Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Sebiwan dans les étoiles

Sebiwan dans les étoiles

Fan de cinéma, vous trouverez ici des news, des bandes annonces, des fiches de films mais également l'actu des séries TV.

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #CINEMA-DVD

Man of Steel est un film de super-héros américain réalisé par Zack Snyder et sorti le 19 juin 2013.
Man of Steel est la sixième adaptation cinématographique sur le personnage de Superman et un reboot centré sur les débuts du héros (incarné pour la première fois par Henry Cavill) et son combat contre les forces du Général Zod. Le film présente également un univers où les héros emblématiques de DC Comics peuvent cohabiter et se réunir dans de possibles futures suites.

Man-of-Steel-01-copie-1.jpg

 

 

Synopsis

 

La planète Krypton fait face à une destruction imminente due à son noyau devenu instable. Le conseil est sous la menace du Général Zod et de ses sbires. Un scientifique du nom de Jor-El et sa femme Lara prennent la douloureuse décision d'envoyer leur fils Kal-El à travers l'espace afin de préserver leur race. Alors que les autres Kryptoniens sont conçus via des manipulations génétiques, Kal-El est un enfant né de manière naturelle, ce qui rend son existence illégale. Jor-El est assassiné par Zod. Pour son geste, le Général et ses partisans sont envoyés dans la Zone Fantôme, mais parviennent à s'échapper lorsque Krypton explose. La navette de Kal-El contenant un codex génétique arrive sur Terre et atterrit à Smallville, petite bourgade du Kansas. Jonathan et Martha Kent, un couple de fermiers, recueillent l'enfant et l'élèvent comme leur propre fils en le prénommant Clark.
En grandissant, le jeune garçon fragile se découvre des pouvoirs surhumains et, avec le soutien de Martha, apprend peu à peu à les perfectionner. Alors adolescent, Clark apprend par Jonathan qu'il n'est pas de ce monde. Son père adoptif lui conseille alors de ne pas utiliser ses pouvoirs en public, de crainte que la société ne le rejette. Lorsque Jonathan meurt dans une tornade, Clark décide de voyager pour savoir ce pourquoi il a été envoyé sur Terre, et efface ses traces pour cacher son identité. Il finit par découvrir un vaisseau éclaireur Kryptonien prisonnier dans la glace. Au même moment, Lois Lane, une jeune journaliste en pleine investigation pour le Daily Planet, découvre le vaisseau et est attaquée par une technologie alien. Clark la soigne de ses blessures. Alors qu'elle retourne à Métropolis, son rédacteur en chef Perry White rejette l'histoire qu'elle soumet sur son mystérieux sauveur surhumain. À bord du vaisseau, Clark découvre une technologie lui permettant de communiquer avec la conscience de Jor-El, son père biologique. L'hologramme lui révèle ses véritables origines et l'histoire de Krypton. Le jeune homme embrasse alors sa destinée en revêtant un costume Kryptonien et maîtrise sa capacité à voler.
Au même moment, le Général Zod fait route vers la Terre où il exige que Kal-El soit remis à son autorité ou la Terre en subira les conséquences. Zod révèle qu'il a l'intention d'utiliser une technologie de terraformation afin de transformer la Terre en une nouvelle Krypton et de la repeupler avec des Kryptoniens génétiquement modifiés par le codex. Clark va devoir prendre de difficiles décisions pour sauver le monde de l’annihilation et devenir le symbole d'espoir pour toute l'humanité…

 

Man of Steel 02

 

Man of Steel 04

 

Man of Steel 06

 

Man of Steel 08

 

Man of Steel 03

Man of Steel 05

 

Man of Steel 07

 

Man of Steel 09 

Mon avis

 

Et oui ! Zack Snyder a réussi son pari : faire un reboot de Superman digne de ce nom. Tout d'abord, Man of Steel propose une longue séquence d'ouverture absolument magnifique et nous apprenant beaucoup plus sur Krypton et la famille El ainsi que les raisons pour lesquelles le Général Zod et ses sbires sont envoyés dans la Zone Fantôme par rapport au premier opus de Richard Donner sorti en 1978. D'ailleurs, Man of Steel s'approche beaucoup de Batman Begins (normal puisque Christopher Nolan et David S. Goyer sont derrière l'univers de Man of Steel) de par sa narration, son ambiance et son adaptation dans le monde actuel donnant un aspect réaliste, que de l'univers proposé par le premier film avec Christopher Reeve de 1978.
Visuellement Man of Steel est époustouflant sur tous les points de vue. Avec tout d'abord la technologie kryptonienne que l'on découvre et ensuite avec tous ses effets spéciaux ahurissants (surtout à la fin du film quand Superman et Zod s'affrontent). Malgré quelques ombres au tableau que j'évoquerai plus tard, Man of Steel est un reboot de la saga Superman qui fait du bien à voir car c'est très réussi et nous fait oublier le pitoyable Superman 4 et surtout un Superman Returns à mettre aux oubliettes.
Dans Man of Steel, la mythologie Superman est plus ou moins respectée. On y retrouve effectivement les personnages récurrents de l'univers Superman (Lois Lane, Perry White, Zod, Jor-El, etc…) mais également des apparitions des amis d'enfance de Clark (Lana Lang et Pete Ross). Par contre, pas de Jimmy Olsen (l'assistant photographe du Daily Planet).
Concernant le nouveau costume, j'avoue qu'il en met plein la vue. Le fait qu'il diffère des versions précédentes ne choquent pas. Et puis le slip rouge au dessus de la combinaison bleue aurait fait un peu kitsch à notre époque. Par contre, les fans diront que la mythologie n'est pas respectée car dans l'histoire de Superman c'est la mère adoptive de Clark (Matha Kent) qui lui crée son costume en utilisant le blason de la maison El (le S de Superman).
Il y a deux choses qui, à mon avis, manquent beaucoup dans Man of Steel. La Forteresse de Solitude où Kal-El apprend (Clark Kent/Superman) ses origines et son véritable destin. Et ce qu'il manque par-dessus tout c'est le thème musical de Superman "Marche de Superman" crée par John Williams pour le tout premier film.
Un autre point qui n'est pas respecté c'est que Lois Lane connaît la véritable identité de Superman avant qu'il ne soit embauché au Daily Planet. OK c'est un reboot, mais j'aurais vraiment apprécié que l'histoire de l'univers de Superman soit respecté.
Concernant le scénario de Man of Steel, il y a juste un détail qui me semble superflu et qui n'apporte vraiment pas beaucoup d'intérêt. Je veux parler du Codex ! Je ne vais dévoiler ce que c'est pour ceux qui n'ont pas encore vu le film, mais avec le Codex on se demande qu'est-ce-que ça vient faire là dedans ?! Enfin bref…
Maintenant, on va parler quand même des arguments positifs du film. Premièrement, le Général Zod ! Enfin un vil Général Zod, méchant à souhait, pour faire face à Superman. Oui, car dans Superman 2, le Général Zod n'était pas aussi belliqueux et arrogant que dans Man of Steel. Michael Shannon est vraiment parfait.
Les effets spéciaux et visuels utilisés lors des séquences d'actions (avec la destruction de dizaines et de dizaines de buildings) sont à couper le souffle. On se rend bien comptes des pouvoirs surhumains de Superman mais aussi de Zod et de ses acolytes procurés par notre soleil. Les scènes de combat sont vraiment très physiques et ça fait presque mal aux yeux tellement c'est rapide. Les dégâts occasionnés à Smallville et à Métropolis, provoqués par le combat final, font passer Avengers au rang du film amateur. On sent bien les 225 millions de dollars investit.
Espérons que dans les prochains opus (s'il y en a !) nous découvrirons la source des points faibles de Superman : la kryptonite mais aussi son ennemi de toujours : Lex Luthor.
Pour conclure, Man of Steel est un reboot plutôt réussi de Superman malgré quelques dissemblances par rapport à la saga. Attendons maintenant de retrouver Henry Cavill dans le costume du super-héro dans La Ligue des Justiciers prévu pour 2015.

 

Scénario / Histoire :

4/5

Image / Effets spéciaux :

5/5

Bande sonore :

4/5

Acteurs / Personnages :

4/5

NOTE GLOBALE :

17/20

 

Fiche technique

 

Titre original et français :

Man of Steel

Réalisation :

Zack Snyder

Scénario :

David S. Goyer, d'après une histoire de David S. Goyer et Christopher Nolan, d'après les personnages créés par Jerry Siegel et Joe Shuster

Producteurs :

Christopher Nolan, Charles Roven, Deborah Snyder et Emma Thomas

Production :

Warner Bros., Legendary Pictures, Syncopy Films, DC Comics et Third Act Productions

Décors :

Alex McDowell

Costumes :

James Acheson et Michael Wilkinson

Photographie :

Amir Mokri

Montage :

David Brenner

Musique :

Hans Zimmer

Budget :

225 000 000 de dollars

Pays d'origine : 

États-Unis, Canada, Royaume-Uni

Format :

couleur — 35 mm, 2,35:1 CinemaScope, 3D

Genre : s

uper-héros

Dates de sortie : 

États-Unis : 14 juin 2013 

France : 19 juin 2013

Dates de sortie DVD : 

France : 1er octobre 2013

 

Distribution

 

Henry Cavill (V. F. : Adrien Antoine) :

Clark Kent / Superman / Kal-El

Amy Adams (V. F. : Caroline Victoria) :

Lois Lane

Michael Shannon (V. F. : Xavier Fagnon) :

Zod

Kevin Costner (V. F. : Bernard Lanneau) :

Jonathan Kent

Diane Lane (V. F. : Hélène Chanson) :

Martha Kent

Russell Crowe (V. F. : Emmanuel Jacomy) :

Jor-El

Antje Traue (V. F. : Julie Dumas) :

Faora

Ayelet Zurer (V. F. : Hélène Bizot) :

Lara Lor-Van

Laurence Fishburne (V. F. : Paul Borne) :

Perry White

Harry Lennix (V. F. : Daniel Lobe) :

le général Swanwick

Christina Wren :

Le major Carrie Ferris

Christopher Meloni (V. F. : Jérôme Rebbot) :

Colonel Hardy

Richard Schiff (V. F. : Philippe Peythieu) :

Dr Hamilton

Rebecca Buller :

Jenny Jurwich

Mackenzie Gray (V. F. : Luc Bernard) :

Jax-Ur

Tahmoh Penikett (V. F. : Patrick Bethune) :

Henry Ackerdson

Carla Gugino (V. F. : Emmanuelle Bondeville) :

Kaylor, l'ordinateur de Jor-El

Michael Kelly (V. F. : Marc Saez) :

Steve Lombard

Cooper Timberline (V. F. : Martin Fagnon) :

Clark Kent (à 9 ans)

Dylan Sprayberry (V. F. : Valentin Maupin) :

Clark Kent (à 13 ans)

Jadin Gould :

Lana Lang (jeune)

Robert Gerdisch :

Whitney Fordman (jeune)

Jack Foley :

Pete Ross (jeune)

 

Autour du film

 

L'année de sortie de Man of Steel, 2013, coïncide avec celle du 75ème anniversaire de Superman.

 

Vu le succès qu'il a rencontré avec la saga Batman, Christopher Nolan a été appelé pour faire de même avec Superman. Il a donc développé une histoire avec David S. Goyer, avant d'en confier les rênes à Zack Snyder, une fois celui-ci embauché pour mettre le film en scène. Il est également l'un des producteurs du film.

 

Henry Cavill aurait déjà dû enfiler son slip par-dessus son collant au début des années 2000, lorsque McG a failli reprendre Superman en main. Mais c'est finalement Brandon Routh qui a incarné le super héros, quand le projet est revenu à Bryan Singer. Lors de son audition, Cavill a dû enfiler le célèbre costume afin de tester sa crédibilité dans la peau de l'homme d'acier ; ne voyant personne rire de lui, Zack Snyder a su qu'il tenait son héros. Le costume que l'acteur a essayé est celui que portait Christopher Reeves dans le premier Superman (il a été cherché dans les archives de la Warner).

 

Le Britannique Henry Cavill est le premier non-américain à endosser la cape de Superman. Mais on notera également que Lee Quigley, qui interprétait le héros bébé (et donc sans le costume) chez Richard Donner en 1978, était natif de Londres.

 

Avant de jouer Loïs Lane, Amy Adams n'était pas tout à fait étrangère à l'univers de Superman ; elle jouait Jodi Melville dans la série Smallville, et son partenaire d'Il était une fois, James Marsden, était le Richard White de Superman Returns. Déterminée, l'actrice auditionnait pour la troisième fois pour ce rôle, après le projet abandonné de Brett Ratner et Superman Returns. Diane Lane, choisie pour interpréter la mère adoptive de Clark Kent, a quant à elle joué dans Hollywoodland, qui revenait sur la mort suspecte de George Reeves, interprète légendaire de Superman à la télévision américaine dans les années 50.

 

Alors que le tournage de Man of Steel, prévu en partie à Chicago, devait se dérouler de manière discrète sous le nom de code "Autumn Frost" (Gel d'automne), le secret n'a pas été gardé bien longtemps et a fait l'objet d'un article dans le journal local, le Chicago Tribune.

 

A l'instar du Dark Knight de Christopher Nolan pour la franchise Batman, Man of Steel est le premier film de la franchise Superman à ne pas comporter le nom du super-héros dans le titre.

 

Avis aux fans de Superman, il faudra attendre un peu avant d'entendre parler de Kryptonite ou d'entrevoir l'ennemi ultime du héros, Lex Luthor (seuls Superman and the Mole-Men (1951) et Superman III (1983) avaient mis de côté le méchant historique de la franchise). On devrait toutefois retrouver Luthor dans un prochain film, comme le laisse présager un bâtiment de Metropolis nommé Lexcorp. Le jeune photo reporter du Daily Planet Jimmy Olsen est également absent de Man of Steel, écarté d'un film de Superman pour la toute première fois.

 

Zack Snyder tenait à ce que le super-héros ressemble au personnage très imposant dessiné par l'illustrateur Jim Lee. Henry Cavill a donc subi une préparation physique très lourde de plusieurs mois, et tient d'ailleurs à préciser que son imposante musculature ne résulte pas de trucages. Dans son précédent film Sans Issue (2012), l'acteur avait dû amoindrir son physique athlétique acquis pour Les Immortels au profit de celui d'un homme normal, ce qu'il a déclaré ne plus être prêt à faire.

 

Le costume mythique de Superman a subi quelques modifications pour le reboot, malgré la volonté acharnée de Zack Snyder de garder le port du traditionnel slip rouge au-dessus de collants bleus. Au lieu de ça, le super-héros revêt dans Man of Steel une tenue bleu métallisé avec un "S" (espoir, en kryptonien) plus imposant. La cape a quant à elle été reconstituée en images de synthèse pour la plupart des scènes.

 

Si Man of Steel fait un résultat satisfaisant au box-office, la Warner a confié être intéressée par un projet de film sur la Ligue des Justiciers, notamment composée de Superman, Batman, WonderWoman ou encore Flash, pour faire concurrence aux Avengers de l'écurie Marvel.

 

La musique de Man of Steel est signée Hans Zimmer, collaborateur de Christopher Nolan sur sa trilogie du Dark Knight. Pour se distinguer des films précédents, la célèbre "Marche de Superman", composée par John Williams, ne sera pas utilisée dans le reboot.

 

Dans la version française de Man of Steel, Henry Cavill est doublé par Adrien Antoine, qui a déjà doublé le super-héros dans Superman Returns (2006) de Bryan Singer.

 

Les décors imaginés par les équipes techniques étaient tellement élaborés que les ordinateurs ont été dépassés ; il a fallu revenir à de la sculpture sur mousse avant de pouvoir numériser et donner vie à ce nouveau monde.

 

Juin 2013, le mois Pharrell Williams : outre la bande-originale de Moi, moche et méchant 2, l'interprète du hit "Get Lucky" a également participé à celle de Man of Steel, en tant que percussionniste pour l'un des morceaux, qui revient à intervalles réguliers dans le long métrage de Zack Snyder.

Commenter cet article

K.Y 27/04/2018 12:20

La bande annonce est extra !

La peur est le chemin vers le côté obscur : la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance.

Archives

Articles récents

PaperBlog

Hébergé par Overblog