Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sebiwan dans les étoiles

Sebiwan dans les étoiles

Fan de cinéma, vous trouverez ici des news, des bandes annonces, des fiches de films mais également l'actu des séries TV.

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #CINEMA-DVD

Lockout est un film de science-fiction franco-américain écrit et réalisé par James Mather et Stephen St. Leger, en collaboration avec Luc Besson et sorti le 18 avril 2012.

Lock Out 1

 

 

Synopsis

 

MS One est une prison spatiale expérimentale où les 500 criminels les plus dangereux au monde sont maintenus dans un sommeil artificiel. Chargée d’une mission humanitaire, la fille du Président des Etats-Unis, Emilie Warnock, arrive à bord de la station. Une mutinerie d’une rare violence y éclate. Emilie et l’équipe du MS One sont prises en otage par les détenus. Le Président décide d’y envoyer l’agent Snow avec pour seule et unique mission de sauver sa fille et personne d’autre…

 

Lock Out 2

 

Lock Out 3

 

Lock Out 4

 

Lock Out 5

 

Lock Out 6

Mon avis

 

Un film d'action à ne pas prendre au premier degré car il pratique l'humour à foison. Il y a de bonnes scènes d'actions, des effets spéciaux de très bonne facture (malgré au début où c'est flou et grossier), des méchants très méchants et complètement fous… Guy Pearce joue les gros bras et avec un dédain et une arrogance assez particulière, Maggie Grace joue une fille de président plutôt intelligente et active. Pour le scénario, il est plutôt simpliste mais efficace... L'intrigue est plutôt facile à deviner mais p….. que ça fait du bien de la baston et du muscle enfin avec un film d'action et d'humour, à la Die Hard, comme on en voyait dans les années 90.

 

Scénario / Histoire :

3/5

Image / Effets spéciaux :

3.5/5

Bande sonore :

3.5/5

Acteurs / Personnages :

4/5

NOTE GLOBALE :

14/20

 

Fiche technique

 

Titre original :

Lockout

Réalisation :

James Mather et Stephen St. Leger

Scénario :

Luc Besson, James Mather et Stephen St. Leger

Producteurs :

Marc Libert et Leila Smith

Production :

EuropaCorp

Décors :

Oliver Hodge et Frank Walsh

Costumes :

Olivier Bériot

Photographie :

James Mather

Montage :

Camille Delamarre et Eamonn Power

Musique :

Alexandre Azaria

Budget :

30 millions de dollar

Pays d’origine : 

France et États-Unis

Genre :

Science-fiction

Durée :

91 minutes

Dates de sortie : 

États-Unis : 13 avril 2012 

France : 18 avril 2012

 

Distribution

 

Guy Pearce (VF : Philippe Valmont) :

Snow

Maggie Grace (VF : Ingrid Donnadieu):

Emilie Warnock

Vincent Regan (VF : Boris Rehlinger):

Alex

Joseph Gilgun (VF : Thierry Kazazian) :

Hydell

Lennie James :

Harry Shaw

Peter Stormare (VF : Bernard Métraux) :

Scott Langra

 

Autour du film

 

Lock Out a entièrement été tourné à Belgrade, en Serbie, dans des studios flambants neufs, avec des comédiens anglo-saxons, tout en bénéficiant du crédit d'impôt irlandais ! La productrice Leïla Smith s'en explique : "Il nous fallait de grands plateaux de 1000 à 1500 m2, et ceux de Dublin sont beaux, mais très chers. Même si nous avions un budget correct, c'était un premier long métrage et nous avons constamment dû faire des arbitrages". EuropaCorp a toutefois confié la post-production à une société irlandaise. Du coup, Lock Out a pu bénéficier de crédit d’impôt local.

 

Afin de se glisser dans le rôle de l'athlétique Snow, le comédien Guy Pearce s'est évertué à reprendre des séances d'haltérophilie, sport qu'il pratiquait lors de sa jeunesse, afin de prendre du muscle et, par conséquent, du poids : "Comme j'ai toujours été assez sportif, cela ne m'a pas posé de problème particulier", confie le comédien, toujours en forme du haut de ses 44 ans, puisqu'il a pris 20 kilos en seulement 3 mois !

 

Une fois le scénario rédigé, le binôme de metteurs en scène a proposé à Luc Besson de réaliser une "prévisualisation" du film dans sa globalité en se dotant d'un story-board accompagné d'une maquette animée détaillant le graphisme des décors et costumes. Les avantages de cette méthode en provenance des pays anglo-saxons permettent aux cinéastes d'évaluer la tendance générale de l'atmosphère visuelle recherchée, ainsi que de jauger le niveau d'humour inhérent au film.

 

La scène censée se dérouler à l'intérieur du Bureau ovale de la Maison-Blanche a été tournée dans une simple brasserie de la banlieue de Belgrade !

 

Si le montage image et l'étalonnage ont été réalisés dans l'Hexagone, les effets visuels ont été intégralement mis au point en Irlande : "On a monté un mini-studio de VFX, loué des machines et un grand entrepôt dans la zone industrielle de Dublin, puis acheté des logiciels et embauché des techniciens free-lance", confie la productrice Leïla Smith.

 

La plupart des décors de Lock Out ont dû être bâtis en mêlant des constructions en dur, comme les poteaux de la zone de confinement, avec des fonds verts afin d'accueillir de futures incrustations d'images en post-production : "Chaque jour, le chef décorateur faisait le point avec les réalisateurs, le premier assistant et nous pour être certain qu'on avait telle et telle scène en boîte", confie la productrice Leïla Smith, en terminant : "Il fallait se dépêcher car quelques jours plus tard, le décor devait être démonté. Et pendant qu'ils reconstruisaient un autre décor, on changeait de plateau."

Commenter cet article

Ballon 08/05/2012 15:05


En lisant le synopsis, le scénarion est très simpliste et un peu déjà vu bien que ce soir ici dans un décor de science-fiction. Mais en voyant la bande annonce, les images et les scènes sont
plutot bien fichues et efficace donc ca peut relever la faiblesse de l'écriture. Je met le nom de côté, ça peut être bon à regarder un jour où il pleut ;)

Sebiwan67 09/05/2012 10:20



C'est exactement ça !!! Scénario simple et déjà vu !!! Mais de l'action et de l'humour à la Die Hard



La peur est le chemin vers le côté obscur : la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance.

Articles récents

PaperBlog

Hébergé par Overblog