuster Poster for the Batman teaser) : nominé

 
Teen Choice Awards

Meilleur film d'action/aventure de l'été 2008 (Choice Summer Movie: Action Adventure) : nominé

 

Autour du film

 
Le film réalisé par Christopher Nolan ne comporte aucun référent chronologique aux films précédents réalisés par Tim Burton ou Joel Schumacher. C'est la suite du film Batman Begins sorti en 2005.

 
Le tournage du film a, une première fois, été endeuillé en septembre 2007 par le décès d'un cascadeur (Conway Wickliffe) lors d'une répétition à bord d'un véhicule 4x4. Mais c'est en janvier 2008 que le choc fut le plus rude lorsque le monde appris la nouvelle du décès de Heath Ledger qui interprète le Joker. Le comédien ayant déjà tourné l'intégralité de ces scènes, le tournage ne fut toutefois pas remis en cause. Le film leur est dédié.

 
Le film est diffusé après le décès, en janvier 2008, du premier rôle Heath Ledger (le Joker) et lui rend donc hommage.

 
Dans le cadre d'une opération promotionnelle, la Batmobile a effectué plusieurs tours de piste aux côtés de la Toyota TF108 de Timo Glock à l'occasion du Grand Prix de Formule 1 de Grande-Bretagne 2008.




Précédé d'une campagne marketing particulièrement intense, The Dark Knight, Le Chevalier Noir a connu une sortie spectaculaire aux Etats-Unis puisque le film pouvait être vu dans près de 4 360 cinéma, un record ! Plusieurs séances à 6h du matin ont même été ajoutées aux programmes afin de satisfaire les demandes des spectateurs dont certains avaient réservé leur billet plusieurs jours à l'avance. Fort de cet impressionnant dispositif, le film a récolté plus de 155 millions de dollars lors de son premier week-end d'exploitation aux Etats-Unis, battant au passage le record de Spider-Man 3. Sur sa lancée, il a même été le premier film à atteindre les 200 millions de dollars de recettes en cinq jours sur le territoire américain (rentabilisant au passage son budget) ! Le précédent record était de... 8 jours

 
L'étrange moto que conduit Batman, le Bat-Pod, est conduite par un cascadeur français : Jean-Pierre Guy. Le véhicule est, quant à lui, équipé des mêmes pneus que ceux de la Batmobile et embarque, sur chaque flanc, un canon de 40 mm, des mitraillettes de 50 et des lanceurs de grappins.

 
La Lamborghini que conduit Bruce Wayne dans les rues de Gotham est une Lamborghini Murciélago. Le choix de ce modèle n'est pas innocent puisque murciélago signifie "Chauve souris" en espagnol.

 
Dans Batman Begins, le costume de Batman n'était composé que de trois pièces. Dans The Dark Knight, le nouveau Batsuit est un assemblage de 110 pièces en polyuréthane flexible sur un maillage de polyester respirant. Il a également été conçu de telle manière à ce que Christian Bale puisse tourner la tête sans problème, ce qui lui était impossible dans le premier film.

 
L'art martial que Batman pratique est le Keysi Fighting Method. "C'est une technique fascinante qui se fonde sur l'instinct animal, explique Christian Bale. Alors que certains arts martiaux exigent une attitude quasi zen, la KFM tire profit de la montée d'adrénaline que nous ressentons dans une situation violente. Elle part littéralement des tripes."

 
L'une des cascades les plus marquantes du film est celle où un camion effectue un tonneau vertical dans un des avenues de Gotham. Aussi incroyable que cela puisse paraître, la scène a été tournée dans Chicago même avec un véritable camion. Il a toutefois fallu six semaines de calculs, une répétition dans un terrain vague, et l'assurance que la cascade n'allait pas endommager les infrastructures de la ville avant de pouvoir tourner en toute sécurité.

Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #MA FAMILLE - MON BLOG
Je prends quelques minutes pour vous donner quelques nouvelles.

Mon patron a enfin trouvé de nouveaux locaux et nous sommes actuellement entrain de les refaire (peinture, téléphone, bureaux...). Normalement nous serons opérationnel pour le milieu de la semaine prochaine (soit 2 semaines après la catastrophe).

Les dégats matériels s'estiment pour des millions d'euros, mais les assureurs voient plutôt ce chiffre à la baisse.

Le lendemain après l'incendie, nous avons eu autorisation des pompiers pour pouvoir sauver tout ce qui pouvait être récupéré. Nous avons réussi à récupérer :

Les archives
50% des dossiers
3 ordinateurs sur 12
Quelques matériels de bureau

Pour l'instant, une enquête est en cours et nous ne connaissons toujours pas les raisons de cet incendie.
Tout ce que l'on sait, c'est que l'origine vient de l'entreprise de plastiques qui était située juste derrière chez nous (220 tonnes de plastiques ont brûlé).

Voici les quelques photos que j'ai pris avec mon portable, vous constaterez l'ampleur des dégats :

Le mur des bureaux techniques :

L'entrepôt de plastiques (photo prise depuis un trou béant de nos bureaux) :

La toiture (enfin ce qu'il en reste) :

La salle de réunion (on distingue les carcasses des chaises et des tables)

Notre stock (on peut voir à gauche ce qu'il reste de notre chariot élévateur) :

L'entrée des bureaux administratifs :

Un couloir :

Voici quelques vidéos trouvées sur youtube :






Ca fait très mal de voir la réaction des gens qui passaient lorsqu'on sortait ce qu'on récupérait. Au moins 500 voitures sont passés en l'espace de 4h. Des gens osaient rentrer dans la cour et pas le moindre mot de soutien, ou alors ils s'exclamaient : "Ohhh, Ahhhh !!!"... Vraiment sans gêne... Et c'est là que le fameux dicton "Le malheur des uns fait le bonheur des autres" s'applique bien...

Mais bon, maintenant nous avons du pain sur la planche pour pouvoir être opérationnel le plus vite possible.


Merci pour tous vos messages de soutien.


A très bientôt


Sébastien

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

La peur est le chemin vers le côté obscur : la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance.

Articles récents

PaperBlog

Hébergé par Overblog