Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Sebiwan dans les étoiles

Sebiwan dans les étoiles

Fan de cinéma, vous trouverez ici des news, des bandes annonces, des fiches de films mais également l'actu des séries TV.

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #CINEMA-DVD

Mémoire effacée (The Forgotten) est un film américain réalisé par Joseph Ruben sorti le 1er décembre 2004.

Memoire effacee 1

 

 

Synopsis

 

Un avion avec à son bord un groupe d'enfants s'écrase. Mais un événement inexplicable survient : la mémoire de leur existence disparaît complètement de la société, comme s'ils n'avaient jamais existé même pour leurs parents proches. Seule la mère d'une des victimes a gardé intact le souvenir de son enfant...

 

Memoire effacee 4

 

Memoire effacee 2

 

Memoire effacee 3

 

Memoire effacee 5

 

Memoire effacee 6

Mon avis

 

Excellent film mêlant psychologie et science-fiction. Après 10 minutes, on se pose beaucoup de questions. Néanmoins, l'intrigue devient évidente au bout d'une demi-heure. On se trouve un peu dans la série X-Files. Un très bon casting et un bon scénario très spécial, on aime ou on n'aime pas ! Une ambiance notamment pesante aidée par des situations, une bande son et une atmosphère particulière. Ce film est un étonnant thriller pour lequel la fin aurait, je pense, méritée d'être un peu plus développée.

 

Scénario / Histoire :

4/5

Image / Effets spéciaux :

4/5

Bande sonore :

4/5

Acteurs / Personnages :

5/5

NOTE GLOBALE :

17/20

 

Fiche technique

 

Titre original :

The Forgotten

Réalisation :

Joseph Ruben

Scénario :

Gerald Di Pego

Producteurs :

Bruce Cohen, Dan Jinks et Joe Roth

Production :

Revolution Studios, Columbia Pictures et Visual Arts Entertainment Inc.

Musique :

James Horner

Décors :

Bill Groom

Photographie :

Anastas N. Michos

Montage :

Richard Francis-Bruce

Pays : 

États-Unis

Genre :

thriller, fantastique

Durée :

91 minutes

Date de sortie :

Etats-Unis : 24 septembre 2004 

France : 1er décembre 2004

 

Distribution

 

Julianne Moore :

Telly Paretta

Dominic West :

Ash Correll

Gary Sinise :

Dr Munce

Alfre Woodard :

Anne Pope

Linus Roache :

l'homme amical

Anthony Edwards :

Jim Paretta

 

Anecdotes

 

À l'exception des séquences de souvenirs, tous les personnages portent du noir jusqu'à la fin du film.

 

C'est un rêve de Gerald Di Pego qui est à l'origine du scénario. Une nuit, le scénariste fit un rêve étrange, dans lequel il vit une photo de famille montrant une mère, un père et leur jeune fils. Lentement, l'image commença à s'effacer, pour finir par disparaître. Gerald DiPego se réveilla en sursaut. Il était 6 h 30. La mystérieuse image continua de le hanter. Deux heures plus tard, il réveillait sa femme en lui disant " Je crois que je tiens une histoire ! ".

 

Nicole Kidman devait au départ jouer le rôle finalement dévolu à Julianne Moore pour Mémoire effacée.

 

La ville de New York apparaît comme un véritable personnage du film. Le tournage a commencé à l'automne 2003 à Brooklyn, dans le quartier surnommé " Dumbo " (Down Under the Manhattan Bridge Overpass), situé entre les ponts de Manhattan et de Brooklyn. C'est là qu'ont été filmés les extérieurs de l'appartement d'Ash Correll et plusieurs scènes de poursuite.
Plusieurs jours de tournage se sont déroulés dans le quartier de Wall Street à Manhattan, à la Chase Manhattan Plaza, avec sa sculpture Groupe de quatre arbres de Jean Dubuffet. Plusieurs scènes ont aussi été filmées à l'extérieur de New York, notamment au Harriman State Park à Rockland County et à l'aéroport de Westchester à White Plains, ainsi qu'à Long Island, dans une maison sur la plage à Hampton Bays et dans les dunes du Caumsett State Historic Park à Huntington.

 

Joseph Ruben a établi dès le départ un ensemble de règles visuelles pour le style du film. Souhaitant une atmosphère glaciale mais très belle, avec une lumière chaude seulement dans les chambres des enfants, il décida l'utilisation de longues focales pour donner un sentiment de paranoïa, l'impression d'être observé, et d'optiques grand angle pour donner une vision légèrement distordue de ce monde. Le cinéaste ajoute : "Pour la couleur, nous avons pratiquement tout supprimé, sauf dans les scènes impliquant les enfants. Il n'y a pas de rouge dans le film, sauf le roux des cheveux de Julianne."

Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #FRINGE

bannière saison 2 fringe

Episode 17

 

Titre VF : Les anciens cobayes

Titre VO : Olivia. In The Lab. With The Revolver

 

Diffusé le : 08 Avril 2010 sur la FOX et le 03 novembre 2010 sur TF1

 

Auteurs : Matthew Pitts

Directeur : Brad Anderson

 

Guest : Curtis Caravaggio (Ken Messing); Omar Metwally (Neil); Kevin Corrigan (Sam Weiss); Catherine Barroll (Mrs. Lane); Lossen Chambers (Cashier); Peter Ciuffa (Driver); Michael Scholar Jr. (Waiter); John Shaw (Medical Examiner); Jamie Switch (Lloyd Becker)

 

Synopsis : Une femme sans problème de santé est retrouvée morte, tuée par une maladie qu’elle n’a jamais eue. La Fringe Division se doit d’enquêter avant qu’il n’y ait d’autres victimes. Alors qu’Olivia bataille pour protéger le secret de Walter, sa loyauté envers Peter est mise à l’épreuve.

 

Fringe Saison 2 Ep 17-1

 

Fringe Saison 2 Ep 17-2

 

Fringe Saison 2 Ep 17-3

Episode 18

 

Titre VF : Allers-retours temporels

Titre VO : White Tulip

 

Diffusé le : 15 Avril 2010 sur la FOX et le 03 novembre 2010 sur TF1

 

Auteurs : J.H. Wyman, Jeff Vlaming

Directeur : Thomas Yatsko

 

Guest : Peter Weller (Alistair Peck); Laara Sadiq (Carol Bryce); Kristen Ross (Arlette Turling); Andrew McIlroy (Professor Lime); Marie Avgeropoulos (Waitress); Jackson Berlin (NID Agent/Agent #2); Zoltan Buday (Worker); Robert Gauvin (Uniform Cop); Richard Harmon (Teenager); Jennifer Kitchen (Female CSI); Tariq Leslie (Assistant M.E.); C. Douglas Quan (M.E. Tech); Duncan Spencer (NID Tactical Agent/Sniper); Michael Vairo (Commuter)

 

Synopsis : Quand les passagers d’un train de banlieue sont morts subitement, leurs appareils électriques, téléphones, ordinateurs, lecteurs mp3 se sont aussi arrêtés.
Pendant l’enquête, Peter voit bien que quelque chose ne va pas avec Walter, qui continue de lutter pour garder caché son inimaginable secret. Leur enquête les mène à rencontrer Alistair Peck, un homme de pouvoir dont l’énergie n’est pas sans conséquences.

 

Fringe Saison 2 Ep 18-1

 

Fringe Saison 2 Ep 18-2

 

Fringe Saison 2 Ep 18-3

Prochains épisodes :

 

Mercredi 10 novembre à partir de 23h15 sur TF1

Episode 19 – Le Passage

Episode 20 – Il était une fois

Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #CINEMA-DVD

L'Œil du mal (Eagle Eye) est un film américain d'action/thriller réalisé par D.J. Caruso sorti le 24 décembre 2008.

L'oeil du mal 1


Synopsis

 

Jerry, un jeune homme, découvre en rentrant chez lui du matériel de guerre. Juste après, il se retrouve embarqué par des agents du FBI auxquels il échappe quelques heures plus tard. Plus loin, Rachel, mère de famille célibataire, est contactée par une femme qui lui dit de monter dans une voiture dans laquelle elle retrouve Jerry. Tous les deux sont alors obligés d'intégrer une cellule spéciale et de suivre à la lettre les directives qu'on leur donne.

 

L'oeil du mal 4

 

L'oeil du mal 2

 

L'oeil du mal 3

 

L'oeil du mal 6

 

L'oeil du mal 5

Mon avis

 

Un bon film d'espionnage à la "Ennemi d'Etat" avec de bons acteurs mais avec quelques points négatifs. Certes le casting est des plus honorables, mais le scénario laisse un peu à désirer. C'est du déjà vu et, honnêtement, c'est vite lassant ! On lâche vite prise avec une intrigue qui s'essouffle au bout d'une demi-heure. Les effets visuels et spéciaux sont bien réussis mais ça s'arrête là… Dommage, ce film aurait pu être un peu plus abouti. J'ai vu ce film en DVD et sur la jaquette il est dit "Un déluge pyrotechnique à faire passer Transformers pour une collection de majorettes." Et bien, quelle critique… les effets pyrotechniques on peut les compter sur les doigts d'une main et puis pour surpasser Transformers… faut y aller !!!

 

Scénario / Histoire :

1/5

Image / Effets spéciaux :

4/5

Bande sonore :

3/5

Acteurs / Personnages :

3/5

NOTE GLOBALE :

11/20

 

Fiche technique

 

Titre original :

Eagle Eye

Réalisateur :

D.J. Caruso

Scénario :

Dan McDermott, John Glenn, Travis Wright et Hillary Seitz

Producteurs :

Steven Spielberg, Alex Kurtzman, Roberto Orci, Pat Crowley et Ed McDonnell

Production :

DreamWorks Pictures

Photographie :

Dariusz Wolski

Décors :

Thomas E. Sanders

Musique :

Brian Tyler

Montage :

Jim Page

Costumes :

Marie-Sylvie Deveau

Pays :

Etats-Unis

Genre :

action, Thriller

Durée :

18 minutes

Dates de sortie : 

États-Unis : 26 septembre 2008

France : 24 décembre 2008

 

Distribution

 

Shia LaBeouf :

Jerry Shaw

Michelle Monaghan :

Rachel Holloman

Rosario Dawson :

Zoe Perez

Billy Bob Thornton :

Thomas Morgan

Ethan Embry :

Toby Grant

William Sadler :

William Shaw

Eric Christian Olsen  :

Crai

Cameron Boyce :

Sam Holloman

Michael Chiklis :

George Callister

Madylin Sweeten :

Becky

Anthony Mackie :

Major Bowman

 

Autour du film

 

C'est la deuxième collaboration entre l'acteur Shia Laboeuf et D.J Caruso puisqu'ils avaient déjà collaboré sur le film Paranoiak. D.J. Caruso a déclaré au sujet de Shia LaBoeuf "La première fois que je l'ai vu, il n'était pas attirant. Mais plus je passais du temps avec lui, et plus il devenait attirant. Tout est dans son esprit, son intuition, son timing. 99% du temps, ce qu'il fait lui vient naturellement."

 

Un jeu basé sur le film pour téléphone portable a été développé et publié par les jeux Magmic. Il a été réalisé pour les Blackberry, le Windows mobile avant le lancement du film au début de septembre.

 

Bien que l'histoire de L'Oeil du mal se déroule sur deux petits jours, le film nous entraîne dans une multitude de décors. Et c'est pour cette raison que l'équipe de tournage a tourné près de 200 scènes dans 100 lieux différents, en l'espace de 77 jours.

 

Le scénariste de L'Oeil du mal, Alex Kurtzman raconte qu'avec ce film, Steven Spielberg "voulait terrifier les gens au point de leur faire éteindre leur portable et leur Blackberry à la sortie du film, un peu comme en 1975 lorsque personne n'osait plus aller se baigner après avoir vu Les Dents de la mer."

 

Cette production comportant beaucoup de scènes d'action, les acteurs principaux Shia Labeouf et Michelle Monaghan ont réalisé 80% de leurs cascades eux mème...

Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #CINEMA-DVD

The Machinist est un film hispano-américain de Brad Anderson sorti le 19 janvier 2005.

The Machinist 1

 

 

Synopsis

 

Trevor Reznik est ouvrier dans une usine. Un métier répétitif, fatiguant, usant, au milieu d'un bruit assourdissant, où la moindre inattention peut avoir des conséquences dramatiques. Une attention que Trevor a du mal à maintenir, car il est très fatigué. En fait, Trevor n'a pas dormi depuis un an.
Il partage ses nuits entre la cafétéria de l'aéroport, où il retrouve Marie, la serveuse, et l'appartement de la prostituée Stevie.
Depuis quelque temps, la vie de Trevor devient de plus en plus étrange. Qui laisse des messages codés dans son appartement ? Pourquoi Marie ressemble-t-elle tant à sa mère ? Quant à Stevie, elle semble bien connaître le nouvel employé de l'usine, Ivan. Pourquoi ne lui a-t-elle rien dit ? Un homme d'ailleurs très étrange, cet Ivan. Inquiétant, dérangeant, il semble surveiller sans cesse Trevor...

 

The Machinist 6

 

The Machinist 3

 

The Machinist 5

 

The Machinist 4

 

The Machinist 2

Mon avis

 

Un film à la fois boulversant et surprenant. Boulversant car Christian Bale est vraiment impressionnant ayant perdu 30 kilos pour le film, il est touchant, émouvant et totalement investi pour ce film. On accroche tout de suite à l'histoire. Un environnement lugubre et sombre avec une bande son effrayante en accord parfait avec l'ambiance du film. Le scénario est très bien ficelé et l'intrigue est complète jusqu'à la fin du film. Un film intelligent et très réussi.

 

Scénario / Histoire :

4/5

Image / Effets spéciaux :

4/5

Bande sonore :

4.5/5

Acteurs / Personnages :

5/5

NOTE GLOBALE :

17/20

 

Fiche technique

 

Titre :

The Machinist

Réalisateur :

Brad Anderson

Scénario :

Scott Kosar

Producteurs :

Julio Fernández et Javier Arsuaga

Production :

Filmax, Castelao Producciones S.A. et Fantastic Factory (Filmax)

Musique :

Roque Baños

Photographie :

Xavi Giménez

Décors :

Patricia Gil

Costumes :

Patricia Monné

Montage :

Luis De La Madrid

Pays d'origine :

Espagne

Genre :

thriller

Durée :

97 min

Date de sortie :

18 janvier 2004 (États-Unis)

19 janvier 2005 (France)

 

Distribution

 

Christian Bale :

Trevor Reznik

Jennifer Jason Leigh :

Stevie

Aitana Sanchez-Gijon :

Marie

John Sharian :

Ivan

Michael Ironside :

Miller

Larry Gilliard Jr. :

Jackson

 

Autour du film

 

Une des chansons de la bande originale est After Hours qui évoque le film éponyme After Hours de Martin Scorsese, où le personnage principal, un peu à l'instar de Trevor Reznik — la tonalité de The Machinist est néanmoins beaucoup plus sombre —, est empêché de dormir tout au long d'une nuit blanche mémorable.

 

L'acteur principal, Christian Bale, a perdu 28 kg en trois mois pour le rôle. Il fera la même chose pour The Fighter, où il a perdu 28 kg.

 

Le nom du personnage principal (Trevor Reznik) est un hommage au musicien américain Trent Reznor.

 

Hollywood a refusé de produire le film et c'est finalement l'Espagne qui l'a fait.

Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #BANDES ANNONCES

Tron-L-heritage.jpg

 

 

 

Date de sortie cinéma : 2 février 2011
Réalisé par Joseph Kosinski
Avec Jeff Bridges, Bruce Boxleitner, Beau Garrett
Titre original : Tron Legacy
Long-métrage américain . Genre : Science fiction
Année de production : 2010
Distributeur : Walt Disney Studios Motion Pictures France

Synopsis : Sam Flynn, 27 ans, est le fils expert en technologie de Kevin Flynn. Cherchant à percer le mystère de la disparition de son père, il se retrouve aspiré dans ce même monde de programmes redoutables et de jeux mortels où vit son père depuis 25 ans. Avec la fidèle confidente de Kevin, père et fils s'engagent dans un voyage où la mort guette, à travers un cyber univers époustouflant visuellement, devenu plus avancé technologiquement et plus dangereux que jamais...

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>

La peur est le chemin vers le côté obscur : la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance.

Archives

Articles récents

PaperBlog

Hébergé par Overblog