Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sebiwan dans les étoiles

Sebiwan dans les étoiles

Fan de cinéma, vous trouverez ici des news, des bandes annonces, des fiches de films mais également l'actu des séries TV.

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #CINEMA-DVD

Fusion (The Core) est un film catastrophe de science-fiction britanno-américain réalisé par Jon Amiel, sorti le 16 avril 2003.

Fusion 1

 

 

Synopsis

 

Pour des raisons inconnues, le noyau interne de la Terre a cessé de tourner sur lui-même. Le champ magnétique de la planète s'effondre, provoquant sous les latitudes les plus diverses une dramatique et spectaculaire série d'accidents.
Face à cette catastrophe sans précédent, le gouvernement américain convoque le géophysicien Josh Keyes, une poignée de savants de réputation internationale et un tandem de spatianautes, la Major Rebecca Childs et le Commandant Iverson. Leur objectif : lancer dans les profondeurs du manteau terrestre une capsule habitée et provoquer des explosions nucléaires en chaîne pour réactiver le noyau et ainsi sauver le monde d'une destruction imminente.

 

Fusion 3

 

Fusion 6

 

Fusion 5

 

Fusion 4

 

Fusion 2

Mon avis

 

Bon, mettons de coté l'aspect réaliste de la chose… Fusion est un bon film catastrophe avec de bons effets spéciaux et un casting plutôt honorable. Le scénario est original et audacieux mais comporte pleins d'incohérances… mais bon, c'est de la science-fiction ! Toutefois, on se laisse vite prendre par l'ambiance et le rythme.

 

Scénario / Histoire :

3/5

Image / Effets spéciaux :

4/5

Bande sonore :

4/5

Acteurs / Personnages :

4/5

NOTE GLOBALE :

15/20

 

Fiche technique

 

Titre :

Fusion

Titre original :

The Core

Réalisation :

Jon Amiel

Scénario :

Cooper Layne et John Rogers

Producteurs :

Sean Bailey, David Foster, David B. Householter et Cooper Layne

Production :

David Foster Productions et Horsepower Films

Budget :

60 millions de dollars

Musique :

Christopher Young

Photographie :

John Lindley

Montage :

Terry Rawlings

Décors :

Philip Harrison

Costumes :

Daniel J. Lester

Pays d'origine : 

Royaume-Uni, États-Unis

Genre :

Catastrophe, Science-fiction

Durée :

135 minutes

Dates de sortie : 

Etats-Unis : 28 mars 2003 

France: 16 avril 2003

 

Distribution

 

Aaron Eckhart (VF : Guillaume Orsat)  :

Dr Josh Keyes

Hilary Swank (VF : Virginie Mery)  :

Major Rebecca "Beck" Childs

Tchéky Karyo (VF : Tchéky Karyo) :

Dr Serge Leveque

DJ Qualls (VF : Donald Reignoux) :

Taz "Rat" Finch

Delroy Lindo (VF : Pascal Renwick) :

Dr Edward "Braz" Brazzleton

Bruce Greenwood (VF : Julien Kramer) :

Commandant Iverson

Stanley Tucci (VF : Bernard Alane) :

Dr Conrad Zimsky

Richard Jenkins (VF : Claude Brosset)  :

Général Thomas Purcell

Alfre Woodard (VF : Pascale Vital) :

Stickley

Anthony Harrison :

un agent du FBI

Nathaniel DeVeaux (VF : Lucien Jean-Baptiste) :

un agent du FBI

Ray Galletti :

Paul

Eileen Pedde :

Lynne

Rekha Sharma :

Danni

Christopher Shyer :

Dave Perry

Matt Winston :

Luke Barry

 

Autour du film

 

Le tournage a débuté le 10 décembre 2001 et s'est déroulé à Burnaby, Dumont Dunes, Everett, Londres, Reno, Rome, San Francisco, Surrey, Vancouver, Victoria, Wendover et Winnipeg.

 

L'arrêt du champ magnétique de la Terre qui est à la base du scénario du film correspond à une crainte réelle. En effet, d'après le Docteur Sten Odenwald, de l'Université Harvard : "Si le champ magnétique de la Terre s'altérait brusquement ? Comme cela arrive à peu près tous les 250 000 ans, les conséquences en seraient spectaculaires. Or, les physiciens ont déjà commencé à observer un affaiblissement du rayon magnétique terrestre, et ignorent s'il s'agit d'un phénomène passager ou du signe avant-coureur d'évènements infiniment plus dramatiques".

 

Le film a suscité de très grandes réserves quant à ses aspects scientifiques et techniques. Par exemple, pour Roland Lehoucq, Fusion « montre [..] des conceptions erronées de lois de la physique [..] des exploits techniques ridicules et de pures inventions scientifiques ». De même, selon l'IMDb, le cours de sciences de la Terre de l'Université de la Colombie-Britannique (EOSC 310) utilise le film comme outil pédagogique en analysant les conceptions scientifiques fantaisistes sur lesquelles il est basé.

 

Les effets numériques fort présents dans le film en ce qui concerne particulièrement les scènes "catastrophes", ont été réalisés par trois pays européens : la France, l'Angleterre et l'Italie.

 

Dans une scène, l'un des personnages indique que le véhicule qui partira dans les profondeurs de la Terre a été construit à base d'unobtainium, littéralement de l'"inobtenable", qui se trouve être un matériau fictif inventé par les fans de science-fiction pour décrire toute matière ayant des propriétés impossibles.

 

Plutôt que d'avoir recours aux effets spéciaux ou à des maquettes, l'équipe de Fusion a décidé de construire le vaisseau chargé d'explorer le centre de la Terre en grandeur nature. Rassemblant à un ver de terre, le véhicule mesurait 60 mètres de long sur 10 mètres de larges, soit les dimensions d'un Boeing 737. Pour simuler les vibrations subies par le vaisseau, le superviseur des effets spéciaux Garry Elmendorf n'a fait appel à un traditionnel réseau de pistons hydrauliques, jugé trop bruyant, mais a installé un système d'airbags de la taille d'un camion, pouvant supporter dix tonnes chacun.

Commenter cet article

La peur est le chemin vers le côté obscur : la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance.

Articles récents

PaperBlog

Hébergé par Overblog