Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Sebiwan dans les étoiles

Sebiwan dans les étoiles

Fan de cinéma, vous trouverez ici des news, des bandes annonces, des fiches de films mais également l'actu des séries TV.

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #CINEMA-DVD

Seul au monde (Cast Away) est un film combinant aventure et publicité, réalisé par Robert Zemeckis, sorti le 17 janvier 2001. Le tournage a eu lieu au nord-ouest des Fiji, sur l'île volcanique de Monuriki.

 

 

Synopsis

 

Chuck Noland, un cadre de Fedex, sillonne le monde pour améliorer les performances de son entreprise et la productivité de ses équipes. Il ne trouve la tranquillité qu'auprès de sa compagne Kelly. Mais à la veille de Noël, il reçoit un appel lui annonçant qu'il doit contrôler la livraison d'un colis urgent pour la Malaisie. Il n'en a que pour quatre jours et reviendra pour fêter le Nouvel An avec sa dulcinée.
Chuck quitte Los Angeles à bord d'un petit avion. Mais au-dessus de l'Océan Pacifique, un orage éclate et prend par surprise l'équipage. Le crash est inévitable. Agrippé à un radeau de sauvetage, Chuck s'échoue sur une île déserte. Les jours passent et aucun secours en vue.
Pendant quatre ans, le naufragé va tenter de s'adapter à cet environnement sauvage en surmontant l'épreuve terrible de la solitude.

 

 

Mon avis

 

Un film certes long et avec de longs moments sans dialogues mais rempli de réalisme. En effet, toutes les scènes où Tom Hanks se retrouve seul sur l'île sont vraiment très émouvantes. On se dit que si ça nous arrivait, ça se passerai comme ça. Tom Hanks est assurément un acteur très talentueux, il a su transmettre toute l'empreinte du film par son jeu d'acteur face à lui-même et au désespoir. Encore bravo à Tom Hanks et au réalisateur Robert Zemeckis.

 

Scénario / Histoire :

4/5

Image / Effets spéciaux :

4/5

Bande sonore :

3/5

Acteurs / Personnages :

5/5

NOTE GLOBALE :

16/20

 

Fiche technique

 

Titre :

Seul au monde

Titre original :

Cast Away

Réalisation :

Robert Zemeckis

Scénario :

William Broyles Jr.

Producteurs :

Steve Starkey, Tom Hanks, Robert Zemeckis et Jack Rapke

Production :

Dreamworks Pictures, 20th Century Fox, Image Movers et Playtone

Musique :

Alan Silvestri

Photographie :

Don Burgess

Monteur :

Arthur Schmidt

Décors :

Rick Carter et Rosemary Brandenburg

Costumes :

Joanna Johnston

Effets spéciaux :

John Frazier et Kenneth D. Pepiot

Pays : 

États-Unis

Genre :

Aventure

Durée :

143 minutes

Date de sortie :

Etats-Unis : 22 décembre 2000

France : 17 janvier 2001

 

Distribution

 

Tom Hanks :

Chuck Noland

Helen Hunt :

Kelly Frears

Nick Searcy :

Stan

Chris Noth :

Jerry Lovett

Jenifer Lewis :

Becca Twig

Semion Suradikov :

Nikolai

Lari Michele White :

Bettina Peterson

Nan Martin :

La mère de Kelly

 

Autour du film

 

La société FedEx a fait concevoir un spot de son héros qui fait référence au film Seul au monde pour revanter son professionnalisme. On peut assister à la remise du paquet. La destinataire l'ouvre et on découvre qu'il y avait dedans un téléphone satellitaire portable, une canne à pêche, un purificateur d'eau et un sachet de graines…

 

La production explora la plupart des archipels du Pacifique Sud avant de découvrir l'île volcanique de Monu-riki (nord-ouest des Fiji). Avec un pic escarpé, une plage de sable fin, et des cocotiers, cette île grande de 99 arpents représentait le cadre idéal pour le tournage du film.

 

Le tournage de Seul au monde s'est étalé sur plus de deux ans, mais n'a effectivement duré que 16 mois. Zemeckis a en effet mis ce projet entre parenthèses pendant un an, le temps pour le réalisateur pour signer Apparences, le thriller avec Harrison Ford et Michelle Pfeiffer.

 

Soucieux de réalisme, le scénariste Chuck Noland a décidé de jouer les échoués volontaires pendant quelques temps sur une île proche de la Mer de Cortes (au large du Mexique). A son retour, il a déclaré que «livré à moi-même, j'appris à localiser une source d'eau potable, à utiliser du silex en guise de couteau, etc. Autant d'expériences basiques qui furent ultérieurement développées et incorporées au script.»

 

Le comédien retrouve Robert Zemeckis, qui l'avait auparavant dirigé dans Forrest Gump, pour lequel Tom Hanks s'était vu décerner l'Oscar du Meilleur Acteur 1994.

 

« Seul au monde est avant tout l'histoire d'un homme qui se réinvente, se dépouille de tous les artifices qui encombraient son existence et redécouvre ainsi les choses qui comptent vraiment dans la vie. »

Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #CINEMA-DVD


Bon anniversaire La Fête du Cinéma ! Voilà maintenant 25 ans que l'opération tarifaire a été lancée avec le succès que l'on connaît. 25 ans que les salles sont prises d'assaut fin juin, juste après l'arrivée de l'été, grâce à des tarifs réduits. Mais alors quoi de neuf pour ces 25 ans ? Eh, bien, la Fête du Cinéma change. Plus question de trois jours de festivités, l'opération se déroule désormais sur une semaine entière. C'est ainsi qu'à compter de samedi, pour l'achat d'un billet au tarif habituel, le spectateur se verra remettre une carte qui lui permettra de voir les films suivant, pendant toute la durée de l'opération et n'importe où en France, au tarif unique de 3 euros.

 

Et comme la Fête se prolonge sur sept jours, le choix de films s'élargit. Il ne fait aucun doute que Transformers 2 : la revanche devrait être le principal bénéficiaire de cette réduction des prix. Le film de Michael Bay a connu un beau démarrage mercredi jour de sa sortie à plus de 260.000 entrées et devrait donc poursuivre sur sa lancée. Mais il faudra compter également sur les autres grosses nouveautés de la semaine : Jeux de pouvoir, Very Bad Trip, Hannah Montana, le film ou encore Fais-moi plaisir et Vertige. La semaine suivante, nous aurons droit au nouveau film de Woody Allen, Whatever Works mais aussi pour le dernier jour de la Fête, la sortie très attendu de L'âge de glace 3 - Le temps des dinosaures ainsi que celle du film avec Josiane Balasko, Le Hérisson.

La Fête, c'est aussi l'occasion pour des films encore à l'affiche d'augmenter sensiblement leur cumul de spectateurs. Les Français Les beaux gosses, Tellement proches et Lascars devraient faire partie de ceux là tout comme Terminator Renaissance, Coraline, La nuit au musée 2, Anges et démons, Etreintes brisées, Blood - The Last Vampire, Hanté par ses ex ou encore Amerrika.

Et pour vous mettre en appetit voici la bande annonce et le making-of de l'opération.

 

 

 

Source dvdrama.com

Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #TRANSFORMERS

Transformers 2 : La Revanche est un film de science-fiction américain réalisé par Michael Bay et sorti le 24 juin 2009 en France et aux États-Unis.

 

 

Synopsis

 

Une guerre sans merci oppose les héroïques Autobots aux terribles Decepticons : cette guerre s'étend de Cybertron jusqu'à la Terre. Dans les premières années du XXIe siècle, le jeune Sam Witwicki devint, à son insu, l'ultime espoir de l'humanité. Deux ans se sont écoulés depuis la mort du chef des Decepticons, Mégatron, et la destruction du cube Allspark (la plus puissante source d'énergie de l'univers). Sam essaie désormais de vivre une vie normale en compagnie de Mikaela, sa petite amie, dans un environnement sans robots. Mais Sam a un mauvais pressentiment. Grâce au Constructicons, Megatron qui est à nouveau de retour et bien décidé à se débarrasser de Sam et d'Optimus Prime. Les Autobots vont, une nouvelle fois, devoir s'allier avec l'armée américaine pour lutter contre les Decepticons et un terrible dieu Transformer d'une puissance infinie.

 

 

Mon avis

 

Après un premier opus époustouflant, Michael Bay nous offre ici un second volet "explosif". Les combats entre Autobot et Decepticon sont ahurissants. Michael Bay est vraiment un génie dans la réalisation des blockbusters américains… Tout y est ! Action, humour et émotion sont au rendez-vous dans ce film. Les effets spéciaux nous permettent une immersion totale dans l'histoire. Avec un scénario assez classique (la revanche !), Transformers la Revanche nous offre de grands moments d'action. Les Transformers sont partout et on les trouve sous toutes les formes (ce qui m'a un peu dérouté !). On retrouve beaucoup de référence à la série animée des années 80 (le Fallen, Jetfire, Devastator, Soundwave et Ravage, les Pretenders…).

 

Mon seul regret concerne justement cette déferlante de Transformers qui sont présents dans le film on ne sait trop comment, tel que Soundwave (l'espion dans l'espace qui pirate un satellite), Alice (un Pretenders qui peut prendre forme humaine), le retour de Blackout (Grindor dans ce film), des constructicons qui se trouvent sur un bateau on ne sait trop comment (ceux qui vont ranimer Megatron), la présence de plusieurs constructicons identiques (ceux qui constituent Devastator et ceux qui sont à la recherche de Sam et de la Matrice) et le Fallen (un Prime malveillant). Wheelie, petit espion Decepticon qui retourne vite sa veste.

 

Il y a également quelques incohérences ou points flous dans l'histoire. Mégatron est ressuscité avec de nouveaux membres et peut se transformer en char cybertronien volant (pourquoi et comment cette transformation intervient !).

Sam retrouve un éclat du cube dans la veste qu'il portait lors de la bataille finale du premier volet, hors la veste à l'air très propre (ben oui, celle-ci à beaucoup souffert dans le premier film !!) donc a du être lavée… l'éclat aurais du donner vie à la machine qui a lavé cette veste (n'est-ce pas ?)…

Les "embryons" ? Comment et pourquoi ? Peut-être une ouverture pour le 3ème opus !

Il est dit aussi qu'Optimus Prime est un Prime (si j'ai bien compris, un frère du Fallen !!!), pourtant sa forme protoform, que l'on voit dans le premier film, ne correspond pas aux formes des Primes (que l'on voit dans le "rêve" de Sam).

A un moment, juste après le voyage temporel avec Jetfire, Sam se blesse à la main gauche (détail rajouté pour crédibiliser son accident de voiture), quelques secondes plus tard, il a une belle attelle avec un beau bandage tout blanc tout droit sorti de l'hôpital.

 

Le doublage français de certains Transformers laisse à désirer. Par exemple, le doublage de Soundwave (le satellite), il prononce des mots comme Decepticon (à prononcer Décepticonne si l'on peut dire !) est prononcé Décepticon (avec bien le son CON à la fin) c'est con non ?

 

Il y a aussi beaucoup de Transformers que l'on ne voit que quelques secondes à l'écran (les motos Arcee, Jolt, Sideways qui se fait couper en deux, les constructicons…) et ça c'est vraiment remarquable car même s'ils n'ont pas beaucoup de temps de présence, ils sont tout autant détaillés que les Transformers principaux.

 

Un autre petit regret concerne la bataille finale… je ne vais pas la développer mais elle est trop rapide à mon goût, c'est dommage !

 

Sinon Transformers la Revanche est vraiment un très bon film spectaculaire à voir.

Vivement Transformers 3…

 

Scénario / Histoire :

4/5

Image / Effets spéciaux :

5/5

Bande sonore :

5/5

Acteurs / Personnages :

5/5

NOTE GLOBALE :

19/20

 

Fiche technique

 

Titre français :

Transformers 2 : La Revanche

Titre original :

Transformers : Revenge of the Fallen (Littéralement : Transformers 2 : La revanche du déchu)

Réalisation :

Michael Bay

Scénario :

Roberto Orci, Alex Kurtzman, Ehren Kruger

Producteurs :

Don Murphy, Tom DeSanto, Lorenzo di Bonaventura et Ian Bryce

Production :

Paramount Pictures

Compositeur :

Steve Jablonsky

Photographie :

Ben Seresin

Monteurs :

Roger Barton, Paul Rubell, Joel Negron et Tom Muldoon

Décors :

Nigel Philips

Costumes :

Deborah Lynn Scott

Effets spéciaux :

John Frazier

Effets visuels :

Scott Farrar

Budget :

200,000,000$

Durée :

2h224

Pays : 

Etats-Unis

Date de sortie :

24 juin 2009 : France, Etats-Unis

 

Distribution

 

Shia LaBeouf :

Sam Witwicky

Megan Fox :

Mikaela Banes

Josh Duhamel :

Major William Lennox

Isabel Lucas :

Alice

Ramon Rodriguez :

Leo Spitz

Tyrese Gibson :

Sergent Epps

John Turturro :

l'Agent Simmons / Jetfire (voix)

Matthew Marsden :

Graham

Peter Cullen :

Optimus prime (voix)

Mark Ryan :

Bumblebee (voix)

Robert Foxworth :

Ratchet (voix)

Jess Harnell :

Ironhide (voix) / Barricade (voix)

Jason Griffith :

Sideswipe (voix)

Tom Kenny :

Skids (voix) / Wheelie (voix)

Reno Wilson :

Mudflap (voix)

Anthony Anderson :

Jolt (voix)

Susan Blu :

Arcee (voix)

Tony Todd :

Le Fallen (voix)

Hugo Weaving :

Mégatron (voix)

Charles Adler :

Starscream (voix)

George Newbern :

Grindor (voix)

Crispin Freeman :

Demolisher (voix) / Scavenger (voix)

Mike Patton :

Mixmaster (voix)

Frank Welker :

Soundwave (voix) / Devastator (voix)

Rainn Wilson :

Professeur Colan

Jason Statham :

Doudou Statham

John Benjamin Hickey :

Galoway

Kevin Dunn :

Ron Witwicky

Julie White :

Judy Witwicky

 

Transformers

 

Autobots

 

Jet Prime est la fusion de Optimus prime et de Jetfire

Optimus Prime se transforme en semi-remorque Peterbilt à 6 roues

Jetfire se transforme en avion furtif SR-71 Blackbird

Bumblebee se transforme en Chevrolet Camaro

Ironhide se transforme en GMC Topkick 6500 (édition civile)

Ratchet se transforme en Hummer H2

Arcee se transforme en 3 motos séparées mais unies par une conscience : Ducati 1098/1198 , Suzuki B-King 2008 et MV Agusta F4

Jolt se transforme en Chevrolet Volt

Mudflap se transforme en Chevrolet Trax

Skids se transforme en Chevrolet Beat

Sideswipe se transforme en Chevrolet Corvette

Wheelie se transforme en Jouet télécommandé Monster Truck

 

Decepticons

 

Mégatron se transforme en tank cybertronien

Le Fallen se transforme en jet cybertronien

Grindor se transforme en Hélicoptère MH-53 Pave Low

Scorponok reste un Scorpion géant robotisé

Starscream se transforme en avion de chasse F-22 Raptor

Soundwave se transforme en Satellite

Les Insecticons restent des Insectes robotisés

Ravage reste une espèce de Chien cybertronien

Ravage, alias le Docteur, se transforme en Microscope

Sideways se transforme en Audi R8

Bonecrusher se transforme en véhicule du génie militaire MPCV

Demolisher se transforme en pelteuse Terex O&K RH 400 hydraulique

Alice se transforme en humaine (la nouvelle adaptée du film précise qu'elle a obtenue sa forme en scannant un robot d'attraction d'Alice dans Alice aux Pays des Merveilles)

 

Constructicons

 

Devastator est la fusion de 7 constructicons

Scavenger se transforme en pelteuse Terex O&K RH 400 hydraulique

Scrapper se transforme en bulldozer Caterpillar 992G

Mixmaster se transforme en bétonneuse Mack Trucks

Overload se transforme en grue Caterpillar

Hightower se transforme en pelteuse Kobelco CK2500

Long Haul se transforme en camion benne Caterpillar 773B

Rampage se transforme en bulldozer Caterpillar D9

 

Autres

 

Ejector se transforme en Grille-pain

Robot Aspirateur se transforme en Aspirateur

Robot Mixeur se transforme en Mixeur

Robot Horloge se transforme en Horloge électronique

Robot Frigo se transforme en réfrigérateur

Robot Alarme se transforme en Générateur d'Alarme

 

Autour du film

 

Fin juillet 2008, Shia LaBeouf fut victime d'un accident de la circulation qui obligea la production à revoir le planning de tournage et à maquiller sa blessure. Le jeune acteur fut également blessé à l'oeil à la fin du tournage après avoir heurté un modèle de robot, écopant alors de sept points de suture.

 

Le film bénéficie d'un budget de production de 200 millions de dollars.

 

S'il n'y avait "que" 14 robots dans le premier volet, Transformers 2 la revanche propose 46 modèles différents ! Près de 145 000 Go d'espace disque ont ainsi été nécessaires pour le film (contre 20 000 la première fois).

 

Le Devastator a une hauteur équivalente à un immeuble de dix étages et est composé de 52 632 pièces détachées.

 

Un des moments clés du tournage se déroula en Egypte, à Gizeh et à Louxor. L'équipe s'y est installé pendant trois jours à l'ombre des pyramides et a bénéficié de l'autorisation exceptionnelle d'un archéologue pour tourner. John Turturro eu ainsi le privilège de gravir une des pyramides jusqu'à son sommet. Ce fut aussi la première fois qu'une équipe de cinéma fut autorisée à filmer des plans aériens du site. En tout, le tournage sur place dura trois jours.

 

Optimus Prime a été conçu pour être de grandeur nature sur les écrans IMAX pendant les scènes de combats en forêt.

 

Alors qu'il calculait le rendu de Devastator, un des ordinateurs des animateurs d'ILM surchauffa, faisant même fondre ses circuits internes. A noter qu'il faut près de 72 heures pour calculer une seule image de robot.

 

Il faut près de 6 mois pour créer un transformer en images de synthèses. Toutes les pièces des robots doivent d'abord être créés individuellement (Optimus Prime en compte par exemple 10 000) avant que les textures ne soient appliquées sur les modèles.

 

Près de 300 personnes de la société ILM ont travaillé sur les effets visuels du film et la postproduction.

 

Pour simuler la présence des transformers sur les plateaux et faciliter le travail des comédiens, les équipes installaient des modèles de robots en apposant des photographies de leurs "visages" ou, plus simplement, dépliaient un manche télescopique puis encourageaient les acteurs à parler en direction de l'extrémité du manche.

 

Leonard Nimoy, connu pour son rôle de Monsieur Spock dans Star Trek, était le doubleur de Galvatron à l'époque de la série animée des années 80. Il fut un temps contacté pour participer au film en tant que doubleur du Fallen mais les discussions n'aboutirent pas.

 

Les scènes sur le porte avions ont été tournée sur le USS John C. Stennis. Certains figurants étaient même les marins en poste sur le batiment.

 

Dans la première bande-annonce du film, un plan furtif montre la Tour Eiffel placée au nord de la place de la Concorde... Une erreur qui n'a pas manqué d'être pointée du doigt par les fans...

 

Dans la chambre de Sam Witwicky figure une affiche de Bad Boys II réalisé par... Michael Bay !

 

Suites

 

Les producteurs plus que confiants de Paramount ont révélé que Transformers 3 était déjà en route et avait même une date de sortie, le 29 juin 2011 qui devrait, sans sources sures, voir apparaître Unicron, le "mangeur de planète"…

 

Transformers 2 a un Movie prequel Transformers Alliance qui suit le Movie sequel de Transformers Le reigne de Starcream.

 

Linkin Park fera également la B.0 du film Transformers 3

Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67


Le chanteur américain Michael Jackson est mort, jeudi 25 juin, des suites d'un arrêt cardiaque, à Los Angeles. D'après le Los Angeles Times, le "roi de la pop", âgé de 50 ans a été déclaré mort dans l'après-midi par les médecins de l'hôpital de Los Angeles où il était arrivé dans un coma profond. Il aurait fait un deuxième arrêt cardiaque dans l'ambulance. La police de la ville a bloqué tout le quartier autour de l'hôpital et autour de la maison de la star. "Les secouristes ont tenté pendant plus d'une heure de réanimer Michael Jackson après que le chanteur s'est effondré à son domicile des suites d'une apparente crise cardiaque", a déclaré jeudi Jermaine Jackson, frère de la star et porte-parole officiel de la famille.

 

Michael Jackson prenait des médicaments pour se remettre en forme en vue d'un lourd programme de concerts prévu cet été à Londres, a affirmé jeudi un avocat de sa famille, quelques heures après la mort brutale du "roi de la pop" à l'âge de 50 ans.

 

Brian Oxman, avocat de la famille Jackson, interrogé sur CNN, a affirmé à propos du décès du chanteur, que "ce n'est pas quelque chose d'inattendu (...) à cause des médicaments qu'il prenait". "Les gens de son entourage lui ont permis d'avoir accès [à des médicaments]. Si vous pensez qu'il y a eu des abus dans l'affaire d'Anna Nicole Smith, ce n'était rien à côté de ce que nous avons vu dans la vie de Michael Jackson", a-t-il ajouté.


Ancienne starlette et mannequin de Playboy, Anna Nicole Smith est morte en 2007 à l'âge de 39 ans, d'une surdose de médicaments. Deux médecins et son avocat sont inculpés en Californie pour lui avoir donné indûment accès à des médicaments. "Je ne connais pas l'étendue des médicaments qu'il prenait mais ce que j'ai entendu de la famille est que c'était très important", a ajouté M. Oxman au sujet du "roi de la pop". - (avec AFP)

 

Le 5 mars, Michael Jackson avait annoncé à Londres qu'il donnerait une série de concerts en juillet. "Je chanterai toutes les chansons que mes fans veulent entendre", avait déclaré la star américaine qui devait ainsi faire un come-back spectaculaire après plusieurs années d'absence. Auteur, compositeur, interprète, danseur, chorégraphe, Michael Jackson, surnommé "The King of Pop", était l'un des chanteurs les plus célèbres du XXe siècle. Cinq de ses albums studio figurent parmi les plus vendus au monde : Off the Wall (1979), Thriller (1982), Bad (1987), Dangerous (1991) et HIStory (1995).

 

Au cours de sa carrière, Michael Jackson a battu de nombreux records de l'industrie du disque. Le nombre total de ses ventes est estimé à 750 millions ce qui le classe plus gros vendeur d'albums de tous les temps pour un artiste solo. Thriller, dont les estimations des ventes varient entre 65 et 108 millions, est quant à lui l'album le plus vendu de l'histoire de la musique. Star internationale, son image aura été ternie par sa vie privée. Par deux fois il sera accusé de pédophilie, à chaque fois il sera relaxé ou acquitté. Ses deux mariages et ses trois enfants ont également été à l'origine de polémiques mais malgré ces controverses, il reste une personnalité marquante de ces quarante dernières années.

 

THRILLER SE VEND À UN MILLION D'EXEMPLAIRES DÈS LE PREMIER MOIS

 

Le roi de la pop a commencé sa carrière très tôt : sous la houlette de son père, Joseph Jackson, le petit Michael a commencé à se produire dès ses 6 ans avec ses frères, au sein des Jackson Five, dont il était le chanteur principal. Plus les années passent, et plus Michael eclipse ses frères par son talent et sa voix. En 1979, il signe en solo chez Epix Records et sort Off The Wall qui rencontre un succès mondial et se vend à une douzaine de millions d'exemplaires.

Mais il faudra attendre 1982 et l'album Thriller pour que Michael Jackson remporte un vrai succès populaire et critique. L'album se vend à un million d'exemplaires en un mois et dix millions sur un an. Meilleure vente d'album aux Etats-Unis en 1983 et 1984, il a été certifié à 25 millions d'exemplaires aux Etats-Unis et 20 millions à l'étranger entre 1982 et 1996. En mai 1984, Thriller est reconnu par le Livre Guinness des records comme l'album le plus vendu de tous les temps (25 millions d'exemplaires à l'époque) et les estimations actuelles varient entre 65 et 108 millions d'exemplaire. Avec Thriller, Michael Jackson remporte huit récompenses aux American Music Awards et huit aux Grammy Awards.

 

Les trois clips vidéo (Billie Jean, Thriller et Beat It) accompagnant l'album Thriller sont de véritables mini-films avec de nombreux effets spéciaux. Le clip de 14 minutes de la chanson Thriller, d'un coût de 1 million de dollars, sorti le 2 décembre 1983 est une des premières vidéos d'un artiste noir américain à être diffusé à grande échelle sur MTV.

 

 

 

Dès le milieu des années 1980, la question de la modification physique de Michael Jackson fait la "une" des journaux tabloïd et suscite l'interrogation. Selon ses déclarations, Michael Jackson souffrait d'une maladie de peau appellé vitiligo. En 1987, Michael Jackson sort l'album Bad et part pour la première fois en tournée mondiale sans ses frères. Bad est à nouveau un énorme succès et même si l'album n'atteint pas les records de ventes de Thriller, il contient néanmoins plus de "hits" dont Bad, mis en image par Martin Scorsese.

 

 

En 1991, Michael Jackson signe un contrat record de près d'un milliard de dollars avec Sony et sort l'album Dangerous.  Il atteint 7 millions d'exemplaires vendus aux Etats-Unis et devient le troisième album le plus vendu dans la carrière de Michael Jackson en atteignant 30 millions de copies vendues derrière Bad avec 32 millions de copies vendues.

 

Deux ans plus tard, le chanteur est accusé d'abus sexuel sur mineur par un enfant de treize ans mais un accord de 22 millions de dollars signé avec la famille de l'enfant met fin à l'affaire un an plus tard. Quelques mois après, Michael Jackson épouse la fille d'Elvis Presley, Lisa-Marie Presley, pour un mariage qui durera mois de deux ans. Jackson s'est ensuite remarié le 15 novembre 1996 avec Deborah Rowe, infirmière en dermatologie qu'il connaissait depuis 1981. Il aura un fils avec elle, Prince Michael Junior, et une fille appelée Paris Katherine Michael. Michael et Deborah divorcent le 8 octobre 1999.

 

Son double album HIStory: Past, Present and Future – Book I, sorti en juin 1995, sera le double album le plus vendu de tous les temps. Il contient de nouveaux succès : Scream, en duo avec sa sœur Janet, You Are Not Alone et Earth Song. En octobre 2001 sort Invincible, qui reste à ce jour l'album le plus cher jamais produit (environ 30 millions de dollars).

 

En janvier 2009, après avoir vécu à Bahreïn et Las Vegas, le roi de la pop était retourné à Bel Air, aux Etats-Unis où il est mort, jeudi 25 juin. Il devait remonter sur scène à Londres pour une série de concerts, le 11 juillet.

 

Source : lemonde.fr

Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #BANDES ANNONCES



Date de sortie : 28 Octobre 2009

Réalisé par Damien Wayans

Avec Shawn Wayans, Marlon Wayans, Kim Wayans

Film américain. 

Genre : Comédie, Action

Durée : 1h 23min. 

Année de production : 2009

Titre original : Dance Flick

Distribué par Paramount Pictures France

 

Une fille blanche et riche de la banlieue, qui a une passion pour la danse, vit une série de mésaventures lorsqu'elle part vivre dans les quartiers déshérités de la ville. Une carricature des comédies musicales et autres comédies dansantes...

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

La peur est le chemin vers le côté obscur : la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance.

Articles récents

PaperBlog

Hébergé par Overblog