Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Sebiwan dans les étoiles

Sebiwan dans les étoiles

Fan de cinéma, vous trouverez ici des news, des bandes annonces, des fiches de films mais également l'actu des séries TV.

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #CINEMA-DVD

Trouble Jeu (Hide and Seek) est un film américain de John Polson sorti en salles le 23 février 2005. L'originalité de ce film vient du fait qu'il est sorti en salle avec deux fins différentes.

Trouble Jeu 01

 

 

Synopsis

 

Emily Callaway est une petite fille en dépression après le suicide de sa mère. Son père David Callaway qui a lui aussi des problèmes, décide d'emménager à la campagne avec sa fille pour oublier la mort de sa femme. Traumatisée par cet accident, Emily s'invente un ami imaginaire, Charlie. David pense que sa fille se sent seule et c'est pour cela qu'elle s'est inventée Charlie. Au fil des jours, plusieurs événements bizarres surviennent et David accuse Emily. La petite fille dit alors que le seul coupable est Charlie. Après cela, David commence à enquêter pour savoir... Qui est Charlie ?

 

Trouble Jeu 04

 

Trouble Jeu 03

 

Trouble Jeu 02

 

Trouble Jeu 05

 

Trouble Jeu 06

 

Trouble Jeu 07

Mon avis

 

Un très bon film psychologique avec un super casting. Robert De Niro nous prouve qu'il peut tout jouer et Dakota Fanning est vraiment extraordinaire. Une histoire captivante qui tient en haleine jusqu'à la fin. Avec une fin, justement, à laquelle on ne s'attend vraiment pas. Le suspens est omniprésent aidé par une bande son angoissante par moment et des prises de vues terrifiantes. Le scénario est original et propose une histoire vraiment stupéfiante.

 

Scénario / Histoire :

4.5/5

Image / Effets spéciaux :

4.5/5

Bande sonore :

4/5

Acteurs / Personnages :

5/5

NOTE GLOBALE :

18/20

 

Fiche technique

 

Titre original :

Hide and Seek

Titre français :

Trouble jeu

Réalisation :

John Polson

Scénario :

Ari Schlossberg

Producteur :

Barry Josephson

Production :

Fox 2000 Pictures, 20th Century Fox et Josephson Entertainment

Musique :

John Ottman

Photographie :

Dariusz Wolski

Montage :

Jeffrey Ford

Décors :

Steven J. Jordan

Costumes :

Aude Bronson-Howard

Durée :

1h36

Pays : 

États-Unis

Date de sortie : 

États-Unis : 28 janvier 2005 

France : 23 février 2005

 

Distribution

 

Robert De Niro (VF : Jacques Frantz) :

David Callaway

Dakota Fanning (VF : Lutèce Ragueneau) :

Emily Callaway

Famke Janssen (VF : Juliette Degenne) :

Katherine

Elisabeth Shue (VF : Marie-Laure Dougnac) :

Elizabeth 

Amy Irving (VF : Martine Irzenski) :

Alison Callaway

Dylan Baker :

Shérif Hafferty

Melissa Leo (VF : Frédérique Tirmont) :

Laura

Robert John Burke (VF : Georges Claisse) :

Steven

Molly Grant Kallins :

Amy

David Chandler (VF : Jean-Yves Chatelais) :

Mr Haskins

Stewart Summers :

Docteur

 

Autour du film

 

Ari Schlossberg, dont c'est le premier scénario porté à l'écran, rédigea une majeure partie de Touble jeu la nuit, dans l'obscurité, pour se mettre au diapason de ces ambiances mystérieuses et angoissantes. "J'interprétais moi-même tous les rôles, laissant les personnages m'habiter et me dicter la suite de l'intrigue."
Le producteur Barry Josephson fut parmi les premiers lecteurs de ce script. Ce dernier, non content d'acheter les droits et de présenter le projet à la Twentieth Century Fox, garantit à Schlossberg que celui-ci serait le seul à en assurer les révisions. Un privilège accordé à Hollywood, où le "polissage" d'un script mobilise parfois une demi-douzaine de scénaristes.

 

Le tournage, intialement prévu pour débuter en octobre 2003, fut repoussé en janvier 2004, en raison du cancer de la prostate diagnostiqué chez Robert De Niro.

 

Pour jouer cette fillette perturbée, la blonde Dakota Fanning se coiffa d'une perruque brune et s'appliqua un eyeliner qui renforçait son expression hantée. Mais au-delà de ces simples astuces techniques, c'est un travail exploratoire inédit qu'exigea d'elle ce rôle.
Celle-ci explique : "Emily ne ressemble à aucun des personnages que j'ai joués jusqu'ici. Elle n'a, pour commencer, pas du tout la même allure. Et surtout, elle a peur, elle est réellement en danger, et l'on se demande jusque dans les dernières minutes qu'elle est la cause de ces événements effrayants".

 

Le chef décorateur Steven J. Jordan eut, entre autres tâches, celle de superviser les dessins d'Emily. Dans les premières scènes du film, ces griffonnages dégagent une innocence et un charme enfantins, mais ils suscitent une inquiétude croissante à mesure que se resserrent les liens de la fillette et son ami imaginaire. Jordan et John Polson sélectionnèrent ces dessins parmi des centaines de propositions, "exactement comme pour un casting", explique le réalisateur.

Commenter cet article

La peur est le chemin vers le côté obscur : la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance.

Archives

Articles récents

PaperBlog

Hébergé par Overblog