Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Sebiwan dans les étoiles

Sebiwan dans les étoiles

Fan de cinéma, vous trouverez ici des news, des bandes annonces, des fiches de films mais également l'actu des séries TV.

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #SAV des Emissions

Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #TRANSFORMERS

Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #CINEMA-DVD

X-Men Origins : Wolverine est un film américain réalisé par Gavin Hood, sorti le 29 avril 2009, basé sur le personnage de Wolverine issu du comics X-Men.

 

 

Synopsis

 

Le Canada, 1845. Quand John Howlett est tué par son domestique Thomas Logan, son jeune fils James découvre en même temps sa nature de mutant et sa véritable filiation. Sous le coup de la douleur d'avoir perdu son père, des griffes d'os surgissent au-dessus de ses phalanges, dont il se sert pour éventrer le meurtrier. Dans un dernier soupir, ce dernier lui confie être son véritable père. Épouvanté par toutes ces révélations, accablé par le regard de sa mère, James Howlett s'enfuit à travers les bois enneigés. Il est rejoint par son demi-frère Victor, premier fils de Logan et mutant lui aussi, qui lui garantit son soutien dans toutes les épreuves à venir.

 

Protégés des blessures et du vieillissement par leur pouvoir d'auto-régénération, les deux frères combattent côte à côte dans le camp nordiste au cours de la guerre de Sécession, dans les rangs américains pendant la première et la Seconde Guerre mondiale, puis pendant la guerre du Viêt Nam. Là, leur invulnérabilité devient flagrante après qu'ils ont survécu au peloton d'exécution. Le colonel William Stryker leur offre l'amnistie s'ils rejoignent l'équipe de mutants qu'il a constituée. En font également partie David North (l'Agent Zéro), Wade Wilson (Deadpool), Chris Bradley (Bolt) et Johnny Wraith.

 

Six ans plus tard, dans les Rocheuses canadiennes. James a quitté l'équipe en pleine mission parce qu'il désapprouvait les méthodes employées ; il vit une vie paisible de bûcheron et un amour passionné avec Kayla. Sa compagne l'aide à réfréner l'instinct bestial qui le submerge parfois. Lorsque Stryker vient le prévenir que ses anciens coéquipiers sont tués les uns après les autres et qu'il pourrait être la prochaine cible, il ne prend pas la menace au sérieux. Peu après, Kayla est sauvagement assassinée par Victor, qui n'a pas pardonné à son frère de l'avoir abandonné. James le poursuit pour le tuer, mais sort vaincu du combat.

 

 

Mon avis

 

Très bon film d'action dans l'univers des X-Men. Ce film révèle l'origine de Wolverine et de ses griffes d'aciers. Toutefois, je regrette un peu que le film aille un peu trop vite mais c'était toutefois nécessaire pour comprendre qui est Wolverine que l'on découvre dans le premier épisode des X-Men (2000 de Bryan Singer). De très bons effets spéciaux et une bonne bande son agrémente parfaitement ce film.

 

Scénario / Histoire :

4/5

Image / Effets spéciaux :

4/5

Bande sonore :

4/5

Acteurs / Personnages :

4/5

NOTE GLOBALE :

16/20

 

Fiche technique

 

Réalisation :

Gavin Hood

Scénario :

David Benioff et Skip Woods, d'après le personnage créé par Herb Trimbe

Producteurs :

Lauren Shuler-Donner, Ralph winter, Hugh Jackman et John Palermo

Production :

20th Century Fox, Marvel Entreprises, Seed Productions, Dune Entertainment et The Donner's Company

Musique :

Harry Gregson-Williams

Photographie :

Donald M. Mealpine

Montage :

 Nicholas De Toth et Megan Gill

Décors :

Barry Robison

Costumes :

 Louise Mingenbach

Budget :

150 millions de $US

Genre :

Action, science-fiction

Durée :

1h45

Dates de sortie : 

États-Unis : 1er mai 2009 France : 29 avril 2009

 

Distribution

 

Hugh Jackman (VF : Joël Zaffarano) :

James « Jimmy » Howlett, dit Logan/Wolverine

Liev Schreiber (VF : Gilles Morvan) :

Victor Creed/Dents de sabre

Danny Huston (VF : Bruno Dubernat) :

Colonel William Stryker

Lynn Collins :

Kayla/Silver Fox

Taylor Kitsch (VF : Damien Boisseau) :

Remy LeBeau/Gambit

Dominic Monaghan :

Chris Bradley/Bolt

Daniel Henney :

David North/Agent Zéro

Will.I.Am :

John « Johnny » Wraith

Ryan Reynolds (VF : Bruno Choël) :

Wade Wilson/Deadpool

Kevin Durand :

Fred Dukes/Le Colosse

Tahyna Tozzi :

Emma Frost

Tim Pocock :

Scott Summers

Patrick Stewart (VF : Pierre Dourlens) :

Charles Xavier/Professeur X

Scott Adkins :

l'Arme XI

Troye Sivan :

James Howlett jeune

Peter O'Brien :

John Howlett, le père adoptif de James

Aaron Jeffery :

Thomas Logan, le père biologique de James

 

Autour du film

 

Pour contrer le piratage du film, les producteurs d'X-Men Origins : Wolverine ont trouvé la parade : sortir différentes copies, agrémentées de fins différentes. Du coup, tous les cinémas ne passeront pas exactement la même version du long métrage.

 

Quelques semaines avant sa sortie en salles, la Fox a eu la mauvaise surprise de voir une copie pirate d'X-Men Origins : Wolverine circuler sur la toile. Incomplet car amputé de quelques scènes clés alors en cours de montage, le fichier n'en a pas moins provoqué la colère du studio, qui a chargé le FBI de déterminer l'origine de la fuite.

 

X-Men Origins : Wolverine marque la naissance d'une nouvelle branche de la saga X-Men : les spin-offs, ou dérivés. Et après Wolverine, c'est le personnage de Magnéto qui pourrait bénéficier d'un film rien que pour lui.

 

Avec cette quatrième interprétation de Wolverine, Hugh Jackman devient ainsi le premier acteur depuis Christopher Reeve à se glisser quatre fois de suite dans la peau d'un même personnage d'adaptation de comic-book.

 

Afin d'être crédible dans la peau de Dents de Sabre (et face à Hugh Jackman lors de leur combat), Liev Schreiber a pris 18 kilos de muscles supplémentaires.

 

Bien plus large que haut, le personnage du Blob a valu à l'acteur Kevin Durand de jouer ses scènes vêtu d'un des fat suit (costume fait pour paraître gros) les plus énormes jamais crées pour un film, et à l'intérieur duquel se trouvait un système de refroidissement de pointe, conçu pour la NASA à l'origine.

 

Hormis quelques scène mises en boîte à Vancouver (Canada) et la Nouvelle-Orléans (Etats-Unis), le tournage d'X-Men Origins : Wolverine, qui s'est déroulé du 18 janvier au 23 mai 2008, a surtout eu lieu en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #TERMINATOR












































































Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #FORMULE 1

Grille de départ:

 

Pos 

No 

Pilote

Equipe

Q1

Q2

Q3 

1

22

Jenson Button

Brawn-Mercedes

1:20.707

1:20.192

1:20.527

2

15

Sebastian Vettel

RBR-Renault

1:20.715

1:20.220

1:20.660

3

23

Rubens Barrichello

Brawn-Mercedes

1:20.808

1:19.954

1:20.762

4

3

Felipe Massa

Ferrari

1:20.484

1:20.149

1:20.934

5

14

Mark Webber

RBR-Renault

1:20.689

1:20.007

1:21.049

6

10

Timo Glock

Toyota

1:20.877

1:20.107

1:21.247

7

9

Jarno Trulli

Toyota

1:21.189

1:20.420

1:21.254

8

7

Fernando Alonso

Renault

1:21.186

1:20.509

1:21.392

9

16

Nico Rosberg

Williams-Toyota

1:20.745

1:20.256

1:22.558

10

5

Robert Kubica

BMW Sauber

1:20.931

1:20.408

1:22.685

11

17

Kazuki Nakajima

Williams-Toyota

1:20.818

1:20.531

 

12

8

Nelsinho Piquet

Renault

1:21.128

1:20.604

 

13

6

Nick Heidfeld

BMW Sauber

1:21.095

1:20.676

 

14

1

Lewis Hamilton

McLaren-Mercedes

1:20.991

1:20.805

 

15

12

Sebastien Buemi

STR-Ferrari

1:21.033

1:21.067

 

16

4

Kimi Raïkköen

Ferrari

1:21.291

 

 

17

11

Sebastien Bourdais

STR-Ferrari

1:21.300

 

 

18

2

Heikki Kovalainen

McLaren-Mercedes

1:21.675

 

 

19

20

Adrian Sutil

Force India-Mercedes

1:21.742

 

 

20

21

Giancarlo Fisichella

Force India-Mercedes

1:22.204

 

 

 

Temps forts de la course:

Les feux verts s’allument et s’éteignent simultanément. Les moteurs rugissent. C’est parti pour 66 tours. Le départ est donné ! Très bon départ de Rubens Barrichello ! Il passe son coéquipier sans souci. Bon départ de Felipe Massa aussi qui passe Sebastian Vettel. Le premier virage passe pour les hommes de tête. Mais Nico Rosberg rate son virage monte sur le vibreur et fonce dans la Toyota de Jarno Trulli. Il tente de l’éviter mais part en tête-à-queue sur l’herbe synthétique. Il part en travers et tape fort ! Les Toro Rosso, Adrian Sutil et Jarno Trulli sont contraints à l’abandon.


Safety Car !

De nombreux débris sont sur la piste après ce terrible carambolage. Giancarlo Fisichella est au stand. Autre touchette entre Nakajima et Kubica. Le pilote Williams est rentré au stand. Le classement est donc chamboulé. Le pilote BMW était en difficulté. La voiture de sécurité est toujours en piste. Piquet a échappé belle dans cet accident mais a demandé à ses ingénieurs de vérifier sa monoplace pour ne pas avoir de problèmes.

A noter que Raikkonen a réussit à récupérer 6 places, très bon départ pour le finlandais qui avait remporté le GP d’Espagne l’an passé.

C’est reparti ! Bataille entre Alonso et Webber. Le pilote Renault est très léger et tente de le passer mais Webber ne se laisse pas faire ! Joli passe d’arme entre les deux. Barrichello tente de s’échapper. Coup de roues entre Hamilton et Piquet. Le pilote Mclaren récupère la 13e position. Petit souci pour Kovalainen. Il est au ralentit le pilote finlandais. Il rentre au stand. C’est terminé pour le pilote Mclaren. Barrichello prend la poudre d’escampette. Les deux Brawn sont devant ! Button meilleur tour 1 :23.898. Vettel met la pression sur le pilote Ferrari. Il est nettement plus rapide et plus léger.


Hamilton revient sur Kubica et Barrichello améliore ! Ils sont à l’attaque les deux hommes. Ils mettent déjà 4 seconde à Massa. Raikkonen revient sur Heidfeld. Button gagne du temps sur son coéquipier et se plaint. Il aimerait bien pourvoir le passer. Car il est plus léger et voudrait creuser l’écart. Barrichello réagit. Meilleur tour pour le brésilien 1 :23.719. Massa est le plus lourd des 6 hommes de tête. Vettel cravache. Il se rapproche de Massa et aimerait pouvoir le passer. Raikkonen, grâce à son SREC tente de passer Heidfeld. Il est très proche et le pilote Ferrari est déchaîné. Sa monoplace va mieux et veut le prouver.


13 tours courus. La salve des ravitaillements ne va pas tarder à commencer avec Fernando Alonso normalement qui devrait s’arrêter au tour du 17e tours.

Button meilleur tour 1 :23.950.

Raikkonen essaye une nouvelle tentative sur Heidfeld mais l’allemand se méfier. Belle bagarre entre les deux hommes. Derrière ces deux hommes, Kubica et Hamilton reviennent. Vettel attaque et revient sur Massa. Il met la pression sur le brésilien. Raikkonen continue d’harceler Heidfeld ! Il cherche l’ouverture.

Glock est au stand ! Il était prévu sur un arrêt au 16e tour. La Safety Car lui a fait gagner un tour seulement. Il repart sans souci. Button rentre ! Alonso aussi ! Ca repart sans souci pour les deux hommes ! Raikkonen au ralentit ! C’est fini pour le pilote finlandais. Barrichello au stand, Massa en tête ! Webber au stand aussi. Barrichello repart devant Rosberg. Massa et Vettel rentrent !

 

Piquet au stand. Barrichello conserve l’avance sur Button. De plus, Rosberg s’est intercalé entre les deux Brawn. Pour l’instant, le meilleur tour en course est réalisé par Button en 1 :22.899. Kubica au stand. Il repart en 13e position. Button a beaucoup d’essence et roule moins vite que les deux hommes qui le poursuivent. Rosberg au stand. Il repart derrière Alonso.

Barrichello creuse l’écart et veut remporter sa première course de la saison. Massa et Vettel reviennent sur Button. Barrichello arrache le meilleur temps : 1 :22.762.

De la pluie est prévue vers 15h10 selon Renault. Des nuages très inquiétants se montrent à l’horizon.

Heidfeld semble avoir des problèmes de radio. Chez Brawn on se prépare. Fisichella s’arrête. Il est sur trois arrêts. Tout comme Barrichello ! Il est sur 3 arrêts le pilote Brésilien ! Heidfeld et Hamilton réalisent leur premier arrêt.

Hamilton est en difficulté en sortant des stands. Il est plus lent que Glock et Kubica derrière lui. Kubica tente le tout pour le tout pour passer Glock.

Il reste donc 33 tours à courir. Button détient près de 4 secondes devant Massa. Vettel est là aussi à moins d’une seconde du pilote brésilien. Barrichello est toujours là et ne perd pas espoir malgré sa stratégie à 3 arrêts. Il n’a que 10 secondes de retard sur son coéquipier. Il ne reste que 14 pilotes en piste.

Vettel revient fortement sur Massa. Il perd patience. Massa regarde dans ses retros. Il sent que le jeune allemand est là.


la Red Bull. Hamilton se plaint de ses pneus ! Il perd une seconde au tour sur Heidfeld. Massa et Vettel s’arrêtent ! Tous les deux en même temps. Ils repartent devant Rosberg. Alonso au stand. Il est rentré plus tôt que prévu car il avait peur d’une crevaison à l’arrière. Il repart aux coudes à coudes avec Hamilton. Il l’emmène un petit peu à l’arrière mais ça passe pour le pilote Renault.

Hamilton continue malgré son pneu qui se détériore. Il a énormément de mal à tenir la route. Il n’a pas d’adhérence. Glock et Kubica reviennent sur le champion du monde. Kubica au stand tout comme Piquet. Il fait très chaud sur la piste. 40°C. Glock rentre au stand. Button au stand. Il repart en pneus durs. Il est 3e devant Massa et Vettel. Hamilton rentre enfin. Il change ses pneumatiques qui étaient complètement détruits.

Massa fait un petit bouchon avec Vettel et Rosberg derrière. Il décide de rentrer au stand et d’effectuer son dernier arrêt. Barrichello est au stand. Webber aussi !

Nakajima s’arrête à nouveau.

Massa semble avoir des difficultés. Il roule très lentement. Vettel derrière ne trouve pas l’ouverture. C’est compliqué entre les deux hommes. Chez Ferrari, on s’inquiète. Il semblerait que Felipe Massa n’ait pas assez d’essence pour conclure le GP ! C’est pourquoi on aurait demandé au brésilien de ralentir un peu. Il reste 12 tours. Vettel s’impatiente derrière. C’est seulement grâce à son KERS qu’il arrive à contenir l’allemand. C’est dramatique ! Coup de théâtre chez Ferrari ! Alors que Massa pouvait se battre pour la tête, il doit rentrer à nouveau car il n’aura pas assez de carburant pour terminer la course ! C’est tragique ! A la radio, Massa ne sait plus quoi faire. S’arrêter ou non ? Il s’énerve. Il ne sait plus quoi faire. Pour le moment il continue. Il est quatrième, ce serait vraiment dramatique s’il devait s’arrêter à nouveau.

Pour le coup Alonso attaque pour gagner une place, celle de Massa. Belle bagarre aussi entre Hamilton et Glock. On attend le ravitaillement annoncé par la Scuderia Ferrari. Il lui reste 5 tours avant le drapeau à damiers.

Button rattrape les retardataires. Il va gagner sa 4e course de la saison après seulement 5GP.

Massa laisse passer Vettel. On lui explique à la radio qu’il a besoin de ralentir pour récupérer un tour d’essence. Pendant ce temps là, Alonso cravache. Il peut avoir la possibilité de gagner la place de la Ferrari. Massa pourrait même ne pas terminer la course ! C’est un sketch ! Une nouvelle plaisanterie de la Scuderia. Alonso passe sans aucun problème le pilote Ferrari qui est totalement à l’arrêt. Il arrive malgré tout à gagner les points de la 6e place. Durant le tour de décélération, il s’arrête. 300 mètres après avoir passé la ligne d’arrivée ! Le pilote Brésilien a toujours son chat noir dans sa monoplace. Malgré une course bien menée, où il s’est battu avec une voiture plus performante qu’avant, il n’a pas assez d’essence et ne pouvait pas lutter pour conserver sa position. Chez les rouges, on va mieux mais il manque encore un petit quelque chose !

Sur la ligne d’arrivée, Jenson Button remporte sa 4e victoire en 5e gp. Il est fort, il est invincible. Son écurie, Brawn GP est invincible. Un nouveau doublé avec Rubens Barrichello en seconde position. Mark Webber se hisse sur la troisième marche du podium. Sebastian Vettel prend la 4e place grâce au manque d’essence dans la monoplace de Felipe Massa contraint à ralentir. Pour le coup, il laisse passer aussi Fernando Alonso, 5e. Felipe Massa demeure 6e devant Nick Heidfeld et Nico Rosberg.
 

 

 

Arrivée:

 

Pos

Pilote

Temps

Arrêts (tours)

1

J. Button

1:37:19:202

2 arrêts (18,48)

2

R. Barrichello

à 00:13:056

3 arrêts (19,31,50)

3

M. Webber

à 00:13:924

2 arrêts (19,50)

4

S. Vettel

à 00:18:941

2 arrêts (20,43)

5

F. Alonso

à 00:43:166

2 arrêts (18,44)

6

F. Massa

à 00:50:827

2 arrêts (20,43)

7

N. Heidfeld

à 00:52:312

2 arrêts (31,50)

8

N. Rosberg

à 01:05:211

2 arrêts (25,49)

9

L. Hamilton

à 1 tour

2 arrêts (31,48)

10

T. Glock

à 1 tour

2 arrêts (17,47)

11

R. Kubica

à 1 tour

2 arrêts (23,46)

12

N. Piquet

à 1 tour

2 arrêts (46,46)

13

K. Nakajima

à 1 tour

2 arrêts (2,36)

14

G. Fisichella

à 1 tour

2 arrêts (1,52)

1

J. Button

1:37:19:202

2 arrêts (18,48)

2

R. Barrichello

à 00:13:056

3 arrêts (19,31,50)

3

M. Webber

à 00:13:924

2 arrêts (19,50)

4

S. Vettel

à 00:18:941

2 arrêts (20,43)

5

F. Alonso

à 00:43:166

2 arrêts (18,44)

 

Abandons et disqualifications:

 

Pilotes

Equipe

Tour (pos.)

Cause

S.Buemi

Toro Rosso

Tour 1 (14e)

Accident

A.Sutil

Force India

Tour 1 (20e)

Accident

S.Bourdais

Toro Rosso

Tour 1 (16e)

Accident

J.Trulli

Toyota

Tour 1 (15e)

Accident

H.Kovalainen

McLaren

Tour 7 (16e)

Mécanique

K.Raïkkönen

Ferrari

Tour 18 (9e)

Mécanique

 

Meilleur tour en course :

 

Rubens Barrichello (Brawn GP) en 1'23''081 au 16ème tour.

 

PROCHAIN GRAND PRIX :

MONACO le 24 mai 2009

A Monaco - Départ à 14h00

Voir les commentaires

<< < 10 11 12 > >>

La peur est le chemin vers le côté obscur : la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance.

Archives

Articles récents

PaperBlog

Hébergé par Overblog