Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Sebiwan dans les étoiles

Sebiwan dans les étoiles

Fan de cinéma, vous trouverez ici des news, des bandes annonces, des fiches de films mais également l'actu des séries TV.

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #CINEMA-DVD

Sur la piste du Marsupilami est une comédie franco-belge écrite, produite et réalisée par Alain Chabat et sortie le 4 avril 2012. Il s'agit d'une adaptation du Marsupilami, personnage fictif de bande dessinée créé par André Franquin en 1952.

Sur la piste du Marsupilami Affiche

 

 

Synopsis

 

Dan Geraldo, journaliste sur le déclin, a une ultime chance de revenir au top de sa carrière. Il doit partir en Palombie pour faire un reportage sur le peuple Paya et leur secret de longévité. Avec son guide Pablito Camaron, il découvrira la jungle palombienne mais aussi sa légende : le Marsupilami.

 

Sur la piste du Marsupilami Image 01

 

Sur la piste du Marsupilami Image 02

 

Sur la piste du Marsupilami Image 03

 

Sur la piste du Marsupilami Image 04

 

Sur la piste du Marsupilami Image 05

 

Sur la piste du Marsupilami Image 06

Mon avis

 

Une petite comédie sans prétention qui demande a être vue. On y retrouve l'humour d'Alain Chabat, ça c'est indéniable ! Les effets spéciaux sont très bien réalisés… Le Marsupilami est très bien fait et détaillé. Il y a juste son caractère "foufou", que l'on trouve dans la bande dessinée, que l'on a un peu de mal à retrouver dans le film. Le duo Debbouze/Chabat fonctionne à merveille et Jamel est toujours aussi drôle ! Il y a de très bons dialogues et des situations très hilarantes : la scène avec le chihuahua à mourir de rire par exemple, ou Lambert Wilson qui fait sa diva (j'en dirais pas plus) ou encore l'armoire à glace dans la prison… Il ne faut surtout pas prendre le film au premier degré car l'humour pourrait ne pas être compris. Car s'est vraiment dans l'esprit des Nuls.

 

Scénario / Histoire :

3/5

Image / Effets spéciaux :

4/5

Bande sonore :

4/5

Acteurs / Personnages :

4/5

NOTE GLOBALE :

15/20

 

Fiche technique

 

Titre :

Sur la piste du Marsupilami

Réalisation :

Alain Chabat

Scénario :

Alain Chabat et Jeremy Doner, d'après le personnage créé par André Franquin

Producteur :

Alain Chabat et Christine Rouxel

Production :

Chez Wam, Pathé et TF1 Films Production

Décors :

Olivier Raoux

Costumes :

Olivier Beriot

Photographie :

Laurent Dailland

Montage :

Maryline Monthieux

Musique :

Bruno Coulais

Budget :

40 000 000 d'euros

Pays d'origine :

France, Belgique

Genre :

Comédie

Durée :

105 minutes

Date de sortie :

France : 4 avril 2012

 

Distribution

 

Jamel Debbouze :

Pablito Camaron

Alain Chabat :

Dan Geraldo

Fred Testot :

Hermoso, l'horticulteur

Lambert Wilson :

le général Pochero

Géraldine Nakache :

Pétunia

Liya Kebede :

la Reine Paya

Patrick Timsit :

Caporal

Aïssa Maïga :

Clarisse

The Great Khali :

Bolo dit "Petite Voix"

Jacques Weber :

le père de Dan Geraldo

Gerardo Taracena :

Matheo chef gangster

Céline Dion :

elle-même (caméo)

 

Autour du film

 

L'idée d'un film sur le Marsupilami existe depuis longtemps dans l'esprit d'Alain Chabat. Travaillant son scénario depuis 2005, il est passionné depuis son enfance par les bandes dessinées d'André Franquin, qui marquèrent les premières apparitions du mystérieux marsupial en 1951. Cependant, bien que l’œuvre de ce grand monsieur de la BD soit la base de cette adaptation, les personnages et l'intrigue sont des purs produits de l'imagination d'Alain Chabat !

 

La forêt de Catemaco au Mexique, où fut tournée une partie du film, est une grande habituée des grosses productions cinématographiques, puisqu'elle avait déjà accueilli Mel Gibson en 2005, pour le tournage de son film Apocalypto.

 

L'interprète de Bolo, ce personnage (très) imposant de 2,21 mètres tout en muscles, est un véritable catcheur professionnel connu sous le nom de "The Great Khali" ! Star mondiale de la WWE, le championnat de catch américain, Dalip Singh, de son véritable nom, avait déjà été vu au cinéma dans Mi-temps au mitard (2005) et Max la menace (2008).

 

Le tournage du film a duré plus de 15 semaines, de novembre 2010 à janvier 2011, autant en décors naturels qu'en studio, et sur trois continents différents : l'Amérique du Sud, l'Europe et l'Asie ! Si les plans en pleine jungle ont été réalisés au Mexique, les vues aériennes de celle-ci se sont faites à Bornéo, en Malaisie.

 

Entre les nombreux habitants de la Palombie, les soldats, les guerriers Payas et les protagonistes principaux à habiller, 8 semaines de travail ont été nécessaires pour confectionner les 350 costumes du film.

 

Le fameux nid à la forme ovoïdale du Marsupilami a nécessité énormément de travail. Conçu en véritables feuilles de palme, il devait être mis à l'abri à chaque fin de journée de tournage, dans un endroit réfrigéré, pour être ressorti le lendemain, reconstruit, puis à nouveau installé dans les branchages. Au total, il a fallu construire pas moins de 4 nids de 1,50 mètre de haut sur 2 mètres de long et de large pour les 3 semaines de tournage.

 

Les décors de Sur la piste du Marsupilami ont été réalisés par Olivier Raoux, césarisé en 2008 pour son travail sur La Môme, et tristement disparu deux mois après le tournage du film, en mars 2011 (suite à un arrêt cardiaque). Il avait notamment travaillé sur La Vérité si je mens 1 et 2, et Les Enfants de Timpelbach de Nicolas Bary. Au moment de sa disparition, il était en plein tournage du nouveau film d'Olivier Dahan, Les Seigneurs.

 

Pour représenter la Palombie, pays fictif de l'univers du Marsupilami, Alain Chabat est allé au Mexique, où il a trouvé un endroit à sa convenance, près de la ville de Vera Cruz, plus précisément à Catemaco. Réunissant jungle et forêt, petites maisons colorées et ville à proximité, le lieu se révéla idéal pour retrouver cet "esprit Franquin", si cher au réalisateur.

 

Pour coller le plus possible à l’œuvre originelle, le réalisateur Alain Chabat alla même jusqu'à respecter la tonalité des "HOUBA !" du Marsupilami ! Il s'appuya pour cela sur une bande sonore où André Franquin enregistre pendant plusieurs heures le parfait ton à emprunter pour ce fameux cri.

 

En tant qu'admirateur de l’œuvre d'André Franquin, Alain Chabat se devait de conserver le ton, l'esprit et l'âme des bandes dessinées de l'auteur. C'est pour cela qu'il a pris soin de respecter les codes des albums d'origine : pas de morts, pas de sang, pas de gros mots, pas de sexe.

 

A la manière d'André Franquin, créateur perfectionniste du Marsupilami, Alain Chabat a continué de modifier son scénario pendant toute la durée du tournage ! Au Mexique, alors que la totalité de l’équipe était en pause déjeuner, il était courant de voir le réalisateur assis dans la forêt, seul face à son ordinateur portable et concentré sur l’écriture de nouveaux dialogues.

 

Commenter cet article

La peur est le chemin vers le côté obscur : la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance.

Archives

Articles récents

PaperBlog

Hébergé par Overblog