Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Sebiwan dans les étoiles

Sebiwan dans les étoiles

Fan de cinéma, vous trouverez ici des news, des bandes annonces, des fiches de films mais également l'actu des séries TV.

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #CINEMA-DVD

Super 8 est un film de science-fiction américain écrit, produit et réalisé par J. J. Abrams et sorti le 3 août 2011.

Super 8-1

 

 

Synopsis

 

Été 1979, une petite ville de l’Ohio. Alors qu'ils tournent un film en super 8, un groupe d’adolescents est témoin d'une spectaculaire catastrophe ferroviaire. Ils ne tardent pas à comprendre qu'il ne s'agit pas d'un accident. Peu après, des disparitions étonnantes et des événements inexplicables se produisent en ville, et la police tente de découvrir la vérité… Une vérité qu’aucun d’entre eux n’aurait pu imaginer.

 

Super 8-2

 

Super 8-5

 

Super 8-6

 

Super 8-4

 

Super 8-3

Mon avis

 

Encore une superbe réalisation de J.J. Abrams aidé par Mr Spielberg. Une très belle histoire nous liant d'amitié avec ce petit garçon et ses amis. L'histoire et l'ambiance sont vraiment impressionnants et bien développés. Les effets spéciaux sont spectaculaires (et surtout la scène du train qui est à couper le souffler). Ce film est un peu un mélange des Goonies, de E.T. et de Cloverfield. Il y a de l'humour, des scènes plutôt dramatiques, bref un bon scénario ! Les acteurs sont vraiment excellents… chapeau bas aux jeunes enfants car ils jouent à merveille ! Le monstre aussi est très bien fait, une chose m'a marqué ce sont les effets sonores attribués au monstre… je les ai trouvé très bien fait. Bref, un film passionnant et captivant à voir et à revoir !

 

Scénario / Histoire :

4.5/5

Image / Effets spéciaux :

5/5

Bande sonore :

4.5/5

Acteurs / Personnages :

5/5

NOTE GLOBALE :

19/20

 

Fiche technique

 

Titre français et original:

Super 8

Réalisation :

J. J. Abrams

Scénario :

J. J. Abrams

Producteurs :

J. J. Abrams, Steven Spielberg et Bryan Burk

Production :

Paramount Pictures, Amblin Entertainment et Bad Robot

Décors :

Martin Whist

Costumes :

Ha Nguyen

Photographie :

Larry Fong

Montage :

Maryann Brandon et Mary Jo Markey

Musique :

Michael Giacchino

Budget :

50 000 000 de dollars

Pays d’origine : 

États-Unis

Genre :

Science-fiction

Durée :

112 minutes

Dates de sortie : 

Etats-Unis : 10 juin 2011 

France : 3 août 2011

 

Distribution

 

Joel Courtney (VF : Gabriel Bismuth Bienaimé) :

Joseph « Joe » Lamb

Elle Fanning (VF : Claire Bouanich) :

Alice Dainard

Kyle Chandler (VF : Emmanuel Curtil) :

Jackson « Jack » Lamb

Ron Eldard :

Louis Dainard

Noah Emmerich (VF : Lionel Tua) :

Nelec

Bruce Greenwood :

Cooper

David Gallagher :

Donny

Riley Griffiths (VF : Martin Faliu) :

Charles

Michael Hitchcock :

Adjoint Rosko

Ryan Lee (VF : Antoine Fonck) :

Cary

Gabriel Basso (VF : Brice Ournac) :

Martin

Caitriona Balfe :

Elizabeth Lamb

Amanda Michalka :

Jennifer « Jen » Kaznyk

Zach Mills (VF : Pierre Casanova) :

Preston

Remy Thorne :

Jorge Brooks

Glynn Turman (VF : Peter King) :

Docteur Woodward

Dan Castellaneta :

Izzy

Anthony Shell (VF : Patrick Cohen) :

Policier

 

Autour du film

 

Le producteur de Super 8 n'est autre que Steven Spielberg, qui s'est personnellement impliqué dans l'écriture et dans la préparation du film.

 

L'intrigue de Super 8 est restée secrète le plus longtemps possible comme ce fut le cas pour Cloverfield, produit par J.J. Abrams. A noter que les acteurs ont dû signer une close de confidentialité.

 

Les accessoires aperçus dans Super 8 sont d'authentiques objets des années 70 : tourne-disques, magnétophones à bandes 8 pistes, films Kodachrome, flashs en cubes... Matériel qui passerait presque pour préhistorique à l'heure d'aujourd'hui.

 

Martin Whist, le chef décorateur de Super 8, a décidé d'utiliser une petite commune sidérurgique en Virginie Occidentale, dans laquelle avaient été tournées plusieurs séquences de Voyage au bout de l'enfer de Michael Cimino, comme lieu de tournage. Lillian, où se déroulent les événements de Super 8, est une ville industrielle américaine dans tout ce qu'elle a de plus traditionnel, folklorique et tangible. Les couleurs en vogue dans les années 70, à l'instar du vert olive ou de l'orange, investissent l'espace visuel du film. Le public peut ainsi plus facilement s'identifier à la vie quotidienne de ce comté, avant que "les éléments fantastiques deviennent une réalité inquiétante qui plane au-dessus de cet univers familier", dixit le décorateur.

 

Les figurants qui apparaissent dans certains séquences de Super 8 ne sont autres que les habitants de la petite municipalité où le film a été en partie tourné.

 

Ha Nguyen, la chef costumière de Super 8, a utilisé des magazines et catalogues des années 70 comme références pour l'élaboration des costumes. Une documentation fournie lui a permis d'observer les modes vestimentaires des Américains du Midwest. Nguyen a pu concevoir avec plus de précisions le look spécifique de chacun des six personnages principaux, des couleurs de vêtements à leurs motifs. Elle a été épaulée par N. Edward Fincher, un costumier militaire, pour l'ensemble des séquences où l'Armée fait son apparition.

 

Pour les besoins du tournage de Super 8, une vaste caverne a été construite en studio et des wagons de taille réelle ont été utilisés pour la séquence de la catastrophe ferroviaire. Il a fallu recourir à des grues pour les disposer un par un dans le décor. Ces wagons ont ensuite été réduits en pièces avec du matériel lourd pour créer l'effet d'une véritable collision. Tout a été soigneusement filmé dans le plus grand secret, à l'abri des regards curieux.

 

Steven Spielberg et J.J. Abrams ont sorti l'artillerie lourde en ce qui concerne la création des effets visuels. Neville Page, qui avait déjà collaboré sur Cloverfield de Matt Reeves, a été recruté, de même que Dennis Muren, le dépositaire des effets spéciaux pour les films de Steven Spielberg. Oscarisé à six reprises, il a été le maître d'orfèvre sur E.T. l'extra-terrestre, Indiana Jones et le Temple maudit, Jurassic Park, La Guerre des Mondes... Il a également travaillé sur plusieurs épisodes de la saga Star Wars.

Commenter cet article

Robin 30/08/2011 08:26


Je suis tout à fait d'accord avec toi pour l'avis !!!


La peur est le chemin vers le côté obscur : la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance.

Archives

Articles récents

PaperBlog

Hébergé par Overblog