Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Sebiwan dans les étoiles

Sebiwan dans les étoiles

Fan de cinéma, vous trouverez ici des news, des bandes annonces, des fiches de films mais également l'actu des séries TV.

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #FORMULE 1


Le Valencia Street circuit accueillera le F1 circus pour la onzième manche de la saison. Enfin, après trois longues semaines de vacances, les pilotes et écuries vont pouvoir reprendre du service. Une séquence émotion sur cette piste puisque le vainqueur de l’an passé, Felipe Massa, qui avait dominé le week-end, sera absent pour défendre son sacre. Heureusement pour les aficionados, Fernando Alonso participera in extremis au Grand Prix ! Le retour de la F1 promet d'être explosif !

Le circuit de Valence reçoit la F1 pour la deuxième fois à l’occasion du Grand Prix d’Europe. Les avis sur ce tracé sont mitigés. Certains l’ont apprécié, d’autres beaucoup moins. Une chose est sûre, l’évènement se déroule dans un environnement intéressant. La mer, le soleil, la plage se trouvent aux abords du circuit. La piste est d’autant plus exigeante qu’avec le vent marin, le sable stagne sur le tracé. C’est un circuit différent des autres tracés urbains. En effet, bon nombre d’échappatoire offre la possibilité au pilote de partir à la faute. La vitesse moyenne est de 35km/h plus élevée qu’à Monaco. Il a de plus grandes opportunités de dépassement à Valence. Les deux bouts de lignes droites sont suivis par des épingles serrées. Même si en réalité il est plus complexe que dépasser sur le papier, ce sont des secteurs qui peuvent offrir du spectacle. Encore une fois, la piste, avec la gomme et le sable fin peut devenir très glissante et rendre la conduite difficile.

A noter que la ligne droite des stands est assez longue. Petite particularité, à plus de 290km/h il ne faut pas monter sur le haut vibreur intérieur pour éviter de perdre du temps et surtout pour ne pas abîmer la machine.

Sur le pont, objet de controverse l’an passé, il faudra s’armer de patience. L’épingle parait facile mais il sera très important d’accélérer après celle ci car c’est la plus longue ligne droite du circuit qui suit. Un endroit du tracé où le KERS sera certainement utilisé par les pilotes qui en disposent. (Ferrari et Mclaren). Le meilleur virage pour dépasser reste le numéro 17. C’est une section à très haute vitesse qui s’enchaîne après la sortie de la courbe. Cet

Les 57 tours du circuit espagnol seront donc un réel défi pour les équipes. A noter que cette piste compte 25 virages en tout, il s’agit du circuit comportant le plus virages. Ceci rend donc la course fatigante et physiquement difficile.

Généralement à Valence, la météo est caniculaire… L’an dernier, ce fut le sujet de discussion entre les pilotes. Plus de 60°C dans les cockpits. En cette fin Août caniculaire partout en Europe, il semblerait que les pilotes subissent encore de fortes chaleurs.

Vendredi, le temps sera très chaud, le soleil sera l’invité des essais et devrait chauffer très fortement la piste avec des températures allant jusqu’à 35°C Samedi, le climat sera identique avec des températures toujours caniculaires. Dimanche en course, le soleil sera toujours présent et les températures devraient être aussi très élevées. Vraisemblablement, la pluie ne devrait pas faire son apparition mais le vent pourrait être de la partie.

L’an passé, souvenez-vous, c’est Felipe Massa qui avait dominé largement le week-end de course et la course du dimanche. Le pilote brésilien est un adepte des nouveaux circuits. Il s’habitue très rapidement et facilement au tracé. Malheureusement, cette année, il ne pourra pas défendre sa position de leader à Valence. Il est contraint de rester chez lui au Brésil pour entamer une longue période de convalescence suite à son terrible accident en Hongrie, le 25 juillet dernier. Il aurait dû être remplacé par Michael Schumacher mais au grand drame des tifosis, le septuple champion du monde a renoncé à un retour précipité à cause de douleurs au cou. Ce sera donc Luca Badoer qui aura la lourde tâche de piloter la monoplace de Felipe Massa. Autre point important, Fernando Alonso sera de la partie à Valence en espérant que cette année, il parviendra à rester plus longtemps en piste. A cause d’une qualification médiocre l’an passé, le pilote Renault s’était qualifié en milieu de peloton et avait été harponné au départ le contraignant ainsi à rentrer bredouille sans un tour en poche. Cette année, el nano aura encore plus la rage puisqu’à moins d’une semaine, il ne savait pas si oui ou non il pouvait courir devant son public. Que les aficionados se réjouissent, Fernando sera en piste et fera le show.

En Hongrie, le Gp avait été bouleversé par l’accident de Felipe Massa lors des qualifications. Au moment de la course, le brésilien était encore dans un état critique à l’hôpital de Budapest. Pourtant, la course a été surprenante. Après des qualifications exceptionnelles où après le terrible accident de Felipe Massa, les chronos se sont tous arrêtés ! Personne n’était en mesure de certifier qui était en pole. C’est finalement Fernando Alonso qui est parti en pole position. L’espagnol avait toutes ces chances de remporter sa première victoire de la saison même si dernière, un lièvre nommé Lewis Hamilton ne le laissait pas filer. Lors de son ravitaillement, Renault commet une erreur fondamentale et Alonso abandonne sur trois roues. En plus d’une victoire peut être perdue, tout du moins un podium, el nano a faillit rater sa course à domicile. Les commissaires hongrois avaient disqualifié Renault pour Valence pour conduite dangereuse. Au final, Lewis Hamilton domine et arrache sa première victoire de la saison, dur pour le champion du monde en titre, devant un autre champion du monde, Kimi Raikkonen. Mark Webber profite des soucis mécaniques de ses adversaires pour s’offrir les points de la 3e position.

Week end noir pour Brawn, responsable de l’accident de Felipe Massa mais aussi auteur d’une course médiocre. Dimanche très sombre pour Sebastian Vettel qui perd l’occasion de marquer de précieux points face à son rival Jenson Button mais surtout son coéquipier Mark Webber qui s’envole !

Décidement, rien n’est terminé cette saison et le sacre de Brawn et Button n’est pas encore remporté. Red Bull n’a pas dit son dernier mot mais Brawn pourrait avoir des alliers de taille comme Mclaren, Ferrari ou Renault qui se rapprochent de plus en plus du podium.

Dans les favoris, à Valence, les hommes de tête ne seront pas les seuls prétendants à la victoire. Bien sur les pilotes Red Bull et Brawn feront leur possible pour engranger les points. Mais l’outsider Nico Rosberg pourrait faire son entrée au classement des vainqueurs. Souvent au pied du podium, le pilote allemand fera tout pour décrocher un trophée. Du côté des gris, on a vu les Mclaren plus fortes en Hongrie avec la facile victoire de Lewis Hamilton roues dans roues avec Kimi Raikkonen. Il faudra donc se méfier du bolide rouge. Le pilote à surveiller sera certainement Fernando Alonso. Il a raté son GP d’Europe 2008 et voudra certainement faire plaisir aux espagnols, venus le voir en remportant avec maestria sa course à domicile.

Sans oublier le départ de Nelson Piquet, remplacé par le franco-suisse Romain Grosjean. Deux pilotes seront "nouveaux" sur la grille, le pilote Renault fraîchement cité et l'homme qui remplacera Felipe Massa, Luca Badoer.
emplacement risque d’être riche en émotion.

 


 

Nombre de tours : 57

Longueur du circuit : 5.419 km

Distance de la course : 308.883 km

Record du tour : 1:38.708 - F Massa (2008)


Horaires français :

Vendredi 21

Essais libres 1 : 10:00 - 11:30
Essais libres 2 : :14:00 - 15:30

Samedi 22

Essais libres 3 : 11:00 - 12:00
Qualifications : 14:00

Dimanche 23

Course : 14:00






Source : go-f1.com

Commenter cet article

La peur est le chemin vers le côté obscur : la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance.

Archives

Articles récents

PaperBlog

Hébergé par Overblog