Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Sebiwan dans les étoiles

Sebiwan dans les étoiles

Fan de cinéma, vous trouverez ici des news, des bandes annonces, des fiches de films mais également l'actu des séries TV.

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #SOUVENEZ-VOUS


Synopsis

Sur la lointaine planète Eternia, Musclor, l’homme le plus fort de l’univers, défend le Château des Ombres de la menace du perfide Skeletor, le génie du mal qui a juré de dominer toute la planète. Musclor est en réalité le prince Adam, héritier du trône, et qui change d’identité en levant son glaive magique et en criant : "Par le pouvoir du crâne ancestral !".
Chevauchant son fidèle Tigre de combat, il accomplit son destin de justicier, et est aidé dans ses aventures du maître d’armes, de la sorcière et de Orko (qui connaissent son secret) sans compter tous les autres “maîtres de l’univers” qui l’accompagnent : Tila, Stratos, Mekaneck...

 


Commentaires

 

“Les maîtres de l’univers” est en fait un dessin animé de commande de la firme Mattel (déjà créatrice des Hot Wheels, Barbie ou Big Jim...) pour permettre de vendre mieux les célèbres jouets de la gamme du même nom, (qui à la base aurait dû être une gamme dérivée de la série de BD heroïc fantasy "Conan le Barbare"). Les figurines comme la série seront un gigantesque succès pour Mattel qui va s’imposer comme leader du jouet avec Musclor pendant près de 5 ans.
Outre la collection de jouets, on n'oubliera pas de signaler aussi tout un merchandising savoureux à l'époque, aux couleurs de Musclor : de la serviette de bain au jeu de société... en passant par le cultissime "Club des Maîtres de l'univers" qui relançait l'interêt à l'aide de petites bandes dessinées ou de cadeaux d'anniversaire !

"Les maîtres de l’univers" (le dessin animé) compte 130 épisodes (2 saisons), un film live, 2 films animés, un "spin off" (She-Ra, la princesse du pouvoir), une autre série futuriste se déroulant apres celle ci (He-Man, le héros du futur) et enfin une série moderne réalisée en 2002 pour les 20 ans de la gamme de jouets.
Le générique est calqué sur son homologue américain, avec non pas une chanson, mais un speech présentant Musclor et l'histoire (et narré par Philippe Ogouz).
Il existe une chanson annexe, écrite pour un clip qui passait dans l'émission Récré A2, et qui était, elle, chantée par Alain Chaufour, un des animateurs de cette émission... Bernard Minet fera d'ailleurs quelques années plus tard une version de cette même chanson.

Enfin, il est à noter que la bande originale est très similaire à celle des Mysterieuses cités d'or, série franco-japonaise à succès qui sera réalisée vers la même période (d'ailleurs, certains thèmes sont identiques sur les deux séries).
Le dessin animé était aussi et surtout un pretexte à voir bouger à l'écran les fameux jouets, et c'était un vrai bonheur lorsqu'apparaissaient les trop rares personnages et véhicules secondaires, qui ont fait rêver des millions d'enfants (comme Fisto, Maskor, Stridor ou Zodac). On déplorera la présence irrégulière et parfois rare de Skeletor, au fil des aventures, souvent occulté pour laisser place soit à ses sbires, soit à des méchants et divers monstres totalement imaginés pour l'occasion et n'ayant aucunement été déclinés en figurines en ce temps là (mais proposant un bestiaire original digne des meilleurs titres d'héroïc fantasy).
Enfin, sur les 130 épisodes originaux, 82 ont été doublés à l'époque seulement. La diffusion des épisodes en France est de plus complètement chaotique, ceux ci étant dans le désordre total par rapport à la version américaine. Heureusement, cela ne nuit en rien à la chronologie de la série.

Pour fêter la sortie vidéo de la série en 2004, l'éditeur Déclic-Images a acquis l'intégrale du dessin animé, offrant ainsi en exclusivité vidéo les épisodes qui n'avaient jamais été doublés à l'époque, dans une version française inédite pour cette quarantaine d'épisodes manquants...

 

Voix françaises

 

Philippe Ogouz :

Musclor

Albert Augier :

Le maître d'armes, Océanor

Gérard Hernandez :

Skeletor

Jacques Ferrière :

Skeletor (voix 2)

Évelyne Séléna :

Tila, Evil-Lyn (voix 2)

Pierre Trabaud :

Orko, Gringer, le Monstre

Lily Baron :

la Sorcière, Reine Marléna (Voix 2)

Henri Labussière :

Roi Randor

Claude Chantal :

Evil-Lyn (Voix 1), Reine Marléna (Voix 1)

Pierre Garin :

Maskor, Zodac (#37), Etor

Jacques Chevalier :

Kobra Khan, Modulok, Bi-Tête

Georges Atlas :

Dentos, Fisto

Francis Lax :

Granamyr (Voix 1)

Roger Carel :

Bélios (#16)

Pierre Fromont :

Roboto, Stratos (#23)

Sady Rebbot :

Triclops (#17)

Georges Lycan :

Granamyr (Voix 2), Kothos (Voix 2)

Claude Dasset :

Maître d'armes (sur 4 épisodes), Webstor (#41)

Luq Hamet :

Squidge le lutin

 

Série

 

Nom original :

He-Man and the Masters of the Universe

Origine :

Etats Unis

Maison de production :

Filmation

Année de production :

1983

Nombre d'épisodes :

130 (82 doublés)

Auteur :

Mattel, Lou Scheimer

Réalisation :

Hal Sutherland, Gwen Wetzler, Ed Friedman, Lou Kachivas, Steve Clark, Marsh Lamore, Lou Zukor

Production :

Lou Scheimer, Norm Prescott

Scénarii :

Michael Reaves, Larry DiTillio, Bob Forward, Paul Dini, Robby London, Brynne Chandler Reaves, Harvey Brenner

Story-boards :

Mike Randall, Bob Arkwright, Barry Caldwell, Tom Sito, Rich Chidlaw, Michael Swanigan, Brian Chin

Animation :

Rich Arons, Steve Clark, Robert Alvarez, Rich Coleman, Barry Anderson, Tom Baron

Chara-Design :

Carol Lundberg, Herbert Hazelton, Diane Kenner, Harry Sabin

Direction artistique :

John Grusd

Décors :

Enzo Baldi, Tim Callahan, Don Schweikert, Ruben Chavez, John Howley, Lorenzo Martinez

Layout :

Kevin Franck, René Garcia, Fred Carrillo, Carole Beers

Couleurs :

Ervin L. Kaplan

Musiques :

Shuki Levy, Haïm Saban

Gén. VF interpreté par :

Shuki Levy (choeurs)

 

1ère diffusion hertzienne :

6 janvier 1984 (Antenne 2 - Récré A2)

Rediffusions :

1989 : A2 (Eric et Compagnie)

Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #BANDES ANNONCES

Date de sortie : 28 Octobre 2009
Réalisé par Jonathan Mostow
Avec Bruce Willis, Radha Mitchell, Ving Rhames
Film américain.
Genre : Science fiction
Année de production : 2008
Titre original : The Surrogates
Distribué par Walt Disney Studios Motion Pictures France


Deux agents du FBI enquêtent sur le meurtre mystérieux d'un étudiant, qui semble lié à l'homme qui a contribué à mettre au point une invention qui s'est imposée dans toute la société : les gens peuvent désormais acheter des versions robotisées d'eux-mêmes, des doubles sans défaut qui, commandés à distance, effectuent leurs tâches à leur place et leur permettent de vivre par procuration sans quitter le confort et la sécurité de leur domicile.
Cette révolution technologique soulève beaucoup de questions, dont la première va vite devenir préoccupante : dans un monde d'apparences qui est réel, à qui peut-on faire confiance ?

Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #CINEMA-DVD

Là-haut (Up) est un long-métrage d'animation en images de synthèse des studios Pixar, sorti le 29 juillet 2009, réalisé par Pete Docter, le réalisateur de Monstres et Cie, et de Bob Peterson qui en signera également le scénario.

 


 

Site officiel : Là-Haut

 

Synopsis

 

Carl est un monsieur de 78 ans, un peu bougon, qui a vendu des ballons toute sa vie. Aujourd'hui, il risque de perdre la petite maison qu'il a autrefois bâtie avec sa femme disparue. Aussi imaginatif et peu décidé à se laisser faire, il attache des milliers de ballons à sa maison qui s'envole. Enfin Carl va vivre la vie d'aventures que lui et sa bien-aimée s'étaient promise ! Ce qu'il n'avait pas prévu, c'est qu'il emporterait un passager inattendu : Russel, un jeune garçon débordant d'énergie qui lui gâche la vie. Dans une incroyable odyssée qui les conduire en Amérique du Sud, Carl et Russel vont vivre mille péripéties jusqu'au coeur d'un monde perdu. Il est temps pour eux de découvrir le vaste monde et ce qu'ils sont vraiment...

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Mon avis

 

Pixar nous offre encore une fois un petit bijou rempli d'émotion et d'humour. Les décors et graphismes sont vraiment superbes. On aime ce petit vieux qui finalement s'avère être quelqu'un de généreux. Beaucoup de messages sont passés à travers ce film et je vous laisserai les découvrir. En sortant de vos salles obscures, peut-être vous poserez vous quelques questions. On ne s'ennuie pas du tout devant ce film.

 

Scénario / Histoire :

5/5

Image / Effets spéciaux :

5/5

Bande sonore :

4/5

Acteurs / Personnages :

4/5

NOTE GLOBALE :

18/20

 

Fiche technique

 

Titre français :

Là-haut

Titre original :

Up

Réalisation :

Bob Peterson, Pete Docter

Scénario :

Bob Peterson

Producteur :

Jonas Rivera

Production :

Pixar Animations Studios et Walt Disney Pictures

Musique :

Michael Giacchino

Pays :

Etats-Unis

Durée :

1h37

Date de sortie :

29 juillet 2009 en France

 

Distribution

 

Voix originales

 

Edward Asner :

Carl Fredricksen

Christopher Plummer :

Charles Muntz

Jordan Nagai :

Russell

Bob Peterson :

Dug / Alpha

Delroy Lindo :

Beta

Jerome Ranft :

Gamma

John Ratzenberger :

Construction Foreman Tom

David Kaye :

Newsreel Announcer

Elie Docter :

Young Ellie

Jeremy Leary :

Young Carl

Mickie McGowan :

Police Officer Edith

Danny Mann :

Construction Worker Steve

Donald Fullilove :

Nurse George

Jess Harnell :

Nurse AJ

Josh Cooley :

Omega

Pete Docter :

Campmaster Strauch

 

Voix françaises

 

Charles Aznavour :

Carl Fredricksen

Tom Trouffier :

Russell

Guillaume Lebon :

Dug

Richard Leblond :

Charles F. Muntz

Emmanuel Garijo :

Voix aïgue d'Alpha

Jean-Claude Donda :

Présentateur du documentaire d'ouverture

 

Autour du film

 

Le nom de l'explorateur Charles Muntz est une référence, à une lettre près, à Charles Mintz, producteur surtout connu pour s'être approprié le premier héros créé par Walt Disney, Oswald le lapin chanceux.

Le personnage de Carl Fredericksen est partiellement inspiré de l'acteur Spencer Tracy.

 

Là-haut a été retenu pour faire l'ouverture du Festival de Cannes 2009. C'est la première fois qu'un film d'animation connaît cet honneur.

 

Là-haut représente en tout cinq ans de travail, dont trois et demi consacrés uniquement à l'élaboration de l'intrigue.

 

Pour la première fois dans sa longue carrière, Charles Aznavour, chanteur et comédien d'exception, compositeur et auteur de légende, artiste plébiscité sur les cinq continents, prête sa voix à un personnage animé.

 

Là-haut est le dixième long métrage réalisé par Pixar, et le premier à être développé pour l'exploitation en 3D Relief. "C'est, je crois, le plus drôle de tous les films Pixar, et sans doute aussi l'un des plus frappants sur le plan visuel. Les nombreuses qualités du projet m'ont conduit à souhaiter l'aboutir en 3D Relief depuis le départ. Voir cette maison s'élever et voler, entraînée par ces milliers de ballons multicolores, est un moment très fort" explique John Lasseter.

 

Lors de la présentation de la bande-annonce, les producteurs de ce dixième Pixar ont déclaré que l'un des nouveaux personnages de Toy Story 3 était caché dans une des scènes de Là-haut, celle où la petite fille noire voit la maison passer devant la fenêtre de sa chambre. Rien n'a été précisé mais il semblerait qu'il s'agisse de l'ours rose en bas à gauche juste au coin de son lit.

 

Pour exaucer le dernier souhait d'une fillette atteinte d'un cancer en phase terminale, les studios Disney-Pixar ont envoyé un DVD de Là-haut à la jeune Colby, décédée 7 heures après avoir vu le film, à l'âge de 10 ans.

 

Extraits

 

Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #PHRASES CULTES


Gunray : Mon Seigneur, il nous est impossible de localiser ce vaisseau. Il est déjà hors d’atteinte.
Sidious : Pas pour un Sith. Voici mon apprenti : Dark Maul.

 

Star Wars – Episode 1 : La Menace Fantôme – George Lucas (1999)


Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #BANDES ANNONCES


Titre original : The Prisoner (remake)
Saisons : 1 - Episodes : 6 - Statut : en production
Série créée en 2009
Avec : Jim Caviezel, Ian McKellen Voir tout le casting

Producteur : Trevor Hopkins
Genre : Science fiction, Espionnage, Thriller - Nationalité : Américaine
Synopsis
Lorsqu'un agent secret britannique démissionne, il est enlevé par un mystérieux groupe, et retenu prisonnier dans "le Village", un endroit d'où on ne peut sortir, et où on a pour seul nom un numéro. N° 6 n'a que deux solutions pour quitter "le Village" : avouer le motif de sa démission, ou trouver un moyen de s'échapper...

Voir les commentaires

La peur est le chemin vers le côté obscur : la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance.

Archives

Articles récents

PaperBlog

Hébergé par Overblog