Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Sebiwan dans les étoiles

Sebiwan dans les étoiles

Fan de cinéma, vous trouverez ici des news, des bandes annonces, des fiches de films mais également l'actu des séries TV.

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #STAR WARS


Bien que la nouvelle trilogie Star Wars n'ait pas forcément été reçue sous les ovations, cela n'arrête en rien George Lucas qui continue d'exploiter un filon dont l'aspect lucratif ne s'est jamais démenti. Mais si nous pensions que sa création ne se déclinerait à l'avenir que sur support télévisuel, entre Star Wars : The Clone Wars et la série-live en préparation, il se pourrait que la saga lucasienne revienne également sur grand écran ! Et pas n'importe comment puisque, inspirée par le buzz autour de Avatar, il s'agirait d'une NOUVELLE TRILOGIE EN RELIEF !



C'est en tout cas la rumeur incroyable que vient d'annoncer l'équipe de MarketSaw, site spécialisé le cinéma des nouvelles technologies. L'information viendrait ainsi d'une source on ne peut plus sérieuse et proche de Lucasfilm, où l'affaire se discuterait actuellement. Et si la nouvelle vous semble déjà énorme, attendez la suite !

Car, toujours selon le même informateur, Georges Lucas ne ferait que produire ces nouveaux films, comme c'était le cas pour L'Empire contre-attaque et Le Retour du jedi. Et à qui pourrait-il alors confier la réalisation d'un épisode au moins ? Steven Spielberg, rien que ça ! On se rappelle en effet que le comparse de Lucas était venu tourner quelques scènes de l'Episode 3 parmi les plus impressionnantes (le duel Palpatine/Yoda) et, ayant déjà approché le tournage stéréoscopique avec son Tintin, il ferait donc bien un candidat idéal. Un peu trop même pour que la chose soit crédible, mais sait-on jamais avec ces grands enfants.



MarketSaw annonce également Francis Ford Coppola -autre ami de longue date- comme l'un des réalisateurs potentiels pour cette nouvelle trilogie, toutefois nous attendrons déjà de voir si le projet est effectivement validé pour mouiller nos chausses. On sait que Lucas attend de voir le parc de salles 3D s'agrandir avant de ressortir en relief les six films déjà tournés et, dans cette optique mercantile, l'initiative d'une troisième trilogie paraîtrait en fin de compte plutôt logique.

Toute la question étant désormais de savoir si, oui ou non, il faudrait voir là un nouvel espoir pour la saga ?

 

Source : dvdrama.com

Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #Actus Ciné


Véritable curiosité attendue par les fans de tous poils, le numéro de novembre de Playboy aura une Playmate un peu particulière puisque c'est la mère au foyer Marge Simpson qui semble s'être prêtée au jeu de l'effeuillage classieux. Alors que nous vous proposions d'en découvrir la couverture il y a quelques jours, les images en questions sont désormais disponibles...

 

 

 

Source : filmsactu.com

Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #BANDES ANNONCES

 



Date de sortie : 21 Octobre 2009
Réalisé par Dominic Sena
Avec Kate Beckinsale, Gabriel Macht, Tom Skerritt
Film américain, canadien.
Genre : Policier
Durée : 1h 40min.
Année de production : 2007
Distribué par StudioCanal


L'Antarctique. 14 millions de kilomètres carrés de glace isolés du monde et plongés dans la nuit six mois par an. Température minimale : - 84 °C. Vitesse du vent : 160 km/h. Jamais la nature n'a voulu que l'homme puisse survivre là-bas. Pourtant, pour Carrie Stetko, ce n'est pas l'environnement qui est le plus dangereux. Seule représentante de la loi dans ce territoire impitoyable, elle doit enquêter sur un corps retrouvé sur la glace. Le premier homicide de l'Antarctique. Cette découverte, effroyable par elle-même, va plonger Carrie dans un mystère plus étrange encore, et révéler des secrets longtemps enfouis sous la glace... Des secrets qui ont poussé quelqu'un à tuer pour les préserver.

Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #FORMULE 1


Jenson Button (Brawn GP), considéré comme un grand espoir de la Formule 1 lorsqu'il avait 20 ans, a connu une carrière en dents de scie, avant de remporter dimanche avec maturité le Championnat du monde de Formule 1 2009, qu'il a davantage géré qu'écrasé.

Agé de 29 ans, le Britannique, grâce à sa 5e place au Grand Prix du Brésil à Interlagos au terme d'une course pleine de panache, a atteint son "but dans la vie depuis qu'il a 8 ans."

Le bonheur est intense pour l'ancienne star déchue, devenue une icône du sport mécanique Outre-manche quand il n'était encore qu'un simple pilote de Formule 3 britannique.

La faute à sa belle gueule, ses yeux bleu-vert et son allure de jeune premier. Mais surtout à son talent. Button a surclassé ses rivaux depuis ses débuts sur un kart bricolé par son père. Ses premiers pas en F1, à 20 ans, chez Williams, sont prometteurs. Il termine 8e du Championnat 2000.

Il migre ensuite chez Benetton, qui devient Renault, pour deux saisons ternes. Puis se relance en signant chez BAR-Honda en 2003, où il surclasse son coéquipier Jacques Villeneuve, qui l'avait comparé à "un membre de boys band" pour ses performances nocturnes et ses multiples conquêtes.

Button finit 3e de la saison 2004 après être monté à dix reprises sur le podium. "Nous étions les meilleurs après Ferrari. Je n'avais rien à perdre. Je pouvais aller à fond car je n'avais pas la possibilité de gagner le Championnat. J'étais agressif à chaque course", se souvient-il.

Mais sa gloire est éphémère. Dès 2005, sa BAR-Honda régresse. En 2006, Button remporte malgré tout sa première victoire, chanceuse, en Hongrie. Une performance tristement isolée.

Plutôt que de quitter le navire BAR en péril, le Britannique choisit de rester dans cette équipe, que Honda rachète en 2007... Mauvais choix. Les monoplaces sont peu performantes: Button ne marque que six points en 2007, trois en 2008.

Le cauchemar est total en décembre, quand Honda annonce son retrait de la F1.

Mais une fois de plus, Button reste fidèle à son écurie, alors que Renault lui fait des yeux doux.

Avisé, il sait que Honda a sacrifié la saison 2008 pour développer la monoplace de 2009. Sa Brawn GP, du nom de l'ancien directeur technique de Honda F1, Ross Brawn, qui a racheté l'écurie pour une livre symbolique, ne le décevra pas.



Jenson Button, escorté par sa compagne, la top model argentino-japonaise Jessica Michibata, remporte six des sept premières courses. Sa monoplace, équipée du double diffuseur, un élément aérodynamique qui lui procure davantage d'appuis, est au-dessus du lot.

"Jenson n'était pas un mauvais pilote parce qu'il se battait pour les dernières places l'an passé. Il a toujours été compétitif. Cette année, il a finalement la bonne voiture", souligne Fernando Alonso (Renault).

Le Britannique bénéficie en outre d'un soupçon de réussite. Quand la concurrence revient au niveau sur le plan technique, "JB" peut se féliciter d'avoir trois adversaires au lieu d'un seul : son coéquipier Rubens Barrichello et les deux pilotes Red Bull, Sebastian Vettel et Mark Webber.

Les trois hommes se battent entre eux. Mais aucun ne parvient à se détacher. Button, pendant ce temps, étale ses capacités de gestionnaire, brillant par sa constance plutôt que par ses coups d'éclat. Quand on mène confortablement le Championnat, "il ne faut rien faire de stupide, parfois manquer un peu de caractère. Il ne faut rien faire d'extrême", résumait-il jeudi.

Moins fougueux, plus mûr, Button, s'est imposé en père tranquille. Tout un symbole pour cet ex-séducteur invétéré.

 

Source : F1-live.com

Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #PHRASES CULTES


Le Joker : J'adore ce boulot, je l'adore.

 

The dark knight, le chevalier noir - Christopher Nolan (2008)

Voir les commentaires

1 2 3 > >>

La peur est le chemin vers le côté obscur : la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance.

Articles récents

PaperBlog

Hébergé par Overblog