Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Sebiwan dans les étoiles

Sebiwan dans les étoiles

Fan de cinéma, vous trouverez ici des news, des bandes annonces, des fiches de films mais également l'actu des séries TV.

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #CINEMA-DVD

La Guerre des miss est un film français réalisé par Patrice Leconte sorti le 14 janvier 2009.

 


Synopsis

 

Encaissé dans la vallée, Charmoussey, petit village frappé durement par la récession. Quelques kilomètres plus haut, Super-Charmoussey, station de ski familiale et prospère. Chaque année la rivalité entre ces sœurs ennemies fait rage à l’occasion de l’élection de la Miss locale : 22 compétitions, 22 victoires pour celles d’en haut, « coachées » par différents professionnels invités aux frais de la station. Trop c’est trop !


Alors que la 23e édition se profile, sachant qu'une décision administrative va réunir les deux villages en un seul, Charmoussey étant appelé à disparaitre, il en va de l’honneur et de la fierté de Charmoussey de remporter cet ultime combat : pour y parvenir, leur arme secrète s’appelle Franck Chevrel, enfant du village parti il y a 17 ans tenter sa chance à Paris dans le « show biz ».

 

 

 

 

 


 

Mon avis

 

On s'attend vite à un humour super lourd dans ce genre de film, et bien ce n'est pas le cas du tout. Patrice Leconte nous offre une comédie sympathique. Benoît Poelvoorde ne fait pas ses habituelles mimiques et ça c'est bien. Le scénario est certes assez simple mais bien ficelé. Seul petit point noir : la musique (trompettes, tambour…) est parfois un peu trop présente et gâche certains moment. J'ai été agréablement surpris par ce film porté par un bon casting, des situations drôles et des dialogues qui font mouche. Bref, c'est un divertissement efficace.

 

Scénario / Histoire :

4/5

Image / Effets spéciaux :

4/5

Bande sonore :

2/5

Acteurs / Personnages :

4/5

NOTE GLOBALE :

14/20

 

Fiche technique

 

Réalisation :

Patrice Leconte

Scénario :

Franck Chorot,Guillaume Lemans, Fred Cavayé

Producteur :

Franck Chorot

Production :

Gaumont et TF1

Photographie :

Jean-Marie Dreujou

Musique :

Etienne Perruchon

Ingénieur du son :

Paul Lainé

Montage :

Joëlle Hache

Costumes :

Annie Perrier

Pays :

France

Genre :

comédie

Durée :

1h29

Dates de sortie :

14 janvier 2009

 

Distribution

 

Benoît Poelvoorde :

Franck Chevrel

Olivia Bonamy :

Cécile

Jacques Mathou :

le maire de Charmoussey

Christian Charmetant :

le maire de Super Charmoussey

Béatrice Michel :

la femme du maire de Charmoussey

Michèle Garcia :

la femme du maire de Super Charmoussey

Cynthia Groggia :

Camille, la fille de Cécile

Laurent Bateau :

Jean-René Pouchard

Edouard Prétet :

Yvon, le facteur

Antoine Chappey :

Gérard, le patron du café

Juliette Poissonnier :

Jeanine, la patronne du café

Laurent Gamelon :

Gaby, le coiffeur

Joël Lefrançois :

Robert, le bûcheron

Paulina Nemcova :

Olga

Albert Delpy :

le père du maire de Super Charmoussey

Arnaud Henriet :

Jean-Loup, le chef des pistes

Christophe Bouisse :

Jean-Patrick Giovani, le coach

Jean-Paul Comart :

le présentateur de l'élection des miss

Yeelem Jappain :

la candidate n°1

Christelle Cornil :

la candidate n°2

Loudia Gentil :

la candidate n°3

Adeline Kohl :

la candidate n°4

Louise Wallon :

la candidate chanteuse

Karina Marimon :

Josy

Anaïs Tellenne :

Sandrine, la filleule du maire

Anne-Sophie Morillon :

Jennifer

Angélique Delestre :

la candidate Deborah

Sylvain Saint-Jalmes :

un habitant de Super-Charmoussey

Rodolphe Couthouis :

l'assistant du cinéma

Olivier Bourcet :

l'infirmier

Ulysse Grosjean :

Arthur

Romain Alletz :

Kevin

Pierre Bénézit :

le patron du "Why Not"

Michel Retaux :

M. Point, le patient de Cécile

Nicolas Buchoux :

Angel Bundy

Noëlle Bieder :

Catherine Deneuve

Alice Leconte :

la jeune fille au fast-food

Alain Corneau :

le réalisateur du film avec Catherine Deneuve

 

Commentaires

 

Patrice Leconte a tourné La Guerre des miss en Franche-Comté du 27 mars 2008 au 15 mai 2008, puis 6 semaines de studio en région parisienne. Ainsi, après Monsieur Batignole et Indigènes, la région franc-comtoise lui a à nouveau servi de décor.

 

Les villages de L'Hôpital-du-Grosbois, Vuillafans, Montgesoye et la station des Rousses ont joué le rôle de décor naturel, rebaptisés en Charmoussey et Super-Charmoussey.

 

Commenter cet article

La peur est le chemin vers le côté obscur : la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance.

Archives

Articles récents

PaperBlog

Hébergé par Overblog