Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Sebiwan dans les étoiles

Sebiwan dans les étoiles

Fan de cinéma, vous trouverez ici des news, des bandes annonces, des fiches de films mais également l'actu des séries TV.

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #CINEMA-DVD

Oblivion est un film de science-fiction américain écrit, produit et réalisé par Joseph Kosinski, sorti le 10 avril 2013.

Oblivion 01

 

 

Synopsis

 

En 2077, après des décennies de guerre contre la terrible menace des Scavs (appelés les « chacals » en version française), les humains ont quitté la Terre. Jack Harper vit dans une station au dessus des nuages et a pour mission de réparer et d'entretenir les drones présents à la surface de la Terre afin qu'ils extraient des ressources vitales aux humains expatriés. Un jour, témoin d'un crash, il voit sa vie bouleversée…

 

Oblivion 02

 

Oblivion 03

 

Oblivion 04

 

Oblivion 08

 

Oblivion 05

 

Oblivion 06

 

Oblivion 07 

Mon avis

 

WOW !!! Joseph Kosinski sait vraiment faire des bons films. Après Tron L'héritage, il revient avec un film de science-fiction tout bonnement ahurissant : Oblivion. Avec une bande annonce accrocheuse et ne dévoilant aucunement le retournement de situation auquel on ne s'attendait pas, Oblivion offre un spectacle visuel, technique et humain vraiment scotchant ! Tom Cruise est parfait, comme à son habitude dans ce genre de rôle. Les effets spéciaux et visuels, les engins, les décors sont de toute beauté. La bande son de M83 nous plonge dans cet univers futuriste et dévasté de notre Terre et dans l'action et surtout dans la dynamique de l'histoire. La narration est excellente car au fur et à mesure du film on en apprend de plus en plus et on en prend plein la vue. Pour ma part, j'aurais souhaité une fin un peu différente : spoiler : j'aurais aimé qu'on aperçoive les aliens dans le vaisseau… Un film à voir et à revoir. D'ailleurs, je n'ai qu'une envie c'est de le revoir !

 

Scénario / Histoire :

4.5/5

Image / Effets spéciaux :

5/5

Bande sonore :

4.5/5

Acteurs / Personnages :

4/5

NOTE GLOBALE :

18/20

 

Fiche technique

 

Réalisation :

Joseph Kosinski

Scénario :

Joseph Kosinski, William Monahan, Karl Gajdusek et Michael Arndt, d'après le roman graphique de Joseph Kosinski et Arvid Nelson

Producteurs :

Peter Chernin, Dylan Clark, Duncan Henderson, Joseph Kosinski et Barry Levine

Production :

Chernin Entertainment et Radical Pictures

Distribution :

Universal Pictures

Direction artistique :

Joseph Bahran, James Clyne et Kevin Ishioka

Décors :

Darren Gilford

Costumes :

Marlene Stewart

Photographie :

Claudio Miranda

Montage :

Richard Francis-Bruce

Musique :

Anthony Gonzalez (de M83) et Joseph Trapanese

Budget :

120 millions de dollars

Pays d’origine :

États-Unis

Format :

couleur - 2.35 : 1 - SDDS, Datasat, Dolby Digital - 35 mm

Genre :

science-fiction

Durée :

124 minutes

Dates de sortie : 

France : 10 avril 2013 

États-Unis : 12 avril 2013

 

Distribution

 

Tom Cruise (V. F. : Jean-Philippe Puymartin) :

capitaine Jack Harper

Morgan Freeman (V. F. : Benoît Allemane) :

Malcolm Beech

Olga Kurylenko (V. F. : elle-même) :

Julia Rusakova

Nikolaj Coster-Waldau (V. F. : Jérémie Covillault) :

Sykes

Melissa Leo (V. F. : Sylvia Bergé) :

Sally

Andrea Riseborough (V. F. : Armelle Gallaud) :

Victoria

 

Autour du film

 

Le nom de Joseph Kosinski ne vous dit peut être pas grand chose... Le cinéaste est d'abord passé par le monde de l'infographie en réalisant notamment des publicités pour des jeux vidéo ; il est également un spécialiste des effets spéciaux. C'est pour ces raisons que les Studios Disney ont pensé à lui en 2010 pour diriger Tron l'héritage, blockbuster à effets spéciaux foisonnants, son premier long métrage.

 

Joseph Kosinski adapte en long métrage son propre roman graphique intitulé également "Oblivion" et co-créé avec Arvid Nelson.

 

Avant de finalement prendre le titre définitif d'Oblivion, le film s'intitulait "Horizons".

 

Oblivion a été tourné aux Etat-Unis dans l'Etat de Louisiane, notamment dans la ville de Bâton-Rouge.

 

Le projet devait initialement être produit par Disney qui voulait en faire un film familial. Joseph Kosinski a rejeté cette idée et c'est finalement Universal qui a hérité de la production et de la distribution du film.

 

Joseph Kosinski et Claudio Miranda, directeur de la photographie, ont souhaité mettre l'accent sur l'interprétation des comédiens et les décors. Pour ce, ils ont tourné avec une caméra inédite à la résolution quatre fois supérieure à n'importe quel autre outil numérique. Sa précision est telle qu'elle permet d'obtenir la profondeur de champ nécessaire pour une projection IMAX.

 

Joseph Kosinski a engagé le groupe français M83 pour composer la musique d'Oblivion. C'est la deuxième fois que le cinéaste collabore avec des musiciens du pays de Molière après les Daft Punk pour Tron l'héritage.

 

Le costume de Tom Cruise a nécessité plus de 250 matériaux et motifs différents. Il a été conçu pour être aérodynamique et permettre à l'acteur de réaliser ses cascades sans être gêné dans ses mouvements.

 

Le lieu de refuge des survivants, du nom de Raven Rock, est en réalité une gigantesque centrale électrique de la Nouvelle-Orléans construite au 19ème siècle et fermée au public depuis près de quarante ans.

 

Oblivion est le premier film de l’histoire qui a obtenu les droits de représentation du célèbre tableau d'Andrew Wyeth, "Christina’s World". Le tableau, qui en vérité séjourne au Musée d'art moderne de New York, se trouve dans la forteresse emplie de trésors de Raven Rock

 

Au-dessus des vestiges infestés de la Terre se dresse ce qu'on appelle la Tour, une demeure high-tech, immaculée et artificielle perchée dans la troposphère où vivent Jack (Tom Cruise) et Vika (Andrea Riseborough). Pour donner à cet oasis un caractère sacro-saint, l'équipe de tournage a dû renoncer à porter des chaussures sur le plateau et déambuler en chaussettes ou chaussons !

 

Un cratère d'Islande, vieux de 10 000 ans et de la forme d’un amphithéâtre, a servi de doublure au stade détruit par les extraterrestres. L'équipe de tournage s'est attelée à remplir ce paysage nu de gradins. La terrasse panoramique dévastée de l'Empire State Building a quant à elle été reconstruite sur les Hautes Terres d'Islande.

 

Dans un souci de réalisme et pour faciliter le travail des acteurs, Joseph Kosinski a voulu parfaire les reflets de la Tour et faire en sorte que le décor donne réellement l'impression d'être dans les nuages. L'équipe des effets visuels a donc trouvé un moyen ingénieux de répondre à cette demande en partant, deux mois avant le début du tournage, filmer les cieux d'Hawaï du haut du volcan Haleakalã, sur l’île de Maui. Quatre jours durant, trois caméras différentes ont enregistré le ciel sous toutes ses formes, puis les images obtenues ont été assemblées et modifiées en studio.

 

Pour se rendre sur Terre ou patrouiller dans les cieux, le personnage de Tom Cruise utilise le Techoptère, mélange de chasseur à réaction et d'hélicoptère Bell 47 sorti tout droit de l'imaginaire du réalisateur. Ce dernier ayant grandi avec le film Top Gun, voir Tom Cruise remonter dans un cockpit fut un grand moment pour lui. Conçu près d'un an avant le début du tournage, il aura fallu quatre mois aux techniciens pour le construire dans un dépôt de Los Angeles. Chaque fois que les besoins du tournage le demandaient, il fallait plusieurs heures pour l'assembler à nouveau.

 

L'aspect des drones, créatures robotiques chargées de débarrasser la Terre de la vie extra-terrestre, a été inspiré par l'allure de voitures dépourvues de carrosserie, comme l'explique l'accessoiriste Doug Harlocker : "Démunis de leur carlingue, les drones ressemblent à des machines grossières, ils ont un aspect effrayant, à la Terminator."

 

Extraits

 

 

 

 

 


Making Of

 

 

Commenter cet article

La peur est le chemin vers le côté obscur : la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance.

Archives

Articles récents

PaperBlog

Hébergé par Overblog