Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Sebiwan dans les étoiles

Sebiwan dans les étoiles

Fan de cinéma, vous trouverez ici des news, des bandes annonces, des fiches de films mais également l'actu des séries TV.

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #CINEMA-DVD

Invasion (The Invasion) est un film américain réalisé par Oliver Hirschbiegel et sorti en 2007.


Basé sur le roman de Jack Finney, L'Invasion des profanateurs, ce film en constitue la quatrième version au cinéma.


 

Synopsis

 

Une immense explosion embrase le ciel, de Dallas à Washington, répandant sur des milliers de kilomètres carrés les restes de la navette spatiale Patriot. Les autorités prennent rapidement la situation en main, mais d'étranges rumeurs ne tardent pas à circuler : on aurait trouvé, collée aux fragments de l'engin, une matière inconnue, hautement toxique, capable de résister à des températures extrêmes. Et les premiers à entrer en contact avec elle n'auraient plus d'humain que l'apparence... Mais pas question de déclencher la panique pour autant.
Quelque temps après le crash, Carol assiste à une vague de phénomènes aberrants. Une de ses patientes se plaint, par exemple, qu'on lui a "changé" son mari. Simple délire ? Mais pourquoi tant de gens à travers le pays en sont-ils affectés ? Et pourquoi les rues des villes sont-elles devenues si paisibles, comme si personne n'osait plus s'énerver ? Plus inquiétant : Oliver, le jeune fils de Carol, ramène le jour d'Halloween un sucre d'orge enduit d'une matière inconnue... et vivante !


 

Mon avis

 

Rien de nouveau dans ce film qui est un remake d'un remake… Il y a une très bonne intrigue mais le scénario en lui-même n'a pas de réélle profondeur. Le film est sans prétention et les acteurs jouent simplement et naturellement leurs rôles dans lequel on sent une véritable tension tout au long du film. Film fantastique avec très peu d'effets spéciaux il reste néanmoins un bon film.

Fiche technique

 

Titre :

Invasion

Titre original :

The Invasion

Réalisation :

Oliver Hirschbiegel

Scénario :

David Kajganich d'après le roman de Jack Finney

Producteur :

Joel Silver

Production :

Warner Bros et Vertigo Entertainment

Musique :

John Ottman

Photographie :

Rainer Klausmann

Décors :

Jack Fisk

Costumes :

Jacqueline West

Montage :

Hans Funck et Joel Negron

Genre :

Science-fiction

Durée :

1h38

Dates de sortie :

17 août 2007 (USA)

17 octobre 2007 (France)

 

Distribution

 

Nicole Kidman :

Carol Bennell

Daniel Craig :

Ben Driscoll

Jeremy Northam :

Tucker Kaufman

Jackson Bond :

Oliver

Jeffrey Wright :

Dr. Stephen Galeano

Veronica Cartwright :

Wendy Lenk

 

Autour du film

 

Initialement filmé en 2006, The Invasion a fait l'objet d'un retournage conséquent en 2007. La Warner et Joel Silver, producteurs du film, n'étaient en effet pas satisfaits par le montage livré par Oliver Hirschbiegel. Andy et Larry Wachowski ont ainsi été sollicité pour la réécriture du scénario et James McTeigue, réalisateur de V pour Vendetta, embauché pour le tournage de nouvelles séquences...

 

The Invasion est le quatrième film à se pencher sur le phénomène extraterrestre des "Body Snatchers", décrit pour la première fois en 1954 par Albert Finney dans son roman Invasion of Body Snatchers. En 1956, c'est Don Siegel qui l'adaptait pour la première fois au cinéma dans L'Invasion des profanateurs de sépultures. Deux décennies plus tard (1978), le réalisateur Philip Kaufman donnait sa version avec L'Invasion des profanateurs. Enfin, en 1993, Abel Ferrara clôturait provisoirement la boucle des "profanateurs" avec son Body Snatchers.

 

C'est pendant le tournage de The Invasion que Daniel Craig a apprit qu'il incarnerait James Bond dans Casino Royale.

 

Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #FORMULE 1

Vous pouvez retrouver toutes les informations concernant le circuit en cliquant ICI.


Grille de départ:


Pos.

Pilote

Equipe

Temps

1

Lewis Hamilton

McLaren Mercedes

1’36’’303

2

Kimi Raikkonen

Ferrari

1’36’’645

3

Felipe Massa

Ferrari

1’36’’889

4

Fernando Alonso

Renault F1 Team

1’36’’927

5

Heikki Kovalainen

McLaren Mercedes

1’36’’930

6

Mark Webber

Red Bull Racing

1’37’’083

7

Nick Heidfeld

BMW-Sauber

1’37’’201

8

Sebastian Vettel

Scuderia Toro Rosso

1’37’’685

9

Jarno Trulli

Toyota

1’37’’934

10

Sébastien Bourdais

Scuderia Toro Rosso

1’38’’885

11

Nelson Piquet Jr

Renault F1 Team

1’35’’722

12

Robert Kubica

BMW-Sauber

1’35’’814

13

Timo Glock

Toyota

1’35’’937

14

Rubens Barrichello

Honda Racing Team

1’36’’079

15

Nico Rosberg

Williams F1 Team

1’36’’210

16

David Coulthard

Red Bull Racing

1’36’’731

17

Kazuki Nakajima

Williams F1 Team

1’36’’863

18

Jenson Button

Honda Racing F1 Team

1’37’’053

19

Adrian Sutil

Force India

1’37’’730

20

Giancarlo Fisichella

Force India

1’37’’739


Temps forts de la course:

1er tour: Les cinq feux s'allument puis s'éteignent : la meute est lâchée ! Hamilton contient Räikkönen et Massa. Derrière, Kovalainen prend un bon départ et dépasse Alonso. Lequel Alonso réattaque et essaie de reprendre l'avantage, mais le Finlandais résiste. Derrière, une Toyota (celle de Trulli) part en tête-à-queue après s'être accrochée avec une autre monoplace. Dans la ligne droite, Alonso déboîte et dépasse Kovalainen au freinage. Trulli rentre à son stand.

2ème tour: Bourdais est 18e... Il était 8e sur la grille, c'est lui qui s'est accroché avec Trulli. En 4e position, Alonso creuse tout de suite un peut écart sur Kovalainen.


8ème tour : En tête, Hamilton est à l'aise avec ses pneus durs. En 16e position, Bourdais a désormais Button en ligne de mire.


9ème tour : En 2e position, Massa est en pneus tendres. Mais Hamilton est plus rapide. En 10e position, Webber prend l'aspiration de Piquet dans la longue ligne droite. Il freine trop tard, le Brésilien recroise la trajectoire et reprend l'avantage. Mais au virage suivant, Webber attaque à nouveau et, cette fois, passe.


11ème tour : En 13e position, Rosberg est dans les roues de Glock (12e). La direction de course annonce que la probabilité de pluie n'est plus que de 20%.

14ème tour : Massa aux stands ! Alonso rentre aussi. Chez Renault comme chez Ferrari, ça dure 9"1. Sutil est immobilisé au début de la ligne droite des stands, sur le côté.


15ème tour : Hamilton et Räikkönen rentrent à leur tour. L'immobilisation dure 9"4 chez McLaren, 9"3 chez Ferrari.

16ème tour : Kovalainen est en tête, Hamilton reprend la piste en 3e position. Räikkönen est 5e, Massa 7e. Sutil est descendu de sa voiture : c'est l'abandon pour le pilote Force India.


21ème tour : En 3e position, Kubica ne s'est toujours pas arrêté, tout comme Piquet (5e). Massa (4e) effectue son 2e relais en pneus tendres. Bourdais est 12e.


27ème tour : En 2e position, Räikkönen gagne du terrain sur Hamilton. L'écart entre les deux hommes est de 6"4.

   

28ème tour : En 3e position, Massa a son équipier Räikkönen en vue dans la longue ligne droite. Bourdais est 16e, derrière Fisichella.


30ème tour : En 2e position, Räikkönen perd du temps à prendre un tour à Fisichella.

31ème tour : Bourdais réussit un superbe dépassement sur Coulthard au premier virage. Nakajima et Webber ravitaillent.


33ème tour : Rosberg dépasse Coulthard au bout de la longue ligne droite, pour le gain de la 13e place.

 

35ème tour : Kovalainen au ralenti. Son pneu avant droit a crevé. Au bout de quelques virages, la roue déchape complètement. "Kova" réussit à regagner son stand. Son équipe lui chausse des gommes tendres. Il repart au bout de 10"1.


36ème tour : "Kova" reprend la piste en 17e position. Alonso rentre pour ravitailler. Il repart au bout de 7"8, en pneus tendres.


37ème tour : Le double champion du monde ressort des stands en 6e position, devant son équipier. Au tour de Massa de passer à la pompe : il repart en pneus durs, au bout de 7"5.


38ème tour : Massa retrouve la piste en 4e position. Hamilton rentre : son équipe lui chausse des pneus tendres. Il repart au bout de 6"8. Räikkönen ravitaille également : l'immobilisation dure 8"4.

 

43ème tour : En pneus durs, Massa a son équipier (qui roule en tendres) dans son champ de vision.  

47ème tour : Vettel a été relégué en 9e position, derrière Piquet. En 6e position, Kubica fond sur son équipier Heidfeld (5e).


49ème tour : En 9e position, Vettel compte 7"0 de retard sur Piquet. En 3e position, Massa s'est rapproche à 1"0 de Räikkönen. Dans la longue ligne droite, "Iceman" se laisser passer sans aucun résistance. Kovalainen rentre à son stand, directement dans le garage, visiblement pour abandonner.


54ème tour : Hamilton a trois retardataires devant lui, mais il n'a aucun intérêt à les dépasser, compte tenu de son avance sur Massa.


56ème tour : Le drapeau à damiers salue la victoire d'Hamilton. Massa est 2e, Räikkönen 3e. Les deux pilotes Ferrari devancent Alonso (4e). Viennent ensuite les deux pilotes BMW : Heidfeld (5e) et Kubica (6e). Glock est 7e, Piquet 8e. Le championnat se jouera donc au dernier Grand Prix, celui du Brésil, avec un avantage de sept points en faveur d'Hamilton. Bourdais est à l'arrivée, en 13e position.

Arrivée:

 

Pos.

Pilote

Ecarts

Arrêts (tours)

1

Lewis Hamilton

 

2 (15 et 38)

2

Felipe Massa

00'14"925

2 (14 et 37)

3

Kimi Raikkonen

00'16"445

2 (15 et 38)

4

Fernando Alonso

00'18"370

2 (14 et 36)

5

Nick Heidfeld

00'28"923

2 (17 et 39)

6

Robert Kubica

00'33"219

2 (25 et 40)

7

Timo Glock

00'41"722

1 (32)

8

Nelson Piquet Jr

00'56"645

1 (24)

9

Sebastian Vettel

01'04"339

2 (18 et 41)

10

David Coulthard

01'14"842

1 (28)

11

Rubens Barrichello

01'25"061

2 (19 et 40)

12

Kazuki Nakajima

01'30"847

1 (31)

13

Sébastien Bourdais

01'31"457

2 (23et 39)

14

Mark Webber

01'32"422

2 (12 et 31)

15

Nico Rosberg

1 tour

3 (15, 15 et 39)

16

Jenson Button

1 tour

2 (22 et 43)

17

Giancarlo Fisichella

1 tour

1 (28)

 


           





















Leaders successifs:


L. Hamilton (McLaren Mercedes) du 1e tour au 14e tour

H. Kovalainen (McLaren Mercedes) du 15e tour au 18e tour

L. Hamilton (McLaren Mercedes) du 18e tour au 56e tour






Abandons et disqualifications:

Pilotes

Equipe

Tour (pos.)

Cause

J.Trulli

Toyota

Tour 2 (20e)

Panne

A.Sutil

Force India

Tour 15 (18e)

Panne

H.Kovalainen

McLaren

Tour 49 (15e)

Panne

 

Meilleur tour en course :


Lewis Hamilton (McLaren) en 1'36''325 (203.723 km/h) au 13ème tour.


Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #PUBLICITES

Durée 0'39

Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #PIXAR

Durée 6'53

Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #CINEMA-DVD

Batman Forever est un film américain, réalisé par Joel Schumacher, sorti en 1995.


 

Synopsis

 

Tout va mal à Gotham City. Double-Face s'est échappé de l'asile d'Arkham et ne pense qu'à une chose : tuer Batman qu'il croit coupable de sa défiguration. Au même moment, Bruce Wayne refuse de financer une expérience proposée par Edward Nygma, qui avait pour but de manipuler les cellules nerveuses cérébrales. Celui-ci jure de se venger, devient l'Homme-Mystère puis s'allie avec Double-Face en lui proposant un marché.


 

Mon avis

 

Changement total dans la saga, Val Kilmer sous le masque de Batman n'est pas très convaincant. La saga s'essouffle et on le sent. Seul Tommy Lee Jones et Jim Carrey tirent leur épingle du jeu. Les autres acteurs manquent véritablement de crédibilité. On est toujours plongé dans l'univers de Batman mais il manque le petit plus que Tim Burton avait donné !

 

Fiche technique

 

Titre original :

Batman Forever

Titre français :

Batman Forever

Réalisation :

Joel Schumacher

Scénario :

Lee Batchler, Janet Scott Batchler et Akiva Goldsman

Producteurs :

Tim Burton et Peter MacGregor-Scott

Production :

PolyGram Filmed Entertainment et Warner Bros. Pictures

Musique :

Elliot Goldenthal

Photographie :

Stephen Goldblatt

Montage :

Dennis Virkler

Décors :

Barbara Ling

Costumes :

Linda Booher-Ciarimboli, Ingrid Ferrin, Bob Ringwood et Kacy Treadway

Pays d'origine :

Etats-Unis

Genre :

Super-héros, action

Durée :

122 minutes

Dates de sorties :

Etats-Unis : 16 juin 1995

France : 19 juillet 1995

 

Distribution

 

Val Kilmer (VF : Robert Guilmard) :

Bruce Wayne/Batman

Chris O'Donnell :(VF : Pierre Tessier) :

Dick Grayson/Robin

Tommy Lee Jones (VF : Claude Giraud) :

Harvey Dent/Double-Face

Jim Carrey (VF : Vincent Violette) :

Docteur Edward Nygma/L'Homme Mystère

Nicole Kidman (VF : Stéphanie Murat) :

Docteur Chase Meridian

Michael Gough (VF : Jacques Ciron) :

Alfred Pennyworth

Pat Hingle (VF : Yves Barsacq) :

Commissaire Gordon

Drew Barrymore (VF : Kelvine Dumour) :

Sugar

Debi Mazar :

Spice

Rene Auberjonois :

Docteur Burton

Dennis Paladino :

Boss Moroni

Ramsey Ellis :

Bruce Wayne (jeune)

Michael Scranton :

Thomas Wayne

Eileen Seeley :

Martha Wayne

George Wallace :

Le Maire de Gotham City

Don Wilson :

Le Chef du gang

 

Autour du film

 

Le costume de scène porté par les Grayson est un clin d'oeil au costume original de Robin aux couleurs criardes (vert, jaune et rouge).

 

Le costume de Robin est en partie inspiré de celui de Nightwing, (Robin adulte), tel qui l'est dans les Comics.

 

A l'origine du projet, l'un des vilains exploité pour ce film devait être L'Epouvantail, interprété par Jeff Goldblum.

 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>

La peur est le chemin vers le côté obscur : la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance.

Archives

Articles récents

PaperBlog

Hébergé par Overblog