Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Sebiwan dans les étoiles

Sebiwan dans les étoiles

Fan de cinéma, vous trouverez ici des news, des bandes annonces, des fiches de films mais également l'actu des séries TV.

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #SOUVENEZ-VOUS

Synopsis


L'histoire se passe en Yougoslavie, à Senji. Nous faisons connaissance avec Branko, un jeune garçon qui vient de perdre sa mère et se retrouve ainsi livré à lui même (son père étant introuvable). Jeté à la rue (sa grand-mère, considérée comme une sorcière, le chasse), Branko va être accusé à tort d'avoir volé un poisson : Il est arrêté et jeté en prison par le gros Bégovic, sous influence de l'épouvantable Karaman... C'est là que depuis la fenêtre de sa geôle, Branko fait la connaissance de Zora, une jeune fille qui dirige une bande de vagabonds, et qui parvient à le faire s'échapper.

Zora propose à Branko de rejoindre sa bande, qui est composée de plusieurs garçons débrouillards qui veulent vivre libres et fiers, loins des contraintes de la société. Réussissant son test d'admission, et étant désormais recherché, Branko rejoint Zora, et va être obligé, tout comme elle, de voler pour survivre. Il va vivre de nombreuses aventures aux cotés de cette rousse au grand coeur et ses amis. Débraillés, pieds nus, un peu vauriens, les 5 compères vagabonds, rejetés par les autres, vont se faire néanmoins des amis, à l'instar de Gorian le pêcheur...

 


Zora La Rousse - Generique envoyé par hakim93200

Commentaires

 
"Zora la rousse" est une coproduction qui, malgré son faible nombre d'épisodes et son absence (pendant des années) de rediffusions, a conquis le coeur de nombreux jeunes télespectateurs des premières années d'existence de Récré A2. Son actrice principale, Lidija Kovacevik, est alors agée de seulement 14 ans lorsqu'elle tourne cette aventure et obtient ce rôle qui va marquer et changer sa vie.

Si le feuilleton est un peu oublié de nos jours ou ne rappelle que quelques bribes de souvenirs, le générique, lui, est tout à fait culte et a marqué toute une génération. Comme de nombreuses séries jeunesse (Matt et Jenny...) ou dessins animés (Les productions Hanna Barbera) diffusés à cette époque, Zora la rousse voyait également ses aventures publiées sous forme de bande dessinées dans le magazine Télé Junior.

 
Voix françaises


Catherine Lafond :          Zora

Jackie Berger :              Branko

Marcelle Lajeunesse :      Nicola

Francette Vernillat :       Paul

Edgar Givry :                 Duro

Raoul Delfosse :              Begovic

Max André :                   Dordevic

Jean Violette :                Karaman

Georges Riquier :            Gorian

 

Guests et personnages secondaires :

 

Jacques Torrens :           Narrateur, le garde forestier, divers

Georges Aubert :            Josué

Henry Djanik :                Petnic

Marie Francey :              Kata la "sorcière"

Marion Loran :                Héléna

Louis Arbessier :            Le prêtre de Senji

Georges Poujouly :           Stéphane, Chalek

Thierry Bourdon :           Fils du maire

Céline Monsarrat :          Zlata

Jane Val :                       Femme du boulanger

Albert Augier :               Le braconnier

Raoul Guillet :                le maire


Acteurs


Lidija Kovacevic :            Zora

Nedeljko Vukasovic :       Branko

Andjelko Kos :                Nicola

Esad Krcic :                   Paul

Boris Ninkov :                 Duro

Felbar Dragomir :           Gorian

Uwe Falkenbach :            Begovic

Erich Schleyer :             Dordevic


Série

 
Nom original :                           Die röte Zora und ihre Bande  

Zora la rousse et sa bande

Origine :                                  Allemagne, Suisse, Yougoslavie

Maison de production :              Tele Norm Film, S.R.G., Antenne 2

Année de production :               1978

Nombre d'épisodes :                 13

Auteur :                                   Kurt Held

Réalisation :                             Ingrid Bichler

Producteur exécutif :                Matthias Deyle

Scenarii :                                 Peter Kölsch

Décors :                                   Wolfgang Hundhammer

Musiques :                                Christian Bruhn, Rolf Unkel

Gén. VF interpreté par :          Kity Palm

 

1ère diffusion hertzienne 2 janvier 1981 (Antenne 2 - Récré A2)

Rediffusions TMC

Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #BANDES ANNONCES

Bande annonce Hellboy 2 Les Légions de l'Ombre (VF) envoyé par Kal_57

Hellboy et son équipe sont de retour pour sauver le monde envahi par des créatures mythiques qui souhaitent décimer l’espèce humaine dans le but de gouverner le monde.
Et comme ces êtres se préparent à une conquête suprême, Hellboy, un démon bourru et rejeté par les deux mondes, est le seul capable de sauver la Terre.

Réalisé par Guillermo Del Toro

Sortie en salles le 10 Septembre 2008.

Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #LES NULS

Durée 0'42

Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #HUMOUR

Durée 5'10

Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #ASTRONOMIE


Désignation
Nom Français:       Cassiopée
Nom latin:             Cassiopeia
Génitif:                 Cassiopeiae
Abréviation:          Cas


Observation (Epoque J2000.0)
Ascension droite:            Entre 343,0° et 51,25°
Déclinaison:                    Entre 46° et 77°
Taille observable:           598 deg² (25e)
Visibilité:                       Entre 90° N et 20° S

Méridien:                       20 novembre, 21h00

Constellations limitrophes
Andromède

Céphée

Girafe

Lézard

persée

 

Cassiopée est une des 88 constellations du ciel, visible dans l'hémisphère nord. À l'opposé de la Grande Ourse par rapport à la Petite Ourse, Cassiopée est très facilement reconnaissable grâce à sa forme de « W ». Les sommets de ce W sont, d'est en ouest, ε, δ, α, et β Cassiopeiae, les quatre étoiles les plus brillantes de la constellation. La pointe centrale du W pointe très approximativement en direction de l'étoile polaire, α Ursae Minoris.

 
Historique

 
Originellement considérée par Ptolémée lors de la rédaction de son Almageste, la constellation représente la reine Cassiopée dans la mythologie grecque, femme de Céphée et mère d'Andromède, à côté desquels elle se trouve.

Cette constellation fait partie du groupe de constellations rattachées au mythe d'Andromède (s'y reporter).

On dit aussi que pour son orgueil, la reine a été enchaînée à son trône, condamnée à tourner autour du pôle Nord et parfois de pendre à l'envers de façon très peu digne.

 
Observation des étoiles

 

Localisation de la constellation

 



La constellation se repère directement par sa forme très caractéristique en « M » ou « W » (suivant la saison). Ces étoiles bien brillantes (mag 2) restent longtemps visibles, et servent elles-mêmes à repérer d'autres constellations.

 
Forme de la constellation


Le trône de la reine est bien visible dans la forme générale de la constellation, mais la reine ne l'est guère.

 
Cassiopée permet de trouver l'étoile polaire, qui marque le pôle nord. Il n'y a guère besoin de prendre un alignement quelconque, l'étoile polaire (près du bord supérieur de l'illustration) est la seule étoile brillante située dans cette direction. En poursuivant dans le prolongement de cet axe, on tombe sur la constellation de la Grande Ourse, généralement basse sur l'horizon quand Cassiopée est bien visible.

L'alignement du bord droit du « W », entre Caph (β Cas) et Shedar (α Cas), se prolonge vers les pieds d'Andromède, 51 And pour le pied Nord, et finalement Almach (γ And), son pied Sud, tous les deux visibles sur l'illustration. Dans l'autre sens, cet alignement conduit au milieu de la constellation de Céphée, le mari un peu insignifiant de Cassiopée.

L'alignement interne du « W », entre Tsih (γ Cas) et Ruchbah (δ Cas), conduit à l'épaule de Persée, Mirphak (α Per), dans l'alignement formé par γ, α et δ Per.

 
Étoiles principales

 
Schedar (α Cassiopeiae)

 
α Cassiopeiae (Schedar), la Poitrine en arabe, est l'étoile la plus brillante de la constellation. C'est une géante orange, 42 fois plus grande que le Soleil et 855 fois plus lumineuse. Il semblerait que la fusion de l'hydrogène ait cessé dans son noyau et que celle de l'hélium ait pris le relais.

 
Tsih (γ Cassiopeia)

 
Bien que située au centre de la constellation, et aussi brillante que les autres, γ Cassiopeia ne possède pas de nom laissé par les civilisations méditerranéennes. En chinois cependant, elle est nommée Tsih, le fouet.

Tsih est une étoile variable éruptive, une étoile bleue de type Be, le « e » signifiant « émission ». Les étoiles de type Be sont des étoiles à rotation très rapide ; Tsih tourne sur elle-même à plus de 300 km/s à l'équateur, 150 fois plus vite que le Soleil, et cette rotation entraîne des pertes de matière : la formation de tores ou de disques autour de l'étoile accompagnée d'une baisse de luminosité, allant parfois jusqu'à 1,5 magnitudes.

 
Autres étoiles

 
β Cassiopeiae (Caph) est une étoile variable de la classe Delta Scuti : elle passe de la magnitude 2,25 à 2,31 en seulement 2 heures et demi. Il s'agit également d'une géante en devenir, son enveloppe est en expansion et son noyau en contraction.

 
η Cassiopeiae (Achird) est une étoile double très proche de notre système solaire (19 années-lumière). La primaire est très semblable au Soleil (1,28 fois sa masse, de classe G3), la secondaire est un peu plus petite (une naine de classe K, de 0,7 fois la masse du Soleil). Ces deux étoiles orange tournent l'une autour de l'autre en 480 ans à 70 ua.

 
Objets célestes

 
La constellation contient l'amas ouvert M52, qu'on peut trouver en projetant une ligne de α à β Cassiopeiae et en l'étendant sur la même distance à l'ouest. La Voie lactée passe par cette région du ciel, ce qui la rend très riche en étoiles. La constellation héberge également Cassiopée A, la source radio la plus brillante du ciel, qui est à l'heure actuelle (2005) le reste de supernova le plus jeune de la Voie lactée.



M52

Cassiopée A

 

Voir les commentaires

La peur est le chemin vers le côté obscur : la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance.

Articles récents

PaperBlog

Hébergé par Overblog