Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Sebiwan dans les étoiles

Sebiwan dans les étoiles

Fan de cinéma, vous trouverez ici des news, des bandes annonces, des fiches de films mais également l'actu des séries TV.

Articles avec #souvenez-vous catégorie

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #SOUVENEZ-VOUS

Les-Robonics.jpg 

 

Synopsis

3 super-justiciers déjantés, transformés et équipés de prothèses mécaniques diverses, livrent un combat contre le mal !
Les androïdes Moe, Larry et Curly sont sous le commandement du chef Triple Zéro et mettent leurs talents au service de la justice (quand leurs pouvoirs ne se retournent pas contre eux, ou lorsqu'ils ne sont pas victimes de leur épouvantable maladresse, qui les fait se rentrer les uns dans les autres ou glisser au moment opportun...).

 

 

 

Commentaires

 

Les "three stooges" sont à l'origine une vieille série live américaine, qui a été repensée par les concepteurs de Hanna Barbera pour obtenir ce dessin animé. Les 3 héros devenaient ainsi pour l'occasion une équipe de superhéros pas toujours doués et mécanisés. On peut peut-être voir dans ce cartoon sympathique les prémices de ce qui deviendra chez DIC le fameux Inspecteur Gadget.
Aux USA, ce dessin animé passait avec Super Bécane dans un show intitulé "Skatebirds", comme beaucoup de séries de ce type. En France, ce cartoon n'a pas vraiment marqué les esprits, très peu rediffusé après son premier passage d'été dans Récré A2.

 

Voix françaises

 

 

Roger Carel :

Curly

Francis Lax :

Moe

Gérard Hernandez :

Larry, Chef Triple Zéro

 

 

Série

 

Nom original :

The Three Robonic stooges

Origine :

Etats Unis

Année de production :

1977-78

Production :

Hanna-Barbera Productions

Nombre d'épisodes :

32

Auteur :

Norman Maurer

Production :

Terry Morse Jr

Producteur exécutif :

William Hanna, Joseph Barbera

Scénarii :

Andy Heyward, Tom Dagenais, Diane Dixon, Chris Jenkins, Kathy Colburn

Animation :

Susan Beak, Richard Jones, John Ellis, Gérald Grabner

Chara-Design :

Bob Singer, Lew Ott, George Wheeler

Conception graphique :

Iwao Takamoto

Direction de l'animation :

Charles A. Nichols

Direction artistique :

Kirk Axtell

Décors :

Richard Zaloudek, Michael King-Prime

Musiques :

Hoyt S. Curtin


1ère diffusion hertzienne :

30 juin 1981 (Antenne 2 - Récré A2)

Rediffusions :

1983 (Antenne 2), 1988 (FR3)

Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #SOUVENEZ-VOUS

Ghostbusters.jpg

 

Synopsis

 

Let's go, Ghostbusters ! Let's go !
Les aventures loufoques et déjantées d'une bande de chasseurs de fantômes, (Eddie et Jake) accompagnée d'un énorme singe, Tracy, sans oublier leurs amies Futura et Jessica, et qui poursuit la bande de monstres du spectral et terrifiant Diabulus à bord de leur bolide déjanté, la Ghost Buggy.
D'aventures en aventures, ils affrontent tous ces monstres diaboliques avec un arsenal de capture et d'attaque tout à fait original !

 

 

 

Commentaires

 

A l'origine, Filmation proposait en 1975 une série live (avec acteurs donc) appelée "The Ghost busters" (en deux mots ! ) . On y découvrait alors Jake, Eddie et leur singe qui pourchassaient déjà les fantômes.
En 1984, Columbia sort le fameux film "Ghostbusters" (sans lien direct avec la série live pré-citée) et remettant au gout du jour la chasse aux spectres. Le film sera un énorme succès (également en France sous le nom de SOS Fantômes) et Filmation verra là l'opportunité de ressortir sa série d'origine, mais sous forme de dessin animé cette fois ci, en la renommant habillement "Ghostbusters" en un seul mot (comme le film!).
Apres une bataille légale qui verra coexister cette série et celle de DIC (Voir fiche SOS Fantômes) la même année, la série "concurrente" dérivée du film de Columbia se voit obligée de changer son titre pour devenir "the real ghostbusters" tandis que la série Filmation poursuit sa sympathique carrière.

Le dessin animé reprend les ingrédients des séries habituelles de Filmation : Humour, personnages sympas et hauts en couleur, morale, méchants ridicules etc. Les héros (qui sont en fait les fils des héros de la série live de 75) sont rejoints dans leur combat contre Diabulus par Jessica, Futura ou encore Belfry la chauve souris. Le QG des Ghostbusters était une maison truffée de gadgets.

 

Voix françaises

 

 

Edgar Givry :

Jake

François Leccia :

Eddie

Philippe Dumat :

Diabulus

Gérard Hernandez :

Le Major, Tout-en-os, divers méchants, Tracy (onomatopées)

Michèle Bardollet :

Mysteria

Claude Nicot :

Voix du poste de télé, Frayor, divers

 

 

Fiche technique

 

 

Nom original :

Ghostbusters

Origine :

Etats Unis

Année de production :

1986

Production :

Filmation

Animation :

Tokyo Movie Shinsha, Telecom Animation Film, Visual 80, Dae-Won Animation Company, Hanho Heung Up, Dong Yang Animation, Trans Arts

Nombre d'épisodes :

65

Auteur :

Lou Scheimer

Création des personnages :

Marc Richards

Réalisation :

Tom Tataranowicz, Marsh Lamore

Production :

Lou Scheimer

Story-boards :

Bob Arkwright

Animation :

Rich Arons, Robert Alvarez, Barry Anderson, Bob Bemiller

Chara-Design :

Herbert Hazelton, Diane Kenner, Harry Sabin

Direction artistique :

John Grusd

Décors :

Lorenzo Martinez, René Garcia, Enzo Baldi, Tim Callahan, Don Schweikert, Ruben Chavez

Musiques :

Erika Scheimer

 

 

Diffusions

 

 

1ère diffusion hertzienne :

25 Mars 1987 (TF1 - Vitamine) puis 02 septembre 1987 (TF1 - Club Dorothée)

Rediffusions :

1989 (TF1 - Avant L'Ecole)

Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #SOUVENEZ-VOUS

loin de ce monde

 

Synopsis

 

Le personnage central de la série s'appelle Evie Ethel Garland: c'est une jeune fille qui vit avec sa mère Donna Garland à Marlow, en Californie. Alors qu'Evie fête son 13ème anniversaire, elle fait trois découvertes étonnantes: son père Troy n'est pas mort comme elle le pensait, il n'est pas humain mais extra-terrestre et il lui a légué à la naissance le pouvoir de faire des choses humainement impossibles. À partir de ce moment là, la vie d'Evie ne sera plus jamais la même, et elle et sa mère Donna, qui dirige une école pour les enfants surdoués et très riches, doivent s'accommoder de ce changement du mieux qu'elles peuvent. Heureusement, Evie peut communiquer avec son père, qui vit sur la planète Antarès, par l'intermédiaire d'un cube en cristal...
Étant elle-même à moitié extra-terrestre, Evie a le pouvoir d'arrêter le temps en faisant se toucher les bouts de ses indexes, de faire se matérialiser des choses par la pensée et même de se transporter d'un endroit à l'autre.

Dans la majorité des épisodes, on retrouve toujours les même personnages à la maison des Garland: l'Oncle Beano, Kyle Applegate (le maire de Marlow, qui deviendra plus tard le chef de la police locale), Lindsey Selkirk (la meilleure amie d'Evie), Buzz (son meilleur ami) et son petit ami Chris.

 

 

Commentaires

 

Diffusée aux États-Unis de 1987 à 1991 selon le mode de la "syndication" (sur plusieurs chaînes locales à la fois), Loin de ce monde était une sitcom à petit budget comme les affectionnait à l'époque NBC (faibles coûts de productions et succès d'audience au rendez-vous), dont le succès était surtout important chez les adolescents. Néanmoins au bout de 4 ans, l’intérêt de la série devint très limité, les scénarios se répétant inlassablement sur le même modèle. On regrettera aussi que la chaine ait décidé de l'arrêter alors que la dernière saison s'arrêtait sur un "cliffhanger" dans lequel Troy revient finalement sur terre tandis qu'Evie se retrouve transportée sur Antérias.

Dans la version originale, c'est le célèbre acteur Burt Reynolds qui faisait la voix du père d'Evie.

 

Voix françaises (Studio SOFI) :

 

 

Virginie Ogouz :

Evie Garland

Marion Game :

Donna Garland

Claude Rollet :

Beano Froelich

Jean Roche :

Troy Garland

Pierre Fromont :

Kyle Applegate

Hélène Chanson :

Lindsey Selkirk

Jean-Pierre Denys :

Buzz

 

 

Acteurs & Actrices

 

 

Maureen Flannigan :

Evie Ethel Garland

Donna Pescow :

Donna Garland

Joe Alaskey :

Beano Froelich

Burt Reynolds :

Troy Garland (Voix dans la VO)

Doug McClure :

Kyle Applegate

Tom Nolan :

Mick

John Roarke :

Phil

Carl Steven :

Quigley Handlesman

Peter Pitofsky :

Pete

Christina Nigra :

Lindsey Selkirk

Steve Burton :

Chris Fuller

Buzz Belmondo :

Buzz

 

 

Fiche technique

 

 

Nom original :

Out of this World

Origine :

Etats Unis

Année de production :

1987

Nombre d'épisodes :

96

Réalisation :

Scott Baio, Bob Claver, Michael Dimitch, Selig Frank, Jeffrey Ganz

Production :

Bob Barker

 

 

Diffusions

 

 

1ère diffusion hertzienne :

1991 (TF1 - Hors émission)

Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #SOUVENEZ-VOUS


Synopsis

Sur la lointaine planète Eternia, Musclor, l’homme le plus fort de l’univers, défend le Château des Ombres de la menace du perfide Skeletor, le génie du mal qui a juré de dominer toute la planète. Musclor est en réalité le prince Adam, héritier du trône, et qui change d’identité en levant son glaive magique et en criant : "Par le pouvoir du crâne ancestral !".
Chevauchant son fidèle Tigre de combat, il accomplit son destin de justicier, et est aidé dans ses aventures du maître d’armes, de la sorcière et de Orko (qui connaissent son secret) sans compter tous les autres “maîtres de l’univers” qui l’accompagnent : Tila, Stratos, Mekaneck...

 


Commentaires

 

“Les maîtres de l’univers” est en fait un dessin animé de commande de la firme Mattel (déjà créatrice des Hot Wheels, Barbie ou Big Jim...) pour permettre de vendre mieux les célèbres jouets de la gamme du même nom, (qui à la base aurait dû être une gamme dérivée de la série de BD heroïc fantasy "Conan le Barbare"). Les figurines comme la série seront un gigantesque succès pour Mattel qui va s’imposer comme leader du jouet avec Musclor pendant près de 5 ans.
Outre la collection de jouets, on n'oubliera pas de signaler aussi tout un merchandising savoureux à l'époque, aux couleurs de Musclor : de la serviette de bain au jeu de société... en passant par le cultissime "Club des Maîtres de l'univers" qui relançait l'interêt à l'aide de petites bandes dessinées ou de cadeaux d'anniversaire !

"Les maîtres de l’univers" (le dessin animé) compte 130 épisodes (2 saisons), un film live, 2 films animés, un "spin off" (She-Ra, la princesse du pouvoir), une autre série futuriste se déroulant apres celle ci (He-Man, le héros du futur) et enfin une série moderne réalisée en 2002 pour les 20 ans de la gamme de jouets.
Le générique est calqué sur son homologue américain, avec non pas une chanson, mais un speech présentant Musclor et l'histoire (et narré par Philippe Ogouz).
Il existe une chanson annexe, écrite pour un clip qui passait dans l'émission Récré A2, et qui était, elle, chantée par Alain Chaufour, un des animateurs de cette émission... Bernard Minet fera d'ailleurs quelques années plus tard une version de cette même chanson.

Enfin, il est à noter que la bande originale est très similaire à celle des Mysterieuses cités d'or, série franco-japonaise à succès qui sera réalisée vers la même période (d'ailleurs, certains thèmes sont identiques sur les deux séries).
Le dessin animé était aussi et surtout un pretexte à voir bouger à l'écran les fameux jouets, et c'était un vrai bonheur lorsqu'apparaissaient les trop rares personnages et véhicules secondaires, qui ont fait rêver des millions d'enfants (comme Fisto, Maskor, Stridor ou Zodac). On déplorera la présence irrégulière et parfois rare de Skeletor, au fil des aventures, souvent occulté pour laisser place soit à ses sbires, soit à des méchants et divers monstres totalement imaginés pour l'occasion et n'ayant aucunement été déclinés en figurines en ce temps là (mais proposant un bestiaire original digne des meilleurs titres d'héroïc fantasy).
Enfin, sur les 130 épisodes originaux, 82 ont été doublés à l'époque seulement. La diffusion des épisodes en France est de plus complètement chaotique, ceux ci étant dans le désordre total par rapport à la version américaine. Heureusement, cela ne nuit en rien à la chronologie de la série.

Pour fêter la sortie vidéo de la série en 2004, l'éditeur Déclic-Images a acquis l'intégrale du dessin animé, offrant ainsi en exclusivité vidéo les épisodes qui n'avaient jamais été doublés à l'époque, dans une version française inédite pour cette quarantaine d'épisodes manquants...

 

Voix françaises

 

Philippe Ogouz :

Musclor

Albert Augier :

Le maître d'armes, Océanor

Gérard Hernandez :

Skeletor

Jacques Ferrière :

Skeletor (voix 2)

Évelyne Séléna :

Tila, Evil-Lyn (voix 2)

Pierre Trabaud :

Orko, Gringer, le Monstre

Lily Baron :

la Sorcière, Reine Marléna (Voix 2)

Henri Labussière :

Roi Randor

Claude Chantal :

Evil-Lyn (Voix 1), Reine Marléna (Voix 1)

Pierre Garin :

Maskor, Zodac (#37), Etor

Jacques Chevalier :

Kobra Khan, Modulok, Bi-Tête

Georges Atlas :

Dentos, Fisto

Francis Lax :

Granamyr (Voix 1)

Roger Carel :

Bélios (#16)

Pierre Fromont :

Roboto, Stratos (#23)

Sady Rebbot :

Triclops (#17)

Georges Lycan :

Granamyr (Voix 2), Kothos (Voix 2)

Claude Dasset :

Maître d'armes (sur 4 épisodes), Webstor (#41)

Luq Hamet :

Squidge le lutin

 

Série

 

Nom original :

He-Man and the Masters of the Universe

Origine :

Etats Unis

Maison de production :

Filmation

Année de production :

1983

Nombre d'épisodes :

130 (82 doublés)

Auteur :

Mattel, Lou Scheimer

Réalisation :

Hal Sutherland, Gwen Wetzler, Ed Friedman, Lou Kachivas, Steve Clark, Marsh Lamore, Lou Zukor

Production :

Lou Scheimer, Norm Prescott

Scénarii :

Michael Reaves, Larry DiTillio, Bob Forward, Paul Dini, Robby London, Brynne Chandler Reaves, Harvey Brenner

Story-boards :

Mike Randall, Bob Arkwright, Barry Caldwell, Tom Sito, Rich Chidlaw, Michael Swanigan, Brian Chin

Animation :

Rich Arons, Steve Clark, Robert Alvarez, Rich Coleman, Barry Anderson, Tom Baron

Chara-Design :

Carol Lundberg, Herbert Hazelton, Diane Kenner, Harry Sabin

Direction artistique :

John Grusd

Décors :

Enzo Baldi, Tim Callahan, Don Schweikert, Ruben Chavez, John Howley, Lorenzo Martinez

Layout :

Kevin Franck, René Garcia, Fred Carrillo, Carole Beers

Couleurs :

Ervin L. Kaplan

Musiques :

Shuki Levy, Haïm Saban

Gén. VF interpreté par :

Shuki Levy (choeurs)

 

1ère diffusion hertzienne :

6 janvier 1984 (Antenne 2 - Récré A2)

Rediffusions :

1989 : A2 (Eric et Compagnie)

Voir les commentaires

Publié le par Sebiwan67
Publié dans : #SOUVENEZ-VOUS

Synopsis

Aglaé la truie et Sidonie l'oie formaient un exceptionnel tandem de notre enfance. Elles vivaient dans une ferme très codifiée (une barrière, une grange, un puits). Leur petit monde comprenait uniquement deux personnages : Agénor le coq, paternel et moralisateur, et surtout Croquetout le renard, dont l'ambition se résumait à faire un agréable repas. Sidonie, bien naïve, se laissait à tous les coups berner par les déguisements de Croquetout : producteur de cinéma, marchand de crêpes, livreur de fuel... Fort heureusement, les interventions in-extremis d'Aglaé ou d'Agénor lui évitaient toujours le pire.



AGLAE ET SIDONIE CLIP GENERIQUE SERIE TV ANIMATION ORTF F HQ
envoyé par kirivalse

 

Commentaires

 

Aglaé et Sidonie était une séquence culte des années ORTF, animée image par image. Seuls les gros plans nous proposaient de vraies marionnettes. Chaque épisode était l'occasion de découvrir une nouvelle chanson !

La voix de Croquetout était celle de Bernard Lavalette, dont l'indescriptible brio au Ni oui, ni non a contribué aux grandes heures des Jeux de 20 heures.

 

Voix françaises

 

Catherine Arvay :           Aglaé

Lola Arvay :                   Aglaé

Danièle Arvay :              Sidonie

Bernard Lavalette :         Croquetout

Robert Le Beal :             Agénor

Pierre Loray :                 Agénor


Série

 

Nom original :                          Aglaé et Sidonie

Origine :                                 France

Année de production :               1968 - 1975

Nombre d'épisodes :                 65

Auteur :                                  André Joanny

Réalisation :                            Jean-Marie Jack

Scénarii :                                André Joanny

Musiques :                               André Joanny, Pierre Arvay, Pierre Larry

 

1ère diffusion hertzienne 1968 (ORTF - Emissions pour la jeunesse)

Rediffusions ORTF, 1982 (FR3 - FR3 Jeunesse); 1983 (TF1 - Croque Vacances); 7 janvier 1985 (TF1 - Hors émission)

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

La peur est le chemin vers le côté obscur : la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance.

Articles récents

PaperBlog

Hébergé par Overblog