Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Sebiwan dans les étoiles

Sebiwan dans les étoiles

Fan de cinéma, vous trouverez ici des news, des bandes annonces, des fiches de films mais également l'actu des séries TV.

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #CINEMA-DVD

Les préparatifs pour le tournage des séquences strasbourgeoises de « Sherlock Holmes 2 », prévu du 2 au 5 février, vont bon train… dans le secret le plus absolu imposé par la production.

 

Sherlock-holmes-2-Strasbourg.jpg
Depuis deux semaines, la place de la cathédrale à Strasbourg est le théâtre d’un drôle de ballet dont techniciens et décorateurs tiennent, pour le moment, les rôles principaux. La super-production hollywoodienne de la Warner, Sherlock Holmes 2, investira le centre-ville de la capitale alsacienne du 2 au 5 février.

 

Pour les besoins du tournage de scènes dans lesquelles la ville de Strasbourg est identifiée comme telle, les façades des commerces environnants ont peu à peu pris un air de XIX e siècle. À l’angle de la place, les techniciens s’affairent à refaçonner l’intérieur de la boutique Culture qui devrait servir de décor.

 

Sur la place, des vigiles en tenue jaune fluo surveillent jour et nuit ces façades recouvertes de boiseries gris clair. Entre la cathédrale et la place Gutenberg, le bar Les Douze Apôtres de la rue Mercière semble être le QG de la production… Contrairement à la cathédrale qui restera accessible sur les côtés, le Palais des Rohan devrait fermer ses portes au public. Et sa cour servir de décor au tournage… On n’en saura pas plus, une clause de confidentialité draconienne empêche toute personne participant de près ou de loin au tournage de divulguer quoi que ce soit sous peine de « lourdes représailles » !

 

Du côté des commerçants concernés, on se livre un peu plus. Dès lundi, la plupart des commerces de la place et de la partie haute de la rue Mercière seront donc fermés et ne rouvriront leurs portes au public qu’à partir du lundi 7 février. Pour palier le manque à gagner, la maison de production parisienne Peninsula Film les a indemnisés sur la base de leur chiffre d’affaires à cette période.

 

Chez Villeroy et Boch, elle a même racheté une partie des produits soldés. « Beaucoup de verres, des tasses à café, des assiettes, des accessoires de décoration qui serviront à meubler les loges ou à être offerts aux acteurs », précise le responsable Nicolas Claudez. Même scénario à la Cure Gourmande : la production devrait récupérer le stock de biscuits avant la fermeture et en profiter pour régaler figurants, comédiens et techniciens…

 

Et il va en falloir, des petits gâteaux, pour nourrir tout ce monde ! Deux castings ont retenu pas moins de 250 figurants et 400 techniciens, dont une vingtaine de Strasbourgeois, travaillent sur le tournage. En terme de ressources locales, des entreprises de nettoyage, de gardiennage, de location de matériel de tournage, des artisans et des structures de spectacle ont été sollicités. Et 30 services de la Ville et de la Cus (Communauté urbaine de Strasbourg) travaillent en étroite collaboration avec le Bureau des tournages.

 

Du 2 au 5 février, le quotidien des riverains de la place de la Cathédrale devrait donc être pas mal bouleversé, ainsi que les livraisons des commerces ou celles du bureau de poste. Une circulaire donnant les détails des perturbations sera distribuée dans les boîtes aux lettres dans la semaine à venir.

 

Quant aux deux comédiens principaux, Robert Downey Jr et Jude Law (qui incarnent respectivement Sherlock Holmes et le Dr Watson), le régisseur général Arnaud Kaiser a assuré qu’ils ne seraient pas présents lors du tournage. Mais dans ce climat de secret-défense où le conditionnel est de mise, nous sommes tout à fait en droit de croire — ou tout du moins d’espérer — le contraire… Élémentaire !

 

Source : lalsace.fr

 

Commenter cet article

leveilleur 26/01/2011 13:24



Décidément la France a la côte avec Au-delà ou Sherlock ! Même du côté des Anglais avec la série TV Merlin tournée à Pierrefonds.



La peur est le chemin vers le côté obscur : la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance.

Archives

Articles récents

PaperBlog

Hébergé par Overblog