Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Sebiwan dans les étoiles

Sebiwan dans les étoiles

Fan de cinéma, vous trouverez ici des news, des bandes annonces, des fiches de films mais également l'actu des séries TV.

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #CINEMA-DVD

Alien 3 est un film américano-britannique réalisé par David Fincher, sorti en 1992. C'est le troisième film de la Saga Alien.
undefined


Durée 1'07

 

Synopsis

 

Le vaisseau de guerre USS Sulaco, de retour de sa mission sur Acheron, vogue dans l'espace vers la Terre. Les survivants de la mission sont Ellen Ripley, le Caporal Hicks, la petite fille Newt, l'andoïde Bishop et ... un oeuf alien qui fait partie du voyage. Celui-ci attaque un des survivants en hybernation, ce qui déclenche une procédure d'évacuation d'urgence de l'appareil. 

undefined

La capsule de sauvetage s'écrase sur la planète Fury 161, une planète pénitentiaire où elle est récupérée par de redoutables prisonniers criminels. Ripley seule survit au crash de la capsule. Elle est transférée dans la prison, laissant derrière elle l'Alien en incubation...

undefined

undefined

Ripley dont le crâne a été rasé pour des raisons sanitaires, retourne plus tard à la capsule et comprend qu'un Alien l'a suivie. Elle ordonne l'incinération des corps. Mais il est déjà trop tard, l'Alien à pondu dans le corps d'un chien errant et investit le centre.

undefined

undefined

La plupart des prisonniers sont tués par l'Alien. A la suite de la détérioration de sa santé, Ripley découvre qu'elle porte un germe de la bête dans son corps. Il s'agit d'une reine. Elle comprend maintenant que l'Alien qui ravage le pénitencier ne s'attaque pas à elle.
En attendant les secours qui n'arrivent toujours pas, elle lance la chasse au monstre. La chasse est d'autant plus difficile que la prison ne possède aucun armement. La seule solution est d'attirer la bête vers la fonderie à métaux et la noyer sous le plomb.

undefined

undefined

Les secours composés de scientifiques ainsi qu'une antenne chirurgicale arrivent sur la planète Fury 161...
La compagnie, au courant du secret de Ripley, souhaite ramener sur Terre l'embryon. Celle-ci finit par se débarrasser du monstre et préfèrera se donner la mort (quasi certaine) dans la fonderie, entraînant avec elle le monstre qui éclate de sa poitrine, plutôt que de donner à la compagnie l'inconscience de faire proliférer la race des Aliens sur Terre.

undefined
 

 

Fiche technique

 

Titre :                            Alien³

Réalisation :                    David Fincher

Scénario :                       David Giler, Walter Hill et Larry Ferguson,

d'après une histoire de Vincent Ward

Production :                    Gordon Carroll, David Giler, Walter Hill,

Sigourney Weaver et Ezra Swerdlow

Société de production :    Twentieth Century Fox

Musique :                        Elliot Goldenthal

Photographie :                 Alex Thomson

Montage :                       Terry Rawlings et David Crowther (version longue)

Décors :                         Norman Reynolds

Pays d'origine :               États-Unis

Genre :                           Science-fiction

Durée :                           114 minutes / 145 minutes (version longue)

Dates de sortie :             22 mai 1992 (États-Unis)

26 août 1992 (France)

 

Distribution

 

Sigourney Weaver (VF : Tania Torrens) :               Lieutenant Ellen L. Ripley

Lance Henriksen (VF : Serge Blumenthal) :             Bishop II

Charles Dance (VF : Daniel Sarky) :                       Clemens

Charles S. Dutton (VF : Pascal Renwick) :               Dillon

Pete Postlethwaite (VF : Michel Paulin) :                 David

Brian Glover (VF : Claude Brosset) :                       Andrews

Daniel Webb (VF : Bernard Tixier) :                      Morse

Ralph Brown (VF : Patrick Floersheim) :                 Aaron

Christopher John Fields (VF : Michel Barbey) :      Rains

Leon Herbert (VF : Luc Florian) :                           Boggs

Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #HUMOUR

Durée 5'31

Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #FORMULE 1

La livraison de la nouvelle Flèche d'Argent est arrivée. Simple hasard du calendrier ou fair play tout britannique, McLaren avait programmé son grand raout de rentrée au lendemain de la présentation de la nouvelle Ferrari F2008 - qui arborera le n°1 sur la monoplace du Finlandais Kimi Raikkonen. 

undefined

undefined

C'est donc à Stuttgart (Allemagne) qu'a été dévoilée lundi la MP4-23, devant sept cents employés et quatre cents invités. Une date qui avait de plus le mérite de correspondre avec l'anniversaire de Lewis Hamilton. Le vice-champion du monde 2007 a ainsi pu souffler en « famille » ses 22 bougies. 

undefined

undefined

« La MP4-23 est le cadeau le plus cool que je pouvais recevoir, s'enthousiasme sur le site officiel de l'écurie britannique celui qui fut certainement le plus grand rookie de l'histoire la saison passée. Pouvoir observer pour la première fois la voiture dans un endroit aussi majestueux que le Musée Mercedes-Benz en fait une journée vraiment particulière pour moi. Je viens de prendre trois semaines de repos en m'entraînant physiquement et en me relaxant en famille et avec mes amis. Je sais quel travail a été accomplie pour bâtir cette nouvelle monoplace et elle est superbe d'aspect. » En effet, ce sont pas loin de 14 000 heures qui auront été nécessaires à l'élaboration du cru 2008.

undefined

undefined

Au niveau technique, la MP4-23 ne présente pas de révolutions majeures par rapport à sa devancière. « La MP4-23 est une évolution de la MP4-22, résume Ron Dennis, l'emblématique patron de l'écurie. A ce titre, il n'y a pas de changements visuels significatifs dans la physionomie de la voiture, mais d'ici le Grand Prix d'Australie (ndlr : le 16 mars à Melbourne), il est prévu de modifier la plupart des surfaces aérodynamiques. » 

undefined

undefined

Avec le départ de Fernando Alonso et l'intronisation du Finlandais Heikki Kovalainen (ex-Renault) en n°2, les objectifs sont limpides : « Etre compétitif pour les titres pilotes et constructeurs », énonce sobrement Dennis. Les essais hivernaux donneront déjà un premier aperçu du potentiel de cette MP4-23 chargée de faire oublier la cruelle saison 2007 ponctuée du déclassement du Championnat constructeurs et d'une amende record de 100M$.


McLaren MP4-23
envoyé par Sebiwan67

CARACTERISTIQUES DE LA MP4-23
Châssis:
Composites. 
Fibres de carbone et aluminium. 
Contrôle électronique avec système de télémétrie, incorporant l'électronique pour les châssis, le moteur et l'acquisition de données.
Boîte à 7 vitesses (+ marche arrière) et semi-automatique.
Pneus : Bridgestone
Suspensions avant et arrière avec tirant à barre de torsion intérieure.

Moteur
Type : Mercedes-Benz FO 108V
Cylindres : 8
Soupapes : 32
Poids : 95 kg
Tours / minute : 19 000 maximum

undefined

Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #PIXAR

Durée 5'27

Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #ASTRONOMIE

undefined
Désignation

Nom Français:       Sagittaire
Nom latin:            Sagittarius
Génitif:                Sagittarii
Abréviation:          Sgr


Observation (Epoque J2000.0)
Ascension droite:            Entre 264° et 305°
Déclinaison:                    Entre -45,5° et -12,03°
Taille observable:           867 deg² (15e)
Visibilité:                       Entre 55° N et 90° S

Méridien:                       20 août, 21h00

Constellations limitrophes
Aigle

Capricorne

Couronne Australe

Ecu de Sobieski

Microscope

Ophiuchus

Scorpion

Télescope

 

Le Sagittaire (ce terme signifie « l’Archer ») est une constellation du zodiaque traversée par le Soleil du 18 décembre au 18 janvier. Dans l'ordre du zodiaque, la constellation se situe entre le Scorpion à l'ouest et le Capricorne à l'est.

Le Sagittaire désigne également un signe du zodiaque correspondant au secteur de 30° de l'écliptique traversé par le Soleil du 22 novembre au 21 décembre. C'est dans ce sens qu'il sert au repérage des déplacement planétaires, encore utilisé en astrologie.

On l'appelle aussi l’Arcifère (c’est-à-dire « le porteur d'arc »).

 

Historique

 

Dans la mythologie grecque, le Sagittaire représenterait le centaure Pholos, bien que certaines sources l’associent plutôt à Crotos ou même à Chiron (lui-même associé à la constellation du Centaure); il serait en train de viser le Scorpion avec son arc.

 

Observation des étoiles

 

Localisation de la constellation

undefined 

Le Sagittaire est à la croisée de plusieurs alignements.

Il appartient à un immense alignement qui fait le tour du globe, et qui est un axe de repérage majeur de la voûte céleste. Partant de l'arc et la tête (σ Sgr) du Sagittaire, il remonte vers le nord par la tête du Capricorne (β Cap), le long de l'axe du Verseau, pour atteindre la diagonale du Grand carré de Pégase. De là il passe le long de la diagonale d'Andromède, puis par Algol, Capella, Castor et Pollux, Alphard (Hydre, l'extrémité des Voiles puis Acrux et Alpha Centauri, Shaula (λ Scorpii), et enfin reboucle sur le Sagittaire.

Il appartient à un autre grand alignement qui part d'Arcturus du Bouvier, passe par la Tête du serpent et le bas du Serpentaire, passe par Kaus Borealis (λ Sgr) et le « cou » du Sagittaire, Nunki (σ Sgr), et se prolonge vers Fomalhaut du Poisson austral, puis remonte vers Cetus.

Quand le Scorpion est visible, le Sagittaire se repère facilement, par sa forme. Il se situe dans l'axe des deux « yeux du chat » de la queue du Scorpion.

 

Forme de la constellation

 

La constellation est facilement reconnaissable par un astérisme au forme de théière. L'étoile la plus brillante de la constellation est Kaus Australis (ε Sgr), à la base sud de l'arc du Sagittaire. À 10° plus au Nord-Est se détache Nunki (σ Sgr), qui marque son cou. Ces deux étoiles forment la diagonale d'un quadrilatère, que viennent compléter Kaus Medius (δ Sgr) au Nord-Ouest, et Ascella (ζ Sgr) au Sud-Est. Ce quadrilatère marque le corps de la théière. Derrière l'arrête Est σ - ζ, une étoile plus faible, τ Sgr marque l'arrondi de l'anse. De l'autre côté, γ forme le point du bec ; et au dessus du côté Nord, λ Sgr marque le point du couvercle.

L’arc du Sagittaire est formé de Kaus Borealis (λ), Kaus Medius (δ) et Kaus Australis (ε) (Kaus signifiant arc en arabe).

La Voie lactée est la plus dense à l’endroit où elle traverse le Sagittaire ; c’est aussi là que se trouve son centre. Par conséquent, le Sagittaire contient un bon nombre d’étoiles brillantes, d’amas stellaires, et de nébuleuses.

 

Étoiles principales

 

Kaus Australis (e Sgr)

 

Kaus Australis (ε Sgr), l’étoile la plus brillante de la constellation, atteint la magnitude apparente 1,79 (36e du ciel). Distante de 145 années-lumière, c’est une géante bleue, plusieurs centaines de fois plus lumineuse que le Soleil.

C’est une étoile double : son compagnon est de magnitude très faible.

 

Autres étoiles

 

Nunki (σ Sgr) est la deuxième étoile de la constellation.

Les désignations de Bayer du Sagittaire ne suivent pas du tout l’ordre de brillance des étoiles.

 

Objets célestes

 

Un des amas les plus brillants du Sagittaire est M55, à environ 7,5° à l’ouest de δ Sgr.

La constellation contient aussi des nébuleuses comme la nébuleuse du lagon (M8) près de λ Sgr qui est très belle vue au télescope, la nébuleuse du cygne (M17) et la nébuleuse Trifide, une grande nébuleuse contenant quelques jeunes étoiles très chaudes.

Sagittarius A, la source radio complexe associée au centre de la galaxie se trouve aussi ici. Les astronomes pensent que Sagittarius A pourrait contenir un trou noir supermassif.

undefined
M55

undefined
M8

undefined
M17

undefined
Trifide

undefined
Sagittarius A

Voir les commentaires

La peur est le chemin vers le côté obscur : la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance.

Articles récents

PaperBlog

Hébergé par Overblog